Avis du vol Azul Campinas Chapecó en classe Economique

Compagnie Azul
Vol AD4387
Classe Economique
Siege 24D
Temps de vol 02:30
Décollage 24 Nov 21, 22:10
Arrivée à 24 Nov 21, 23:40
AD   #36 sur 69 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 52 avis
airberlin
Par GOLD 244
Publié le 7 janvier 2022

Bonjour à tous,
je vous retrouve cette fois pour une exclu Flight-Report. Quoi?!? Et oui je vais vous faire découvrir la charmante destination de Chapecó.
Je suis arrivé à Sao Paulo le lundi soir, j'ai passé le mardi à Campinas, le mercredi à San-Antonio-de-Posse à 45min au nord de Campinas et je suis maintenant booké sur le vol de 22h10 pour Chapecó. Chapecó est une grande ville au sud ouest de l'état du SC, Santa Catarina, le second plus méridional du Brésil. Je dois me rendre dans le RS, Rio Grande do Sul mais l'aéroport de Passo Fundo que j'emprunte normalement est encore fermé suite aux diminutions de voyage COVID. Au moins j'aurais vu un nouvel aéroport qui accueille seulement deux compagnies: AZUL pour Campinas son hub principal, appelé parfois aussi Sao Paulo Viracopos (un peu le Beauvais de Paris) mais aussi Florianopolis, et GOL pour Sao Paulo Guarulhos. Chapecó (et plus généralement le SC) est une ville plutôt riche pour le Brésil. J'en apporterai d'ailleurs la preuve en fin de récit.

Petit rappel des épisodes précédents.   



Nous arrivons avec mes collègues tranquillement à 20h30. Je mets au défit de connaitre plus de la moitié des destinations sur le panneau d'affichage, et encore juste de nom. Qui a fréquenté London Stansted, retrouve ici aussi l'ensemble des plus petites "bourgades" brésiliennes. Et non je vous rassure Joinville à 21:15 ne vous mènera pas directement dans la charmante ville fleurie du Val de Marne.

Petit clin d'oeil aussi à Marilia, ancienne capitale de l'aviation brésilienne, perdue au fin fond de l'état de Sao Paulo, et desservie maintenant par 2 ATR AZUL quotidiens, mais qui a donné son nom à la Transportes Aéreo Marília, plus connue sous le nom de TAM.  


photo img_1209photo img_1211

Je passe au checkin comme je ne peux le faire en ligne et j'ai un (gros) bagage à enregistrer. Un agent nous dirige vers le comptoir Diamond. Peut-être mes collègues… J'avais donné mon numéro United Mileage Plus lors de la réservation sur système Amadeus et tout a bien fonctionné avec un crédit 4 jours plus tard alors que la carte d'embarquement ne mentionnait rien. On parle de toute façon de seulement 400 et qq miles.


photo img_1210

Pas d'attente au PIF. L'aéroport est quand même bien rempli. 


photo img_1212photo img_1213

J'arrive en porte 45min avant le vol. 


photo img_1214

L'avion est déjà là. Pas trop de retards normalement à Campinas.


photo img_1215

J'expérimente le boarding si bien décrit par Miss Bretzel dans un de ses précédents reports de la compagnie. 


photo img_1216photo img_1217

Sauf que moi je suis un mâle et donc, par définition, beaucoup plus limité. Je n'ai strictement rien compris. Et surtout je n'ai pas envie de rester river sur cet écran à observer quand mon numéro de rangée passera au jaune (pour me préparer à bondir) puis au vert.
Je la fais donc à la méthode FFlyerCDG en place depuis les années 1870 et ne voyant à un moment donné plus personne dans la file, je m'insert sans attente aucune. Mes collègues je crois, en bons brésiliens, l'ont faite à la tranquilo, ne remarquant certainement pas le petit manège au sol.  


photo img_1218photo img_1219

Si quand on vole sur Delta on est chez les Best, ici sur AZUL on est chez les Best of the Best. Even better!!!


photo img_1220

Acceuil charmant par une jeune stewardess, souvent marque de fabrique de la compagnie encore relativement jeune. Je vais rejoindre mon 24D en quasi fond de cale. Les sièges sont dans les tons gris vieillots mais confortables.


photo img_1221

Les pas est correct mais sans plus. 


photo img_1223

Chaque siège a un IFE mais le mien ne réagira à aucune commande (surtout au bouton STOP que je cherchait). Seule la TV en ligne est disponible. Distribution d'opercules d'eau et d'écouteurs "in ear" bas de gamme à la demande en porte.


photo img_1224

La cabine est propre.


photo img_1225

Mon voisin est un A321. Ils opèrent surtout les liaisons plus longues vers le Nord. Tous les vols de 2h ou moins sont la plupart du temps en E195 ou AT72.


photo img_1226

Je vous parlais de Minie sur mon dernier FR AZUL, voici son chum…


photo img_1227

Nous partons à l'heure et tout de suite virage sévère à droite. On pilote dynamiquement au Brésil.


photo img_1228photo img_1232

Une petite note sur le service. De base il est inexistant mais il suffit de presser le Call Crew Button pour demander un opercule d'eau si besoin. Un charmant personnel de bord vient vous servir immédiatement. C'est la même chose maintenant sur LATAM ou GOL. 
Tout le vol se fera dans mon ambiance préférée, une cabine totalement noire. Seuls les IFE gênent. Pas une turbulence, je pioncerai comme jamais sur un MC.  


photo img_1233photo img_1234

Et nous voilà donc posés à XAP après un vol tout de même long (une bonne 1h30).


photo img_1235

Demi tour en bout de piste, il n'y a pas de taxiway.


photo img_1237

Et le terminal est déjà là. Nous nous parquons juste devant. Pas de jet bridge, ni de bus, ce sont deux mots qui n'existent pas ici comme sur 80% des aéroports brésiliens.


photo img_1239photo img_1240

Eleita por vocês a melhor do mundo - Elu par vous mêmes la meilleure au monde, décidément on est fier et adepte des superlatifs sur AZUL.


photo img_1241

Le fuselage porte des avis de voyageurs sur la carlingue. Tiens ça c'est une livrée originale.


photo img_1242

Direction l'aérogare avec la salle unique air side sur la gauche. 


photo img_1243

Les bagages sont tractés par un tracteur et livrés directement sur ce carrousel. 


photo img_1244

Après une photo précédente qui a du ravir FFlyerCDG, en voici une qui ravira Jules67500 ou notre Nico13et83 et qui vous montre bien que Chapecó est une ville riche ;)


photo img_1245

Nuit passée à l'IBIS de Chapecó qui est une très bonne adresse et le lendemain ce sont 3h15 de routes pour seulement 200km dans la campagne brésilienne qui m'attendent. J'ai même conduit moi même pour la première fois au retour (une Gol, pas une Ferrari, dommage) dans ce pays :))

Afficher la suite

Verdict

Azul

6.2/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements3.0
Restauration5.0

Campinas - VCP

8.1/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté7.5

Chapecó - XAP

7.0/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

AZUL: Vol très agréable. Dans l'absolu la cabine ne vaut que un 7 ou 8 mais le fait de faire un vol de nuit en mode nuit est tellement agréable que je renforce vers les 9. Je ne vois jamais ca en Europe mais toujours au Brésil :) IFE en panne dommage, pas de WIFI, pas de magazine....
VCP: On grosse plateforme bien mieux que GRU ou CGH ou même GIG.
XAP: J'aurais bien mis 10 tellement j'aime ces petites structures mais je me serais fait taper sur les doigts par notre grand leader (un brin autocratique ;-) donc je me dois de noter que services et propreté sont très limites.

Sur le même sujet

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 591414 by
    AirBretzel GOLD 9762 Commentaires

    Merci Vinvent pour ce FR.
    Ahhh Azul ma compagnie préférée 😉
    Moi je trouve ce tapis virtuel très bien , au moins cela impose de la discipline ( mais il faut bien reconnaître que ce serait plus utile en France qu’au Brésil)
    A bientôt

  • Comment 591420 by
    ChrisB GOLD 1974 Commentaires

    Merci pour le FR sur Azul.
    L'IFE toujours sympa meme s'il ne marche pas trop
    Dommage le manque de service.
    Par contre ce truc d'embarquement par chiffres puis couleurs puis attendre debout puis non puis relevé ça sent la procrastination à un niveau navrant pour l'honnête homme.
    Deja que l'embarquement par zone n'est toujours pas integré par l'ensemble de la populace alors la bon courage.

    • Comment 592306 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1589 Commentaires

      Merci Chris de ton commentaire. Je pense que cet embarquement est le résultat d'une thèse de doctorat démontrant le schéma parfait de l'embarquement. Le problème est comme toujours... la mise en application! A bientôt.

  • Comment 591433 by
    jules67500 GOLD 5931 Commentaires

    Merci Vinvent pour ce FR !

    Le système d'embarquement a l'air sympa mais dur à comprendre, donc pas respecté et inutile au final.

    en voici une qui ravira Jules67500 ou notre Nico13et83 et qui vous montre bien que Chapecó est une ville riche ;)

    Pas la peine d'aller si loin, ton presque voisin a une très belle collection ^^

  • Comment 591581 by
    Esteban GOLD 16529 Commentaires

    Merci beaucoup Vincent pour cette découverte !!

  • Comment 592250 by
    Leadership TEAM GOLD 5302 Commentaires

    Merci pour cette suite et cette "nouveauté".
    Je n'ai rien compris à l'embarquement, cela correspond à un numéro sur ta carte d'embarquement mais c'est différent du siège?
    La cabine est un peu passé avec cet IFE "liveTV" qui est mieux que rien.
    Intéressant ce vol entièrement dans la pénombre, je comprends ta remarque et c'est assez logique si il n'y a pas de service à bord.

    • Comment 592312 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1589 Commentaires

      Merci Flavien de ton commentaire. Le numéro au sol correspond à ton numéro de rangée. En regardant l'écran tu vois quand te préparer ( en blanc), quand tu es le prochain (en jaune) et quand c'est ton tour (en vert et avec ton numéro au sol). Le concept se base sur le fait que embarquer tous les 4 rangs permet d'optimiser le temps d'embarquement, les gens attendant dans le couloir ne bloquant pas ceux assis 4 rangs avant. Je ne dis pas pour un embarquement à la Ryanair avec tout le monde entassé dans une salle de pré-embarquement mais là avec seules 30 personnes en porte et tout le monde arrivant au fur et à mesure des 20-25 min pour un E195, c'est un concept un peu surdimensionné.

Connectez-vous pour poster un commentaire.