Avis du vol British Airways Paris London en classe Economique

Compagnie British Airways
Vol BA331
Classe Economique
Siege 7A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 13 Fév 15, 07:35
Arrivée à 13 Fév 15, 07:55
BA   #55 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 892 avis
Porcepic
Par 2308
Publié le 20 février 2015
Bonjour et bienvenue pour le début de cette nouvelle série de FR qui m'emmènera, une fois de plus, de l'autre côté de l'océan Atlantique… mais cette fois-ci direction la côte Ouest !





Introduction - Recherche du billet


Pour expliquer brièvement le contexte, j'arrive à la fin de mes études « à proprement parler », et m'apprête à débuter mon stage de fin d'études. Les cours finissant fin janvier mais le stage ne débutant que début mars, j'ai donc un bon mois de février de vacances forcées, qu'il faut bien entendu occuper ! ;)

N'ayant eu confirmation des durées exactes de la période de trou que vers le 20 janvier, ce n'est qu'assez tardivement que j'ai commencé mes recherches de billets.

Ce n'est pas à un Flight-Reporter que je l'apprendrai : la clé pour trouver des billets pas très chers, c'est d'être flexible. Soit sur les dates du voyage, soit sur la destination du voyage. Ça tombe bien, pour l'occasion, je cumule les deux. :)

Direction donc les moteurs de recherche bien connus, en plus le mois de janvier étant le mois des soldes chez quelques compagnies aériennes, j'ai bon espoir de trouver chaussure à mon pied, ou plutôt vol à ma valise. Je recherche un peu partout, les destinations les moins chères sont bien souvent aux États-Unis avec BA qui déstocke en janvier.

Hormis TAP qui proposait des A/R pour New-York dans les 300€, grosso modo pour le reste il fallait sortir au moins 500€ de sa poche pour la côte Est. Je regarde par curiosité ce qu'il y a sur la côte Ouest (on n'est jamais à l'abri d'une surprise), en essayant de mixer un peu les plaisirs en « forçant » une escale à Los Angeles l'histoire de pouvoir tester éventuellement le 380 BA, et j'arrive à trouver un billet dans les 550€ TLS-LHR-LAX-SEA-ORD-LHR-TLS, avec un vol arrivant dans les 18h à LAX et repartant le lendemain vers SEA, et une escale « transparente » à ORD qui me permettrait en plus de tester le mythique 747.

Je trouve également pour le même ordre de grandeur de prix la même chose avec escale au retour à Austin, me permettant au choix de tester le 787. Aïe, le choix est dur…

… tellement dur, et la confirmation de mes dates de trous tardant à venir, que finalement les prix grimpent de 150€ environ, et j'ai bien l'impression que je peux faire une croix sur un voyage transatlantique. D'autant plus que les soldes BA touchent à leur fin, mais heureusement AA semble continuer ses offres de son côté.

Sentant qu'il y a un bon coup sur ce routing initial, je recherche à nouveau cette fois-ci en faisant passer l'escale à LAX au retour. Dans les 650€. Puis en forçant une escale à Phoenix (sur des billets bon marché trouvés précédemment, la liaison LAX-SEA se faisait soit directement via Alaska Airlines, soit par Phoenix via US Airways). Bingo, ça tombe à 560€ !

Je trouve ces billets le 29 janvier, pour un départ le 31 janvier. Est-ce bien raisonnable ?… d'autant plus que le départ de Toulouse se fait via le premier vol BA de 07h45, ce qui ne m'enchante pas trop…

Du coup, énième chamboulement (« flexible tu seras, pas cher le billet tu trouveras ! »), je regarde ce qu'il en est avec un départ de Paris (ce qui me permet de passer chez mes parents avant et après le voyage) : re-bingo, le billet tombe à 505€, avec un vol direct BA LHR-SEA au lieu d'une escale à Philadelphie via US Airways (ce qui ne me réjouissait pas non plus tellement sachant la météo du moment dans le Nord-Est des États-Unis…).

photo trip_aa

Réservé directement via aa.com en plus, le billet semblait même pouvoir se prêter au jeu du fuel dump mais mes compétences s'arrêtent là… (À noter que pendant mes recherches, j'ai trouvé quelques billets à 30€ HT qui eux pour le coup ressemblaient à de gros appels du pied !)





Récapitulatif du routing


Le routing que je vous présenterai en quelques FR est donc le suivant :

____________________________________________

- Vol BA331 ORY-LHR - Économique / 7A - 13/02/2015 - A320-200 (vous êtes ici)
- Vol BA53 LHR-SEA - Économique / 29K - 13/02/2015 - B777-200ER

- Vol US622 SEA-PHX - Économique / 4D - 17/02/2015 - A320-200

- Vol AA5382 PHX-LAX - Économique / 9F - 18/02/2015 - CRJ900
- Vol BA268 LAX-LHR - Économique / 75G - 18/02/2015 - A380-800
- Vol BA336 LHR-ORY - Économique / 9F - 19/02/2015 - A320-200
____________________________________________



C'est partiiiii !





Le FR à proprement parler

Tout commence une fois n'est pas coutume la veille avec l'application BA pour l'enregistrement en ligne, et surtout le choix des places qui, pour changer de mes expériences, marchera bien !

C'est la première fois que je prends British Airways, je découvre leur application qui est très jolie.

photo IMG_5278

Bon, manque de bol, le choix des sièges semble un peu « aléatoire » : aucun soucis pour le vol à destination de Heathrow, toutefois pour le vol à destination de Seattle je n'ai pu voir qu'une fois le plan de la cabine et, une fois le choix fait, impossible de faire quelque modification que ce soit pour ce vol ! Bon, pas bien grave pour ce coup-ci, j'ai réussi à choper mon hublot…

Pour le pré-acheminement qui nous intéresse sur ce FR, pas mal de sièges disponibles, je décide de m'avancer au 7A, bien que les issues de secours soient encore libres. D'ailleurs, leur position qui ne coïncide pas avec les plans de seatguru me laissent à penser que je vais pouvoir découvrir les « nouvelles » cabines.



Me voici donc déposé le lendemain à Orly-Ouest, aux aurores. C'est aussi un avantage de BA pour moi de pouvoir partir de ORY, plus proche de mon lieu de résidence familial (la fameuse même ville de banlieue qu'un cher FRiste amateur d'Italie, si je ne me trompe pas).

photo IMG_5279

Bien habitué des navettes ORY-TLS, c'est non sans une pensée pour le Hall 2 que je me rends… au Hall 3 d'où partent les vols BA.

photo IMG_5280

Pas grand monde aux comptoirs d'enregistrement, avec en plus 3 ou 4 comptoirs d'ouvert, autant dire que je dépose en un éclair ma valise et récupère, surprise, mes cartes d'embarquement jusqu'à Seattle (je croyais que pour les vols à destination des US il fallait récupérer ses cartes d'embarquement à Heathrow mais du coup, non !).

photo IMG_5281

Direction la PAF où, là encore, la voie est plutôt libre…

photo IMG_5282

Inutile de le préciser, agent de la PAF fidèle à lui-même, qui discute avec son collègue sans à peine me regarder. Pour le « bonjour » et le « au revoir » j'ai perdu, à raison, tout espoir.

Un seul PIF ouvert en plus de la file n°1, mais vu le peu de monde, ça passera de manière tout à fait fluide quoiqu'il arrive…

Me voici côté piste. Pas grand chose à faire ici si ce n'est attendre. D'ailleurs, si vous cherchez Charlie… ;o)

photo IMG_5283

Le temps aussi de faire la traditionnelle photo des documents de voyage.

photo IMG_5284

(Vous noterez à quel point votre fidèle reporter a été vif pour l'enregistrement.)

Je me trouve un siège (en fait, vue la photo précédente, je l'avais déjà trouvé). Peu de temps après, l'embarquement est lancé avec respect des priorités. Si pas mal de monde commençait à faire la queue alors qu'ils n'étaient pas encore appelés, celle-ci commençait suffisamment loin des comptoirs pour que les prioritaires puissent passer sans soucis.

photo IMG_5285

Avant cela, on se prépare pour le vol avec un petit passage aux toilettes. Le couloir est commun pour l'accès aux toilettes et au salon, c'est dire ce que doit être le salon. :)

photo IMG_5286

Plus sérieusement, la différence est que l'escalier est à monter pour aller au salon, et à descendre pour aller aux toilettes. Arrivé aux toilettes, c'est propre, c'est beau… et il n'y a personne donc je peux répondre à mon devoir de FRiste sans trop passer pour un fou ! À noter tout de même : les sèche-mains était inopérants.

photo IMG_5287photo IMG_5288

Embarquement, dans un ultime déchirement (en fait, c'est surtout ma carte d'embarquement qu'on a déchirée, so old school !). Accueil pas des plus cordial (hôtesses en train de préparer des trucs ou regarder la cabine, qui ne souhaitent la bienvenue qu'à un passager sur deux…).

Installation à mon siège. C'est bien les « nouvelles » cabines. Pitch tout à fait satisfaisant (et assez standard il faut le dire).

photo IMG_5289

Vue des sièges et de leur « coat hook ». Le rangement à journaux dans le haut du siège permet de gagner un peu de places pour les jambes (ou accessoirement rajouter des sièges). Aperçu des hôtesses qui revêtent leur petit chapeau pendant l'embarquement, et également bref aperçu du mood lighting de la cabine. Concernant l'ambiance musicale, de la musique classique est diffusée. Le tout donne bonne impression et est reposant.

photo IMG_5290

Le siège vu de l'autre côté.

photo IMG_5292

Prise de parole de la chef de cabine qui se présente, puis du cockpit où le pilote nous annonce un départ imminent (avec un peu d'avance), un temps de vol court qui devrait nous amener avec quelques dizaines de minutes d'avance à Heathrow, modulo l'inconnue du contrôle aérien dont « on ne sait pas ce qu'il nous réserve »…

Bref, le programme est respecté. Mise en route en avance, diffusion des consignes de sécurité sur les écrans centraux. Pendant ce temps, les PNC attendent debout que la vidéo les invite à montrer les issues de secours. À noter une grande attention de leur part lors de la vérification de la cabine : ils prennent bien le temps de vérifier que chacun est attaché, que les sacs sont bien rangés (le mien était posé par terre devant le siège à côté de moi, l'hôtesse m'a demandé de bien le mettre sous le siège de la rangée de devant), etc.

L'occasion pour moi d'ailleurs de préciser donc qu'en effet, je n'avais pas de voisin sur ce vol. C'était le cas de pas mal de monde dans la cabine, nous étions donc beaucoup en « business improvisée ». ;o)

Décollage et virage direction la Grande-Bretagne !

photo IMG_5293

Une petite vingtaine de minutes après le décollage, je reçois la collation. Café et croissant fromage/jambon, la gastronomie anglaise dans toute sa splendeur…

photo IMG_5294

Blague à part, j'ai eu peur au début mais finalement ça se mange très bien, et ça remplit bien son rôle de remplir l'estomac à cette heure matinale.

À noter le service plutôt bon ; par exemple, en servant un café l'hôtesse s'est rendue compte qu'il commençait à être un peu froid, ni une ni deux elle a appelé sa collègue pour lui ramener une cafetière chaude…

J'imagine que le service était encore meilleur à l'avant de la cabine, où 2 PNC officiaient à plein temps pour les 4 rangées de la Business.

Coup d'œil par le hublot, ce n'est pas aujourd'hui que l'on verra clairement la traversée de la Manche.

photo IMG_5296

Puis approche de Londres. Évidemment, ce qui devait arriver arriva : un bon quart d'heure de stacking. Le tout annoncé clairement par les pilotes, en nous disant que nous aurons de toute façon de l'avance.

Puis préparation de l'atterrissage, dans un temps somme toute très londonien.

photo IMG_5300

Ne tombons pas dans le préjugé rapide vis-à-vis des anglais. Non, d'abord, on voyait à peu près le bout de l'aile, donc ce n'était pas si nuageux que ça, et en plus, ça a fini par (presque) bien se dégager !

photo IMG_5304

À 07h25 heure locale, kiss landing magistral.

photo IMG_5305

Roulage rapide vers le T5, l'occasion de voir quelques beaux spécimens de la faune locale, pas farouches à cette heure-ci.

photo IMG_5309photo IMG_5310photo IMG_5311

Puis… arrêt. Le commandant nous annonce que des avions étant manœuvrés devant nous, nous devons nous arrêter quelques instants, mais encore, pas d'inquiétude, nous aurons de l'avance quoiqu'il arrive !

L'occasion d'une dernière prise de vue de la cabine « mood-lightisée ».

photo IMG_5312

Cinq minutes plus tard, reprise du roulage et nous arrivons à notre porte. Les responsables de notre attente ne se cachent même pas !

photo IMG_5313

Et nous prenons place à côté de ce 319 Dove.

photo IMG_5314

Débarquement rapide et à 7h45, pour une arrivée initialement prévue à 7h55, me voici devant le panneau des connexions…

photo IMG_5315
Afficher la suite

Verdict

British Airways

8.8/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements9.0
Restauration9.0

Paris - ORY

8.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté10.0

London - LHR

8.9/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

En conclusion un vol très correct de pré-acheminement.

== Note de la compagnie ==

- Confort cabine : sièges en cuir confortables, d'autant plus sur un vol court comme celui-ci, et d'autant plus quand on n'a pas de voisin !
- Équipage : je sanctionne l'accueil un peu froid, mais sinon bon service et bon point niveau sécurité.
- Repas et catering : c'est ce que j'attends pour un tel vol. Je crois même qu'ils avaient des jus de fruit, eux… (suivez mon regard)
- Divertissement : bonne offre de presse français/anglais. Peut-être dommage que les écrans ne soient pas utilisés en vol pour de la géovision par exemple, mais rien de bien gênant.
- Ponctualité : RAS, même si les horaires sont sans doute bien gonflés (au final, le vol n'aura duré qu'une cinquantaine de minutes sur 1h20 prévue, dont 15 minutes de stacking !).

== Aéroport de décollage ==

Pas grand chose à faire à Orly mais Wifi OK.
Toilettes grandes et propres (mais sèche-mains INOP).

== Aéroport d'arrivée ==

RAS pour l'arrivée.

À très bientôt pour la suite du routing !

Informations sur la ligne Paris (ORY) London (LHR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → London (LHR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est British Airways avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 19 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 129799 by
    baptistemclt 132 Commentaires

    Merci pour votre FR.

    Routing intéressant à venit.

    Je trouve les nouvelles cabines de chez ba très ésthétique.

    Le catering ne semble pas très gastronomique mais c'est toujours mieux que le simple sucré/salé d'AF.

    A bientôt pour les prochains FR de votre routing.

  • Comment 129804 by
    pititom GOLD 11282 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me parle (un vol de préach' sur BA pour aller aux USA et qui laisse de la place à une intro explicative ^^).

    A bientôt pour la suite :)

    • Comment 310973 by
      Porcepic AUTEUR 100 Commentaires

      Je t'avoue que tu as joué sans le savoir un grand rôle dans mon envie de découvrir BA… bon, même si pour ma part c'est dans les classes arrières. ;) Mais bon, qui sait, ce routing aura aussi été le moyen de cumuler 4 vols BA donc pourquoi pas les rentabiliser d'ici quelques mois en se faisant plaisir sur un routing OW J pour choper un statut (RJ me fait de l'œil…).

  • Comment 129806 by
    lagentsecret 12311 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Recherches intéressantes qui ont abouti à un joli routing

    Des notes généreuses pour un vol apprécié

    A bientôt

    • Comment 310974 by
      Porcepic AUTEUR 100 Commentaires

      Notes généreuses… qui prennent aussi en compte le fait que c'est un vol très court.

      En ce qui concerne les notes aéroport, j'avoue avoir toujours un peu de mal à les noter (j'ai tendance à mettre une note que je considère comme « neutre » pour les services et animations sur ce type de liaison type navette, pour l'arrivée quid de la note « accès et parkings » quand on est en correspondance…).

  • Comment 129811 by
    02022001 4328 Commentaires

    FR plus que complet et agréable à lire. Merci ;)

  • Comment 129820 by
    Horatius 1314 Commentaires

    Joli routing, belle recherche de dernière minutes et FR très sympa à lire. A bientôt pour la suite.

  • Comment 129825 by
    PAT62 4957 Commentaires

    Dommage d'avoir loupé le 747 ou 787 BA mais belle escapade tout de même avec leur A380 en bout de parcours.
    Nouvelles cabines simple et sans fioriture mais réussies grâce à l'effet cuir mat.
    Un bon vol de pré acheminement.
    Merci pour ce FR !

    • Comment 310975 by
      Porcepic AUTEUR 100 Commentaires

      J'ai quand même pu caser un baptême de Bombardier, type inconnu au bataillon pour ma part jusqu'alors… et je ne te cacherai pas que j'ai tout fait pour que l'escale à LAX puisse être l'occasion d'un petit plaisir avgeek aussi, je te laisse deviner !… ;) #teaser

  • Comment 129842 by
    Airfunes 325 Commentaires

    Merci pour ce FR ! J'ai également profité des soldes de janvier chez BA pour trouver un A/R vers YUL fin juillet à 480€ :)
    A quoi correspondaient les vols à 30€HT ?

    • Comment 310999 by
      Porcepic AUTEUR 100 Commentaires

      De mémoire c'était un routing assez similaire, du moins dans les grandes étapes (Londres, Los Angeles, Seattle), après les vols au milieu devaient être différents. Trouvé à l'époque via kayak sur opodo.

  • Comment 129865 by
    Shadow B 560 Commentaires

    Merci pour ce FR qui en laisse présager bien d'autres encore plus intéressants, J'ai quand même vachement l'impression que ce BA albinos reste planté la toute la journée car je l'ai vu à la même place le lendemain de votre voyage, au matin comme à l'arrivée!

Connectez-vous pour poster un commentaire.