Avis du vol Delta Air Lines Chicago Detroit en classe Domestic First

Compagnie Delta Air Lines
Vol DL3014
Siege 2A
Temps de vol 01:05
Décollage 07 Fév 20, 06:10
Arrivée à 07 Fév 20, 08:25
DL   #40 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 667 avis
airberlin
Par GOLD 411
Publié le 27 février 2020

Suite de mon routing d'hiver dans l'Illinois et le Michigan. Je ne redétaille pas les choix faits, pour cela consultez les deux premiers épisodes ;)



Je démarre ce fight-report de manière un peu incongru et j'espère, à la manière du grand Jo-Jo, que je ne me ferais pas frapper sur les doigts par l'équipe modo.
J’empreinte un red eye le lendemain: le tout premier vol Delta qui va à Détroit. J'ai même fait le choix de O'Hare plutôt que Midway car c'est le premier vol qui part. Je n'aurai donc pas de temps à perdre le lendemain matin et les aéroports américains sont connus pour leurs PIFs toujours lents à défaut d'être efficaces.
Donc de deux choses une: je décide de dormir directement à l'aèroport et dans ce pays de la libre concurrence, pas de choix il n'ya que le Hilton de l'aéroport. Celui-ci est en face du T2 déduié à Delta, ca ne peut mieux tomber. Je me fais donc déposer par mon Lyft au T2 Delta, prends les photos du check-in la veille au soir (fin d'aprem) avant de prendre le souterrain pour le Hilton.


photo img_9427photo img_9428photo img_9429

Ce qui me dérange le plus dans ce terminal c'est l'absence totale de restaurants en zone landside. En somme un aéroport que je ne retiens pas parmi ma top list,


photo img_9430

Petit bonus sleep-report avec le Hilton de ORD, très avgeek vous en conviendrez.
J'ai eu en tant que Diamond une chambre avec vue sur piste au dernier étage. C'est bien la moindre des choses pour près de 250$ avec les taxes et un Hilton très bas de gamme. Le chauffage est bruyant, l'isolation perfectible, la salle de bain dépassée et les amenities limitées.


photo img_9431

Le comble du tout, le petit déjeuner commence à 6h00 dans un hotel d'aéroport!!! Au Hampton Inn de Stansted beaucoup moins prétentieux c'est à 4h00!


photo img_9432photo img_9433

L'unique attrait de la chambre réside dans sa vue sur l'ensemble de la plateforme. Malheureusement le temps ne s'y prête pas en ce jour et il ne me reste qu'une bonne heure de jour :(


photo img_9434photo img_9435photo img_9436

C'est donc un brin déçu que je prends le lendemain le chemin inverse dans le souterrain vers le terminal.


photo img_9438

L'enregistrement est rapide mais ma valise doit être reprise DTW, ils ne la prennent pas de bout en bout.
La sécurité est comme prévue pas agréable mais l'attente n'aura été "que" de 15 minutes me donnant encore le temps de récupérer le petit-déjeuner raté au Hilton.


photo img_9439

L’accueil est parfait on me précise que mon vol part à l'heure avec la porte.
J'ai accès au salon car sur vol international dans les 24h. Sinon c'est payant aux USA… :(


photo img_9440photo img_9441-53467photo img_9442-71313

Ce salon est une bonne surprise. L'espace est convenable et chaleureux, l'offre loin d'être anecdotique.
Il faut dire que Delta a une bonne base de vols sur ORD avec tous ses hubs mais aussi des destinations comme Boston, Raleigh…


photo img_9443photo img_9444

Certains ici seraient même au comble du bonheur en trouvant à côté du classique USA Today des exemplaires du The Economist.


photo img_9445-48264

Ma sélection low colesterin - oui en tant que bon français j'adore le cheddar :)


photo img_9446photo img_9447

L'embarquement est en bout de jetée et commence à l'heure.
Je vole en B717-200 spécimen de plus en plus rare avec le retrait maintenant du type chez Volotea.


photo img_9448photo img_9449

Un oreiller et une couette, tous deux de qualité basse, sont disposés sur le siège. Ils prennent surtout de la place.


photo img_9450photo img_9452

Une boisson d’accueil est proposée. Je prends un jus d'orange servi d'une canette et à l'aspect j'avoue très douteux.


photo img_9453

Ce qui est bien lors d'un voyage aux US c'est que l'on apprend plein de choses inconnues sur la France ;)


photo img_9454

S'en suit un départ difficile. Il faut dégivrer et on y passera plus d'une demi-heure….


photo img_9456photo img_9457photo img_9459

J'aurai donc le droit au lever du soleil au sol.


photo img_9461photo img_9462photo img_9463

l'aéroport a fait des réserves de sel ^^


photo img_9464photo img_9465photo img_9466

Puis c'est départ une nouvelle fois à l'opposé de Chicago. Pas de bol. Pour de belles vues, je vous recommande mon ATL-MDW.


photo img_9467photo img_9468photo img_9469

En début de vol le silence est d'or, les moteurs sont loin loin à l'arrière.


photo img_9470photo img_9471photo img_9472

En prenant de la vitesse c'est beaucoup plus bruyant. La ventilation notamment est assourdissante, sauf de nouveau en descente lorsque les moteurs sont en roue libre ou presque.


photo img_9473photo img_9474photo img_9475

Les B717 ne proposent pas d'écrans individuels en First mais le système de bord gogoflight permet de streameruen fois l'application installée (ou sur PC)


photo img_9476

Le service sur ce saut de puce d'une heure est bien évidemment le snack basket.Ne voyant rien de ce qui est proposé, je me retrouve avec des chips vegan (par ailleurs pas mauvaises). Madame aurait pu présenter les différents choix…


photo img_9477-22154photo img_9478

Déjà la descente a commencé. Je suis tout ému de retrouver Détroit, objet de mes fréquentations inférieures lorsque je travaillait pour un grand client de la région… :)
Je ne peux donc m'empêcher de me brancher sur Lose Youself pour l'occasion. L'histoire ne dit pas si nous survolerons le 8ème mile pour l'occasion.


photo img_9478b-54966photo img_9479photo img_9480

Ici aussi il y a eu une petite chute de neige pendant la nuit.


photo img_9481photo img_9482photo img_9484

Atterrissage forcément en retard mais j'avais prévu large donc no stress.


photo img_9485photo img_9486

Comme il y a bien de la lumière maintenant et que j'ai rangé un peu mon espace je vous propose les photos obligatoires du pas (se passe le…)


photo img_9487photo img_9488

Miss Bretzel y reconnaîtra son fauteuil préféré ;)


photo img_9489photo img_9492photo img_9495

Ici aussi c'est glagla - je pleins les ramp agents


photo img_9496photo img_9497

qui dit vol iconique, dis grosse chance. Nous arrivons en bout de jetée et j'ai le privilège de pouvoir la remonter en entier :))


photo img_9498

Des paresseux seraient tentés de prendre l'Express Tram (qui a mon avis n'apporte pas grand chose avec le temps de prendre les escalators et d'attendre le prochain train).


photo img_9499photo img_9500photo img_9501

Et arrivée devant le FID tout aussi iconique que celui de CDG.


photo img_9502

Je vous laisse sous les étoiles de la bannière… étoilée. On se retrouve pour le vol de 290h30 du soir même.


photo img_9503
Afficher la suite

Verdict

Delta Air Lines

8.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements9.0
Restauration5.0

Delta Air Lines Sky Club

8.8/10
Confort9.0
Restauration9.0
Divertissements8.0
Services9.0

Chicago - ORD

6.2/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services3.0
Propreté8.0

Detroit - DTW

8.8/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Delta: cabine superbe pour une heure de vol, équipage présent du début à la fin (dommage de ne pas énumérer les choix dans le snack basket), divertissement performant (on peut même télécharger l'application sur le wifi gratuit), restauration certes légère mais encore une fois il s'agit d'un vol d'une heure. Les bananes ont disparu, dommage.
ORD: peu emballé, sauf les concoures du T2 plutôt agréables.
DTW: propre, limpide, moderne, rapide... comment juger l'accessibilité dans l'état du Michigan, état roi de la voiture...? Bien évidemment pas de métro comme dans le reste de la ville (et je ne considère pas Renaissance Center et son shuttle comme un métro).
Sky Club de ORD: la très bonne surprise à l'ambiance chaleureuse et à l'offre adéquate. Au final celui-ci me fait préférer même ORD à MDW pour des trajets sur Delta vers Chicago.

Informations sur la ligne Chicago (ORD) Detroit (DTW)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Chicago (ORD) → Detroit (DTW).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Delta Air Lines avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 1 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.