Avis du vol Singapore Airlines Singapore Paris en classe Première

Compagnie Singapore Airlines
Vol SQ 336
Classe Première
Siege 01A
Temps de vol 14:00
Décollage 15 Mar 22, 00:15
Arrivée à 15 Mar 22, 07:15
SQ   #9 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 647 avis
indianocean
Par BRONZE 2382
Publié le 24 mai 2022


Bienvenue sur le vol retour après un très bon séjour à Singapour,


Routing


J’aurais pu me balader dans la région mais en raison des papiers et des tests qu’il fallait encore à l’époque remplir et accomplir, j’ai préféré rester dans le pays. On a beau retrouver la liberté de circuler, ces formalités restent quand même un frein aux voyages.
J'espère qu'elles ne seront plus qu'un lointain souvenir.

Avant le début de la pandémie, SIA a lancé la rénovation de ses lounges Silver Kris et KrisFlyer Gold à Changi. Dommage qu'elle n'ait pas profité de la chute du trafic mondial pour mener à bien et dans les temps tous les travaux prévus.
Car l’inauguration des nouveaux lounge First Class et The Private Room était programmée mi-mars, pile poil pendant mes dates de voyage. Hélas, leur ouverture a été repoussée aux calendes grecques. Retard dans les travaux ou en raison du faible trafic ?
Les derniers échos annoncent leur ouverture prochaine dans les jours qui vont suivre la publication de ce flight report.
En attendant, j’espère que SIA a prévu un lounge First vu que nous sommes dans son hub.

Quelques jours avant mon départ, je reçois un énième mail de la compagnie. Avec les règles qui s’assouplissent, nous sommes tenus au courant de ce qui n’est plus à faire et de ce qui est maintenu. Je lis aussi que le First Class Terminal a réouvert ses portes. J’avise le chauffeur que la sortie est située peu avant le terminal 3.


photo img_0723photo img_0724

Dès l'arrêt du véhicule, des agents surgissent des portes coulissantes. Une dame me souhaite la bienvenue et me demande la destination tandis que son collègue se charge des bagages.


photo img_0725

La Covid menace toujours, l’oshibori n’est pas proposé


photo img_0727

Le QR code pour le vaccin sur mon téléphone ne fonctionne pas, on prend manuellement les détails de ma vaccination.
J’ai essayé le Online Check-in mais ça n’a pas pu être validé à cause de justement la preuve vaccinale qu’ils ne parviennent pas à lire.


photo img_0696-38701photo img_0728

J'ai de la TVA à récupérer, le monsieur m’accompagne avec tous les bagages vers les guichets situés au milieu du terminal


photo img_0729

Comme pour beaucoup de documents à Singapour, les articles à dédouaner sont enregistrés sous le numéro de passeport. Il suffit de scanner la page avec le code-barres et le document récapitulatif est imprimé.
Une fois les articles contrôlés par un agent, retour devant l'entrée du SIA First Class Departure.


photo img_0730

Le bagagiste repart au First Class Terminal situé en face pour y déposer ma valise.
Les connaisseurs remarqueront que les luxuriantes fleurs et plantes ont disparu du rectangle marron au centre de la photo.
Singapore Changi est devenu d'un triste


photo img_0731

J’ai le choix entre passer par des portiques automatiques ou physiquement devant un policier. Vu le faible trafic, je vais donner à l’agent de quoi s’occuper. C’est bien sûr très rapide.
Me voici à la sortie du parcours First qui mène airside


photo img_0732

C’est normalement les escalators qui mènent aux Silver Kris Lounges et c'est effectivement toujours en travaux


photo img_0733

Pratiquement tous les magasins sont fermés et il n’est que 21 heures.


photo img_0734

Le nouveau Silver Kris Business lounge a pris la place de l’ancien KrisFlyer Gold lounge


photo img_0736photo img_0738

.


photo img_0737

Je suis cordialement accueilli par une dame mais je n’aurai droit à aucune escorte en tant que passager First comme c’était le cas avant la Covid.
Je pense que la compagnie a mal anticipé la reprise du trafic. Ou alors, elle continue à faire des économies.
La dame me montre avec la main la direction du « First Class lounge »


photo img_0739

Premières impressions du nouveau salon Business, c’est plus aéré et mieux éclairé. Du moins pour cette partie du salon.


photo img_0740photo img_0741

Il y a des fauteuils un peu partout


photo img_0742

Le bar du lounge


photo img_0743

Il n’est que 21h30 et toutes les places encore restées vides prendront vite preneurs plus tard dans la soirée


photo img_0744

Au moment de ce voyage, le lounge accueille tous les passagers haute contribution SIA, les membres PPS, les clients premium des autres compagnies Star ainsi que les Star Alliance Gold. Le trafic a donc bel et bien repris, en particulier de et vers l’Australie à la vue des kangourous que je croise sur le chemin.


photo img_0745

L’espace restauration où on vient commander des plats


photo img_0746

Si j'ai bien compris les indications de la dragonne, le "First Class lounge" est en face et en effet, il est là.


photo img_0779

En attendant donc l’ouverture des nouveaux First Class lounge et The Private Room, les passagers First sont invités à utiliser une partie privatisée du salon Business


photo img_0750photo img_0749

J’espère bien que c’est un lounge provisoire


photo img_0751photo img_0755

Nous sommes au-dessus de la grande salle d’embarquement A1 à A6


photo img_0765

Des espaces de travail sont en retrait de la salle principale


photo img_0754

J’installe mon quartier général ici


photo img_0748photo img_0770

C’est la porte B6 ce soir, à à peu près 10-15 minutes de marche. Le petit autocollant doré signifie que j’ai droit au The Private Room. Enfin, quand il sera ouvert


photo img_0752-19220

L’avantage d’être au First Class Lounge est que nous n’avons pas à nous déplacer pour chercher à manger


photo img_0753

Il faut d’abord renseigner son emplacement


photo img_0756

Le menu asiatique


photo img_0757

Le menu occidental


photo img_0758-19267

Le choix végétarien


photo img_0760

Les snacks


photo img_0761


Rien de bien transcendant pour une First Class. Je me rabats sur les classiques locaux


photo img_0763


Il n’y a plus qu’à attendre


photo img_0764

Pour les boissons, c’est en libre-service et le choix est vraiment pauvre. Que dire de la présentation…


photo img_0766

Ca ne fait définitivement pas First Class


photo img_0767photo img_0768

Les plats sont préparés plus vite que prévu puisqu’ils arrivent dix minutes plus tard après la commande


photo img_0771

Les brochettes de satay. La sauce aux cacahuètes n’a pas la même texture que celle servie à bord


photo img_0772

La soupe Laksa aux gambas


photo img_0773

En dessert, choix entre une crème glacée et une crème glacée.


photo img_0777

Il ne manque plus qu’un Singapore Sling pour finir ce séjour. Et je dois pour cela aller le chercher au bar du lounge.
Frednyon, tu as raison, on n’est pas au bar du Raffles Hotel. Le cocktail est déjà tout préparé et gardé au frais dans un broc au frigo.
Mais il se déguste quand même.


photo img_0774

La porte B6 est "ouverte", je ne vais pas tarder à y aller. A consulter le FIDS, le trafic reprend peu à peu. Et à voir la foule de passagers croisée au lounge, je dirais qu'il a définitivement repris.
Je croise quelques passagers assis par terre, d’autres qui squattent les bureaux réservés au personnel.
Le KrisFlyer Gold Lounge destiné aux membres Gold de l'alliance Star vient d'ouvrir ses portes le 20 mai dernier; ça devrait rendre le Silver Kris Lounge plus fréquentable.


photo img_0778

Tous les magasins sont fermés à l'exception des magasins de cosmétiques, de tabac et d’alcool. Si certains articles sont vendus au rabais, d’autres voient leur choix réduit de moitié. Car il faut liquider tout le stock acheté avant la pandémie.


photo img_0780

Nous sommes à plus de quarante minutes du départ et la porte est déjà passée à « Last Call ».
Le passage PIF est anormalement long, la faute à :
a) un nombre restreint de bacs pour le passage aux rayons X.
b) les passagers qui prennent du temps à cause du bordel sans nom dans tous leurs bardas.
c) un nombre insuffisant d’agents chargés de la sûreté
A mon avis, c'est un peu des trois.
Même si le personnel est courtois, quinze minutes, c’est bien trop pour Changi surtout qu'il n'y avait qu'une poignée de passagers devant moi quand je suis arrivé.


photo img_0781

Quand j’arrive en salle, il n’y a plus personne. Ou le vol n’affiche pas complet, ou le passage à la PIF était vraiment trop long.


photo img_0782

C’est le 9V-SWG qui me ramène en Europe ce soir. Singapore Airlines a remis l’A380 en service sur les escales de Londres et de Sydney


photo img_0783photo img_0784

L’Inflight Manager Idros et le Leading Steward Lionel accueillent les passagers en porte


photo img_0785

Je suis ensuite escorté vers ma suite par leur collègue Leading Stewardess Célestine


photo img_0786

Une semaine avant le départ, j’étais le seul passager en cabine First.
Nous serons finalement quatre ce soir: un monsieur et son très jeune fils en suites centrales et la mamie au 1F. Quant à la nounou, elle a voyagé derrière le rideau.
Si le gamin était assez turbulent au début du vol, il (ou on) a su se calmer.
L’IFM a aussi compris à mon regard que je craignais un peu le pire pour la suite du vol.


photo img_0789

Du coup, mes affaires restent dans ma suite


photo img_0787

Le kit Covid contient un masque chirurgical, une petite fiole de GHA et une petite serviette désinfectante


photo img_0790

La paire de pantoufles, de chaussettes, le masque de sommeil et la trousse rectangulaire (départ Singapour)


photo img_0791

Je n’ai pas ouvert la trousse mais si vous voulez savoir ce qu’elle contient, je mets une photo du vol précédent


photo img_10503

Le pyjama de la marque Lalique


photo img_0794

Le casque B&O et les charlottes


photo img_0795

Que je poserai là en attendant le départ


photo img_0802


SIA n’a toujours pas annoncé le retour du menu papier à bord. Je le consulte donc sur internet quelques jours avant le départ.


photo img_0596


C’est le chef australien Matthew Moran qui est aux fourneaux


photo img_0597


Le menu de ce soir


photo img_0598


Les snacks servis en cours de vol


photo img_0599


La carte des vins


photo img_0602photo img_0603


Le Book The Cook est de retour mais qu’au départ de quelques escales. Singapour en fait évidemment partie même si le choix a été réduit


photo img_0591photo img_0592

.


photo img_0593


Les plats en question doivent être commandés au plus tard 24 heures avant le vol


photo img_0594-38352


Toujours pas de presse à bord non plus. Elle peut néanmoins être téléchargée avant le départ


photo img_0695


L’avion est repoussé à l’heure


photo img_0796

Le vol Swiss de ce soir est opéré en A340-300


photo img_0803

Pas d'attente en bout de piste pour le décollage.

Vu que je dois partager les WC ce soir, je pars vite enfiler le pyjama tant qu’il est encore libre.


photo img_0805

Ne vous fiez pas aux effets agrandissants que procurent les miroirs qui tapissent les parois, le petit coin est bien exigu


photo img_0806-49947

Les cosmétiques First sont de la marque Lalique


photo img_0807

Les serviettes sont en tissu, pas de très bonne qualité certes mais c’est mieux que les serviettes en papier


photo img_0808

Et dans le tiroir, on trouve brosses à dents, rasoirs et autres accessoires que la compagnie ne propose pas dans les trousses de confort


photo img_0809

Célestine attend mon retour en cabine pour servir le doux breuvage


photo img_0810photo img_0811

Santé à tous les Flight Reporters. La quasi-totalité des frontières sont maintenant ouvertes. Espérons que ça va durer


photo img_0812

Le gamin pique du nez, les SQ girl and boy préparent vite son coucher


photo img_0816

Première révolution sur la planète Singapore Airlines, elle distribue enfin une trousse de confort en Business Class. C’est la marque anglaise Penhaligon's qui a été retenue pour les produits.
Mais rien de bien folichon, juste une lotion pour les mains, un spray pour le visage et un baume pour les lèvres.


photo img_0817


Je me connecte au wifi en attendant le début du service
C'est sans limites en First Class


photo img_0818photo img_0822

La corbeille de pains


photo img_0823

Allez, encore une petite larme pour fêter ce retour dans les cieux en First


photo img_0824

On débute par le Caviar Malossol avec ses blinis et ses condiments


photo img_0825


Caviar osciètre


photo img_0826

Le pain à l’ail, toujours par paire


photo img_0827

On saisit la cuillère en nacre


photo img_0829

Et hop, on déguste le tout


photo img_0830

Par curiosité et gourmandise, je commande l’entrée proposée par le chef australien Matt Moran Chou-fleur et Panna Cotta à la Gorgonzola. Jambon de Parme, gelée de pomme et réduction de vinaigre de cerise.


photo img_0831

Si on aime la gelée, le plat est intéressant


photo img_0833

Pour le Book The Cook, le plat phare et classique français (selon SIA): le Homard Thermidor. Sauce au Cognac et moutarde de Dijon. Le homard est servi dans sa coque et gratiné au cheddar


photo img_0835

Pour accompagner ce mets, un verre de Bourgogne Clos-de-Vougeot Grand Cru 2014


photo img_0834

Toujours proposé par Matt Moran, le dessert est un gâteau sans farine à l’orange, crème glacée à l’amande, orange confite et fruits rouges. Rien de transcendant.
Personnellement, j'ai toujours trouvé qu'on faisait du pataquès sur la gastronomie australienne.


photo img_0838

Nous quittons tout juste l’Indonésie quand se termine ce souper


photo img_0846

Et avant d’aller dormir, une petite infusion.
Des turbulences interviennent, Lionel amène une tonne de serviettes pour éponger le surplus tombé sur la table.


photo img_0843

La petite bouteille d’eau du lac avant d’aller faire dodo


photo img_0845

Lionel vient prêter main forte à Célestine qui a commencé à préparer le lit


photo img_0848photo img_0849

Voilà, le lit est prêt


photo img_0851

Je crois que c’est le lit le plus large dans un avion. Il est même plus large que celui des Suites sur A380.


photo img_0852photo img_0855

C’est un peu moins large au niveau des pieds et jambes mais je n’ai pas ressenti d’inconfort particulier


photo img_0858

Après un peu plus de 7 heures de sommeil, je trouve un petit mot laissé par le personnel.
Mais je me demande encore : pourquoi la brosse à dents ? (LOL).
Les hashtags sont très orientés, je trouve. Serait-ce un message subliminal?


photo img_0856-97225

Je ne suis pas encore prêt pour le petit-déjeuner, je me contente d’un jus d’orange pressé


photo img_0857

Je cherche un programme pour agrémenter la fin du vol


photo img_0867photo img_0868

Il y a des nouveautés comme des blockbusters


photo img_0869photo img_0870

Nous sommes à présent entre la Turquie et la Grèce, c’est l’heure pour le petit-déjeuner et j'en avise Célestine


photo img_0863photo img_0601

.


photo img_0860

Le croissant est très bon


photo img_0861

Le cappuccino


photo img_0864

Du bircher muesli à la compote de fruits rouges.
Avec le temps, je me mets à apprécier ce mélange de céréales et yaourt.


photo img_0865

A cause de la pandémie, ça fait très longtemps que je n’ai pas mangé de Dim Sum.
Dans le bol, un genre de porridge à base de navet. C’est bon mais très bourratif.


photo img_0871photo img_0873

Crystal chive-chicken dumpling: bouchée à la ciboulette et au poulet


photo img_0874

Vegetarian beancurd roll : rouleau de peau de tofu végétarien


photo img_0875

Scallop dumpling : bouchée à la noix de saint-jacques


photo img_0876

Steamed radish cake with pork


photo img_0877

Même si j’ai mangé un plat à la carte, je me suis permis un petit plaisir en réservant un Book The Cook : Gaufres au coulis de fraises et mascarpone. On est en First Class, non ?
Les fraises ne sont pas très mûres mais les gaufres sont croquantes et délicieuses.


photo img_0879

A mon retour des WC, Célestine a refait le lit.


photo img_0880

Le gamin est resté sage durant le vol, la nounou est intervenue plusieurs fois pour l’occuper ou pour le promener en cabine quand le père a senti que ça tournait au vinaigre. Et puis, ça lui permet de prendre son petit-déjeuner bien tranquillement


photo img_0881

Je profite du reste du vol pour végéter dans mon lit


photo img_0885

Plus qu’une heure avant notre arrivée à Paris, le jour se lève, Célestine me sert une dernière boisson chaude


photo img_0887

Comme d’habitude sur SIA, c’est invariablement quarante minutes avant l’arrivée que le commandant de bord prend la parole pour le petit bonjour et pour annoncer bientôt le début de descente.
C’est aussi le top signal à destination du PNC pour préparer la cabine.


photo img_0888photo img_0889

Pas de photos de l’atterrissage à cause du temps pourri sur Paris. Un peu plus de 14 heures de vol et une arrivée en retard d’une vingtaine de minutes


photo img_0892

A l’arrêt des moteurs, trois SQ girls surgissent en cabine et nous isolent de la cabine Business.

En attendant l’ouverture de la porte, Célestine m’apprend qu’ils vont rester deux nuits sur Paris avant de rentrer sur Singapour.
Mais pas de shopping ou de visites à prévoir pour autant car le PNC reste isolé à leur hôtel ; interdiction stricte de quitter leurs chambres.
Et au retour à la base, ils doivent faire un test Covid. Ce n’est pas toujours rose dans le monde des SQ Girls and Boys.
Célestine espère juste que la fenêtre de sa chambre aura une vue sur la Tour Eiffel, histoire de rêver un peu.
Quant au rythme de vols, c'est à peine un ou deux aller-retour par mois pour le moment.


photo img_0893

Au revoir. Comme d’habitude un superbe vol en votre compagnie.


photo img_0894

Nous sommes arrivés au hall L.
La famille singapourienne qui a voyagé en First est prise en charge par un personnel d’un palace parisien. Je ne les ai plus revus jusqu’à la sortie de l’aérogare


photo img_0895photo img_0896

Monter, puis descendre encore et encore pour attraper le LISA


photo img_0897

"Bienvenue à Paris"
"Paris Vous Aime"
Ou comment nous faire avaler des couleuvres quand la demi-heure annoncée (ce qui est déjà beaucoup) se transforme finalement en 50 minutes?


photo img_0898

Des passagers qui ont un billet sur le TGV commencent à s’énerver car l’heure du départ du train approche et on n’avance pas très vite.


photo img_0899

Si, si j'ai bien vérifié et non je ne me suis pas trompé.
Je suis bien dans la file réservée aux citoyens européens. Et pourtant, on y retrouve des passagers canadiens et australiens. Par chance, ils n’auront pas à repartir dans la bonne file depuis le début mais devront bien en changer. C’est en fait un tel foutoir qu’on distingue mal les panneaux à l’entrée de chaque file. Et bien sûr, on entre dans celle où il y a moins de monde.


photo img_0900-35877

J’y crois pas!! Les couloirs sont saturés et seule la moitié des sas Parafe est en fonctionnement. Puisque je vous dis que "Paris Vous Aime"….


photo img_0901

Bien aigri par l’expérience CDG qui ne s’améliore toujours pas, je vous quitte que cette photo en direction de la salle de livraison des bagages où je ne suis pas étonné de voir la valise en train de faire son énième tour sur le tapis .
Personnellement, quitte à attendre, je préfère le faire devant le tapis qu’à la PAF.


photo img_0902

Le parcours du vol ressemble à celui du vol aller, tout en évitant les espaces aériens ukrainiens et russes : Emirats Arabes Unis, Egypte…


photo img_0604

Je vous remercie de m’avoir suivi et je vous dis à bientôt.

Afficher la suite

Verdict

Singapore Airlines

9.0/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration8.0

Singapore Airlines Silverkris Lounge - First - 3

5.0/10
Confort5.0
Restauration5.0
Divertissements5.0
Services5.0

Singapore - SIN

7.0/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté10.0

Paris - CDG

3.8/10
Fluidité3.0
Accès5.0
Services2.0
Propreté5.0

Conclusion

J'ai lu sur les forums de discussion que les passagers réguliers SIA sont extrêmement remontés et mécontents au sujet du nouveau/provisoire Silver Kris Lounge au terminal 3 et je les comprends.
Certains comparent même le lounge à un zoo. Et ce n'est pas non plus FredNyon qui va contredire.
Comme beaucoup de compagnies et d'aéroports, la reprise du trafic a été mal anticipée et la réorganisation par conséquent mal gérée.
Si il faut en plus de cela ajouter une volonté d'encore compresser les coûts, il ne peut en résulter qu'un résultat catastrophique.
Et si pour un passager Business, ça passe mal, que dire pour un passager First. Certes, je n'ai pas eu trop de mal à trouver une place mais il faut bien avouer que le lieu de fait pas rêver et qu'on ne va pas y passer des heures. Ah oui, vu que c'était un lounge "unique", pour les douches et WC, il faut aller du côté Business.
J'ai mis un 5/10 parce que j'étais assis en First. Si c'était en Business, j'aurai comme la grande majorité donné une note bien plus basse.
Quant à Changi, ce n'est certainement pas dans les conditions actuelles qu'il pourra avoir un autre prix pour le meilleur aéroport du monde: le service est moyen et c'est d'un triste.

Heureusement que le service en vol a moins pâti des erreurs faites au sol car même si on regrette encore l'absence de marqueurs forts du service SIA, tels que les serviettes chaudes ou le menu papier entre autres, les SQ Girls and Boys n'ont pas perdu de leur superbe et j'ai passé, grâce à eux, un excellent vol.
Quant au catering, très bon choix concernant le Book The Cook mais avez-vous remarqué l'absence de fromages? Encore un cost-cutting?

Que dire de l'image de Paris et de la France à l'arrivée à CDG? Des amis me disent que ce n'est guère mieux aux USA. Ils n'ont pas tort mais mieux vaut-il suivre l'exemple des meilleurs ou des plus mauvais?
Il y aurait plus de 4.000 postes à pourvoir à Paris Aéroports dont la sécurité et on craindrait le pire pour cet été.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 71 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.6/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

26 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 603441 by
    saintpiev GOLD 1886 Commentaires

    Merci Bernard pou ce FR retour,
    En effet, l'expérience salon est décevante pour un passager First : en plus l'offre liquide est plus ue pauvre et la présentation en mode "cantine"est une catastrophe.
    Pour le passage au PIF, les 3 causes que tu as parfaitement identifiées valent hélas pour tous les PIF.
    Gamin en First : oh la, j'imagine ta crainte en début de vol. Heureusement que tout c'est bien passé..
    Un bord, une belle prestation et un lit presque double !
    Et hélas, après ce beau voyage, c'est la chute à Paris. Paris qui nous aime et nous le montre bien, en s'alignant sur les plus mauvais !
    A bientôt.

    • Comment 603492 by
      Papoumada GOLD 6649 Commentaires

      Paris qui nous aime et nous le montre bien, en s'alignant sur les plus mauvais !

      AMS pour le bordel dans l'aérogare, LH pour la qualité du catering MC !^^

    • Comment 603982 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Patrick

      Avant la pandémie, le service au sol SQ First n'est jamais vraiment arrivé à la cheville de celui d'Air France La Première. Là, AF devance la singapourienne de plusieurs années-lumière. On attend l'ouverture du The Private Room et ça ne devrait par tarder. J'ai vu les premières photos et ce n'est pas vraiment à mon goût. Mais le catering devrait être de haut niveau avec à ce qu'il paraît du boeuf Wagyu dans les cuisines.
      Même si Changi est devenue triste, CDG est toujours aussi nul.

  • Comment 603447 by
    Aigle_voyageur 767 Commentaires

    Merci Bernard pour ce FR. :)

    Un très bon vol sur SQ avec ce fameux homard. Les gaufres sont simples mais comme on dit, les choses simples sont toujours les meilleures. :D

    A mon avis, c'est un peu des trois.

    J'aurais dit les deux dernières principalement; Bien que SIN soit désormais le seul à appliquer le PIF en porte d'embarquement (l'autre aéroport qui le faisait à ma connaissance étant TXL), le manque de staff dû à la crise sanitaire y est pour beaucoup à cause de la mauvaise anticipation.

    Je crois que c’est le lit le plus large dans un avion. Il est même plus large que celui des Suites sur A380.

    Pour un siège solo, en effet, surtout quand on connaît SQ est capable de faire des lits "duos" avec les deux sièges du milieu...

    Que dire de l'image de Paris et de la France à l'arrivée à CDG?

    Que dire, surtout pour les touristes asiatiques et de l'équipage qui est contraint de se soumettre aux mesures sanitaires françaises et aux directives. Cela aurait été intéressant de savoir comment ça se passait dans les autres villes européennes, en particulier pour LHR, la seule destination du continent actuellement opérée en A380 comme tu l'as dit plus haut. (Je ne compte pas vraiment FRA parce qu'il sert de "pit-stop" pour JFK)

    A bientôt. ;)

    • Comment 603984 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour le commentaire,

      Ce qui est étonnant avec ce Book The Cook, c'est que la compagnie propose des plats dont la valeur varie du simple au décuple. On trouve facilement de la soupe laksa ou des brochettes de satay à environ 5 SGD dans les hawker centers à Singapour alors que le homard vaut bien plus cher au prix d'achat.
      Il ne faut pas s'étonner que, compte-tenu du prix payé en First, on opte invariablement pour le crustacé.
      Et comme tu le dis, au total opposé, on a des gaufres au prix de revient plutôt bas mais qui sont absolument délicieuses.

      Je crois que Londres Heathrow connait et a connu lui aussi ses problèmes de longues files d'attente. Ce que je comprends moins en France, c'est que le gouvernement a enclenché le chômage partiel qui permet de garder le personnel sans devoir le rémunérer. Ce que les autres pays n'ont pas forcément fait d'où le bordel à Amsterdam, Dublin ou encore Manchester. Donc, pourquoi encore ce bordel à CDG??

  • Comment 603489 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Bonsoir Bernard

    On s'attends toujours à voir SIN flamboyant, visiblement il faut encore attendre un peu...
    Heureusement qu'un espace First était aménagé dans ce salon surpeuplé.
    ça change une fois à bord ou l'on apprécie la largeur du siège, la valise cabine est celle que j'ai réceptionné ?
    Toujours le même entrain de la part de la brigade des PNC, c'est rassurant.
    Les deux prestations sont sont de haute volée.
    "Le homard est servi dans sa coque et gratiné au cheddar"=> au moins il ne t'as pas tué ! ^^
    C'est toujours impressionnant de voir une domestique s'occuper de la projéniture de ses patrons...
    "La famille singapourienne qui a voyagé en First est prise en charge par un personnel d’un palace parisien"=> Je me doutais qu'ils ne descendaient pas à l'Ibis du coin :))
    Quelle guigne à l'arrivée devant la PAF, c'est une honte ! les français baissez la tête, " Paris vous aime", et la marmotte elle plie le chocolat dans le paier alu, mais bien sûr !!!

    Merci l'ami pour ce très bon récit, comme toujours d'ailleurs, à bientôt.

    • Comment 603985 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour le commentaire, Hervé

      Changi est toujours aussi propre. C'est juste que c'est devenu si terne et triste sans la luxuriante flore, les boutiques et les couloirs qui grouillent de monde.
      Ce qui n'est pas le cas du Silver Kris Lounge car si la flore est absente, la faune est bien présente sans l'unique lounge de la compagnie.
      C'est bien la valise que tu as réceptionnée et convoyée pour moi.

      "au moins il ne t'as pas tué ! ^^"=> mais j'en connais qui tueraient en raison du cheddar et non à cause de la grammaire (LOL)

      "C'est toujours impressionnant de voir une domestique s'occuper de la projéniture de ses patrons..."=> de plus, je suis curieux de savoir en quelle classe elle a voyagé. Je pense que peu de domestiques indonésiennes ou philippines ont de la chance de voyager en Business. A moins que j'aie pris sa place en First? (LOL)

      " Je me doutais qu'ils ne descendaient pas à l'Ibis du coin :))"=> détrompe-toi Hervé. Il existe des hôtels Ibis très confortables. Il y en a même qui ont une vue sur la Tour Eiffel (LOL)

  • Comment 603490 by
    Papoumada GOLD 6649 Commentaires

    Merci Bernard pour ce FR.

    Changi n'a pas encore récupéré de sa grippette covidienne. Le coin boisson du salon est ridicule. Le mode de service des plats fonctionne pour un nombre réduit de convives. Mais ce n'est pas très F.

    Tu as évité le pire avec le mouflet. La prestation fait envie sans nul doute.

    il n'en va pas de même de l'arrivée à CDG. A croire qu'un défi est lancé à AMS pour déterminer l'aéroport le plus bordélique d'Europe.

    A bientôt !

    • Comment 603986 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Franck

      On se l'accorde, le seul point positif de ce salon First à SIN est la plus grande disponibilité des sièges à mon arrivée sur les lieux. Je ne l'ai pas écrit mais certains qui sont arrivés plus tard dans la soirée ont été déçus de se retrouver dans des fauteuils moins confortables que ceux que j'ai squattés. Mais bon, tant qu'on n'est pas assis par terre.

      "Tu as évité le pire avec le mouflet."=> je te jure, j'étais prêt à voyager en Business si le gamin était amené à devenir ingérable durant le vol. Et c'est le genre de décision qui est absolument inconcevable et impensable pour SQ.
      Ce n'est pas tant que ce soit un gamin qui m'a gêné. Mais je sais que les gamins de riches à Singapour sont un peu comme des enfants rois où rien ne leur est refusé et c'est ce qui m'est venu à l'esprit.

  • Comment 603495 by
    Bargi62 SILVER 3328 Commentaires

    Merci b. pour ce FR très complet :
    C’est encore une excellente expérience sur SQ pendant le vol.
    Je comprends tes notes concernant le salon qui ne fait pas du tout first,il manque également un service sol plus personnalisé.
    La cabine est très confortable et le service en vol avec cet excellent équipage est top.
    Les Dim sum ont l’air excellents mais la portion est un peu limite mais bon c’était un petit déjeuner ;)
    L’arrivée à Paris est une horreur comme d’habitude et en effet fait redouter les voyages estivaux.
    Bises de nous deux !

    • Comment 603987 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, P.

      Le service personnalisé au sol n'a jamais été le fort de la compagnie, même dans son hub
      Je savais qu'il ne fallait pas s'attendre à de l'extraordinaire venant d'un lounge provisoire mais là, c'est une catastrophe, voire indigne d'une compagnie de cette renommée.
      Je pense que les meilleurs Dim Sum sont sur Cathay First. Après tout, c'est une spécialité cantonaise. Mais ça fait si longtemps que je n'en ai pas mangé à cause de la pandémie.
      On croise les doigts pour cet été à CDG
      Bises à V.

  • Comment 603509 by
    lefrid BRONZE 1163 Commentaires

    Merci Bernard pour le FR.
    Les beaux FR reviennent tout doucement après ces deux ans de galère.

    mais je n’aurai droit à aucune escorte

    C'est dommage mais tu es sûr que le "e" est nécessaire? :-)
    La dame me montre avec la main la direction du « First Class lounge »

    Pas méga top class mais je suis sûr que les financiers au chevet de SQ pour éviter qu'elle ne coule définitivement sont encore majoritaires à la grande table
    Rien de bien transcendant pour une First Class. Je me rabats sur les classiques locaux

    Différencié de la J?
    Ca ne fait définitivement pas First Class

    Avais-tu un maigre espoir qu'une bouteille de DomPé ait été mise au frais pour IndianOcean? C'est vrai que les liquides n'ont rien à casser à aucun volatile.
    Frednyon, tu as raison, on n’est pas au bar du Raffles Hotel. Le cocktail est déjà tout préparé et gardé au frais dans un broc au frigo.

    En fait, les gens n'aiment pas attendre leur commande mais quand ça vient directement dans la foulée, c'est toujours douteux...
    Même si le personnel est courtois, quinze minutes, c’est bien trop pour Changi surtout qu'il n'y avait qu'une poignée de passagers devant moi quand je suis arrivé.

    Et sans accès prioritaire F en plus
    Je suis ensuite escorté vers ma suite par leur collègue Leading Stewardess Célestine

    On dirait le siège J de Frednyon en bulkhead.
    Célestine attend mon retour en cabine pour servir le doux breuvage

    On a difficilement mieux sur le marché. Il y en a qui se relèvent pour moins que ça.
    Pour accompagner ce mets, un verre de Bourgogne Clos-de-Vougeot Grand Cru 2014

    Le Montée de Tonnerre aurait été très bien aussi mais difficile de résister à un bon Clos-de-Vougeot :-)
    Concernant la carte, à part le caviar et le traditionnel homard, elle ne me fait pas frémir plus que cela.
    En conclusion, un top vol auquel manque cruellement le salon F.
    A bientôt
    Fred

    • Comment 603988 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Frédéric

      "C'est dommage mais tu es sûr que le "e" est nécessaire? :-)"=> je crois que ce n'est pas une question de sémantique mais plutôt d'âge (LOL)

      "mais je suis sûr que les financiers au chevet de SQ pour éviter qu'elle ne coule définitivement sont encore majoritaires à la grande table"=> tout mettre sur le dos de la Covid, ça marche un temps. Je crois qu'on a largement dépassé ce stade maintenant.

      "Différencié de la J?"=> vu qu'on retrouve le homard aussi en J, je ne crois pas.

      "Avais-tu un maigre espoir qu'une bouteille de DomPé ait été mise au frais pour IndianOcean?"=> c'est pourtant ce qui est mentionné dans mon profil PPS ;-)

      "Et sans accès prioritaire F en plus"=> il n'y en a jamais eu à SIN Changi mais normalement, ça va plus vite
      On prend vite de "bonnes" habitudes quand on vole en First (LOL)

      "On dirait le siège J de Frednyon en bulkhead."=> Au niveau des pieds oui mais pas au niveau de l'assise.

  • Comment 603516 by
    Frednyon 1818 Commentaires

    Bonsoir Bernard,
    Merci pour ce FR.
    C’est bien que le terminal First ait réouvert au T3.
    Au salon, on se pince quand on voit comment sont traités les pax F….
    Aucune escorte….
    Le catering est strictement celui servi dans la partie J du salon. Seuls les vins diffèrent.
    Ce bout de salon où sont mis les F fait vraiment cheap (tout comme les plats servis).
    Je suis d’accord avec toi: les contrôles de sureté en porte s’éternisent. On est loin des standards Changi pre-covid….
    Manque de personnel, on ouvre qu’un portique ou deux pour 300 passagers en LC….
    A bord, toujours pas de welcome drink, même en F….
    L’absence de menu papier est vraiment déplaisante.
    Peut-être SIA espère ainsi masquer la pauvreté relative du catering servi à bord….
    Les plats proposés (hors caviar et le lobster du BTC) sont au mieux des plats que l’on trouve en ville pour quelques dollars (le Song Fa Ba Ku Teh…. Non, mais Helloooo !).
    Heureusement que les vins chargés à bord relevaient le niveau.
    Les dims sums surgelés sont indignes d’une F de compagnie asiatique (on trouve les mêmes au NTUC du coin de la rue pour quelques dollars).
    Toujours beaucoup de petites économies irritantes au final chez SIA….
    Vivement dans quelques années ….
    L’arrivée à CDG est lamentable, mais, bon, on sait qu’il est toujours difficile de prévoir à l’avance combien de passagers vont descendre d’un avion parti 14h avant….
    Et toujours aucune escorte ou passage accéléré pour les passagers First….
    A bientôt

    • Comment 603590 by
      duppa 1 Commentaires

      A bord, toujours pas de welcome drink, même en F….

      L’absence de menu papier est vraiment déplaisante
      Bonjour : savez vous quand ces services sont susceptibles de reprendre ? La concurrence est revenue à priori sur les standards pré Covid . Ce sont certes des « détails » mais à ce niveau de tarifs…..
      Bien à vous

      • Comment 603992 by
        indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

        Merci pour avoir lu le FR, Duppa

        Les nouveaux salon Silver Kris First et The Private Room devraient ouvrir leurs portes très bientôt. Mais aucune nouvelle concernant le retour du menu papier à bord. En attendant, on peut le consulter online

    • Comment 603991 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Frédéric

      Je te confirme que nous ne sommes pas les seuls à trouver que le Silver Kris Lounge, bien que neuf, est une absolue catastrophe. Les plus fidèles clients sont très remontés car c'est la compagnie du pays et SIA est un peu comme une fierté. Certains disent même que c'est un zoo aux pires heures de la soirée.

      "Seuls les vins diffèrent. "=> et pourtant, leur présentation ne donne pas très envie

      "On est loin des standards Changi pre-covid…."=> le fait qu'il existe un PIF à chaque porte est peut-être ce qui a sauvé SIN quand on voit le bordel monstrueux à AMS, DUB ou MAN. Mais ça reste impensable pour SIN

      "Les dims sums surgelés sont indignes d’une F de compagnie asiatique"=> quand ça fait plus de 2 ans qu'on en n'a pas mangé, c'est mieux que rien ;-)

      "Et toujours aucune escorte ou passage accéléré pour les passagers First…."=> SIA semble croire c'est tellement efficace à Changi qu'il est impensable que ce ne soit pas également le cas dans les autres aéroports.
      Je crois qu'on ne saura jamais pourquoi SIA n'améliore pas son service au sol out-station

  • Comment 603541 by
    Esteban GOLD 16831 Commentaires

    Merci Bernard pour le partage !!

    A bord moi ce produit me convient très bien, en tout cas pour ce que tu as pris.

    Et le fauteuil reste top.

    Cette arrivée à Paris est une catastrophe, bon après l'écran indique bien supérieur à 30 minutes, donc ça aurait pu être 6H c'était juste aussi ;)

    A bientôt !

    • Comment 603994 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Stephan

      Le souci est que la compagnie a l'habitude de truster les podiums de meilleure compagnie au monde et on a de la peine à croire que le service en pâtit encore alors que la grande majorité de restrictions a été levée.

      Mais dans l'absolu, j'ai quand même passé un très bon vol, avec beaucoup de plaisir après deux ans de disette.

      Attention au sens du signe. Il est marqué "< à 30 minutes" et non "> à 30 minutes"
      De toute façon, dans les deux cas, c'est juste pas possible pour un aéroport de cette envergure.

  • Comment 603681 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9114 Commentaires

    Hello Bernard Un vol quasiment parfait et qui doit donne la sensation de voler sur un petit nuage : sensation vite oubliée avec l'arrivée à CDG qui est proprement lamentable !
    J'aime bien la flamme à ton prénom.

  • Comment 603810 by
    Ateon GOLD 1598 Commentaires

    Hello Bernard, merci pour ce super FR (ainsi que pour l'aller, sur lequel nous avions échangé quelques jours avant ton départ).
    SQ déroule une belle prestation, quelle plaisir de voir les choses revenir à la normale. Le siège est juste "wahou", on a vraiment l'impression d'être une belle bulle de sérénité et de luxe. Le catering est de bon niveau (on pourra dire que le cheddar sur le thermidor, c'est limite, mais bon...) et l'équipage aux petits soins.
    Etonnant de la part de SQ de ne pas offrir une belle expérience au sol dans sa propre base (le salon notamment).
    Quant à CDG, on apprécie d'autant plus l'expérience avec AF, qui offre un parcours au sol sans commune mesure avec la concurrence. Cela n'enlève rien au scandale des formalités à CDG, qui a bon dos de clamer que "Paris nous aime"...
    A très vite ! ^^

    • Comment 603996 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Stéphane

      J'étais en effet excité de pouvoir enfin revoler sur les lignes de ma compagnie préférée. Bien qu'il manque certains détails, je n'ai pas boudé mon plaisir car le principal était là.
      Tout est normalement très bien rodé à SIN mais cette période post-Covid montre les finalement les faiblesses du modèle Changi.

      Je n'ai pas vu d'Américains ou de Canadiens râler devant la lenteur des formalités à CDG. Peut-être qu'ils en ont l'habitude.
      C'est peut-être même plus rapide à CDG que chez eux. D'où le "Paris Loves You" (LOL)

  • Comment 604010 by
    Philou9178 4 Commentaires

    Bonjour, 4000 postes à pourvoir à CDG ? C'est consternant, on peut prévoir le pire cet été et ne parlons pas des JO après le fiasco du stade de France. Merci pour ce superbe CR.

    • Comment 604052 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7225 Commentaires

      Bonsoir et merci pour le commentaire,

      Oui 4.000 postes à pourvoir dans beaucoup de compétences mais en particulier dans la sécurité.
      Le chômage partiel était censé éviter les licenciements et pourtant.
      En espérant qu'on ne connaîtra pas les mêmes déboires qu'AMS ou DUB.

Connectez-vous pour poster un commentaire.