Avis du vol Japan Airlines Tokyo Ho Chi Minh City en classe Economique

Compagnie Japan Airlines
Vol JL079
Classe Economique
Siege 49A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 06:00
Décollage 16 Jui 18, 01:25
Arrivée à 16 Jui 18, 05:25
JL 157 avis
SweetPoxy
Par 724
Publié le 28 juin 2018
Résumé de l’épisode précédent : après 10 jours au Japon principalement sur Hokkaido, il est temps pour notre groupe (8 adolescents vietnamiens, leur prof et moi) de rentrer au bercail. La première partie du trajet est ICI AKJ/HND.

photo img_7095

A AKJ nous avons reçu nos boarding pass pour le vol vers Saigon. Les valises ont été enregistrées de bout en bout, il ne reste plus que le filtre sécurité à passer.

Le panneau indiquant le temps d'attente aux différents filtres de sécurité est une très bonne idée. C'est la première fois que j'en vois, ça existe surement ailleurs, mais je n'y ai peut être jamais fait attention.

photo img_7096

Je vérifie une dernière fois que personne n’a de liquides en quantité supérieure à celle autorisée et c’est parti pour le filtre sécurité. Je le trouve très bien organisé et fluide malgré une certaine affluence. Je suis la première à passer, les ado ensuite et le prof en dernier pour vérifier qu’on a bien toute le monde. Bizarrement alors qu’il y a eu un contrôle à AKJ, cette fois, une de ados se voit mettre sur le côté et son bagage à main repasser au scanner. Après ce second passage, il lui est demandé de l’ouvrir. Alors qu’elle transporte des masques de beauté japonais, les agents vont bloquer dessus. La gamine se retrouve emmenée à l’écart sans que ni l’enseignant ni moi même ne puisons dire un mot. Il est décidé que je passe l’immigration avec le reste du groupe et qu’il reste de ce coté pour attendre la jeune fille.

L’immigration est très fluide également malgré des files assez importantes et en moins de 10 minutes nous sommes dans le temple du shopping.

photo img_7097


Finalement tout est encore ouvert et le sort de leur amie ne les préoccupant pas, ma troupe veut aller au duty free (y en a pas encore assez dans les soutes :) ). Finalement je reprends les passeports et je reste avec quelques un des élèves devant le duty free pour attendre les autres.

Au bout de 20 minutes, le professeur et la dernière du groupe nous rejoignent. Elle a pu conserver ses masques de beauté et nous ne saurons jamais pourquoi il y a eu un contrôle aussi poussé.

Nous nous dirigeons vers notre porte d’embarquement qui est actuellement occupée pour le vol de Quatar. L’embarquement est en cours et la salle se vide assez rapidement. Nous pouvons installer notre petit groupe et ceux qui le désirent peuvent aller se promener dans le terminal puisque notre vol est prévu à 1h15. Certains s’installent pour profiter du wifi et jouer aux cartes.

photo 11551061-52e1-488e-99ab-ce198bc1c7b2photo img_7107

j’en profite pour me balader également et dépenser les derniers 2000 yens au duty free pour une bouteille d’ Ume Shu. Si vous ne connaissez pas cet alcool de prune, je vous le recommande : servi avec une eau gazeuse bien fraîche et quelques glaçons en plus, c’est un pur plaisir.

Comme je ne vais pas au salon cette fois, n’étant ni membre du programme de fidélité de JAL ni en J, je vous offre un super reportage (en bonus) sur les toilettes japonaises. Il faut au moins être ingénieur pour les faire fonctionner ! Plus sérieusement j’avoue je kiffe les détails type cuvette chauffante ou le bruitage « eau qui s’écoule » doucement pour couvrir les bruits qui pourrait gêner le voisin/la voisine. La signalétique également vaut qu’on s’y arrête quelques minutes.

Bonus : Cliquez pour afficher



Après 23h certaines boutiques fermant, et la plupart des vols étant partis, le terminal retrouve un aspect plus tranquille. Sur les aires de« chaises longues », certains passagers dorment carrément.

photo img_7104photo img_7105

Notre salle d’embarquement s’est re remplie et les agents du sol commencent à préparer la porte vers 23h30.

photo img_7112


Finalement l’embarquement sera retardé et il débutera avec 25 minutes de retard (et beaucoup d’excuses). Il est bien organisé :
-les passagers avec enfants ou ayant besoin d’assistance étant repérés en salle et embarqués avant l’annonce principale
-suivent les J et les membres du programme de fidélité de la compagnie
-les rangs 50 et après
- le reste de spassagers

En montant dans l’avion je vais faire ma « râleuse française de base ». En effet, j’ai beaucoup de mal à accepter que les hôtesses laissent monter à bord des pax ayant plus de 3 bagages à main (dont des cartons) alors que la règle stipule un et qu’il doit respecter des proportions et un poids particuliers. Sur un ton bien sarcastique et en désignant la personne devant moi chargée comme un baudet, je demande à l’hôtesse de me rappeler la règle pour les bagages cabine. Je lui dis ensuite que je suis vraiment surprise qu’au Japon ça passe, car sur AF (généralement) c’est direction la soute si jamais on a réussit à arriver jusqu’en porte avec autant de « brun » (mot picard qui veut dire "bordel" pour ceux qui ne contrait pas/s'utilise aussi chez les Ch'timis) . Bien entendu j’ai le droit à des excuses…les Hôtesses japonaises sont néanmoins plus efficaces que les Coréennes car malgré des excédents de bagages à main, nous arrivons assez rapidement à notre siège sans que ça bloque ou traine.

Voilà le siège de mon voisin ! Après avoir râler "genre c'est quoi ces pax sans respect des autres" , j'ai évité de bloquer les autres pour prendre une photo :).

photo img_7216

Mes ados et leur prof se mettent en position « dodo » avant même que la porte ne soit fermée ! Ils sont bien équipés pour la plupart avec masque et coussin.


Ce ne sont pas les mêmes couleurs que sur le vol précédent et je trouve le siège un peu moins confortable alors que c’est un appareil neuf . En position « inclinée » il se révélera être très bien. Oreiller, couverture et écouteurs sont sur le siège.

photo img_7198photo img_7199photo img_7217

Nos écrans sont bloqués, bien sur on y verra les consignes de sécurité mais il faudra attendre la fin de la montée pour pouvoir les utiliser.
Dans le vide poche, la "littérature habituelle" :


Nous s avons mis du temps pour rejoindre la piste. Le roulage a été long mais ce fut l’occasion de voir les hangars de la maintenance entre autres ! Pas de photos malheureusement car l’Iphone la nuit, ça ne donne pas de bons résultats.

photo img_7115



Après la décollage, j’hésite : attendre pour voir s’il y a un service de collation comme nous l’avait affirmé notre accompagnante ou dormir car la nuit va être très courte (5h50 de vol et réveil annoncé 2h avant l’arrivée). Ayant décidé de rédiger un FR, j’opte pour l’option « le sommeil attendra ».

Les hôtesses commencent par distribuer des petites bouteilles d’eau. Elles les mettent dans le vide poche pour les personnes qui dorment déjà.

photo img_7210


Ensuite elles passent avec les serviettes chaudes, s’en suit un passage d’un hôtesse montrant une ceinture de sécurité. Je n’ai pas bien compris pourquoi. S’agissait il de la proposer aux personnes voyagent avec un petit de moins de 2 ans, or dans ce cas, la ceinture doit être donné avant le décollage et elle est orange en général ou il s’agissait juste de signifier qu’il était important d’être attaché ? J’aurais du demander. Les prochains qui voyageront sur JAL et qui assisteront à ça, merci de poser la question :)

C’est finalement un « apéritif » qui est servi : crackers japonais et boissons. Il est aussi vite servi que débarrassé et la cabine est mise en mode « dodo ».

photo img_7211photo img_7212


Maintenant que je suis bien réveillée, je vais regarder la fin de « 3 billboard outside Ebbing Missouri » que je n’avais pas pu terminer pendant le vol aller. J’en profite pour regarder ce qu’il y a dans le système de divertissement. Je le trouve moins pratique et moins attrayant que celui de KE. La sélection n’est pas si mal. J’ai bien aimé les ebook avec beaucoup de mangas disponibles…dommage que je ne lise pas le japonais !




Le temps de vol étant assez court, il est temps que je dorme….

Deux heures avant l’aterissage et comme annoncé dès le départ du vol, la cabine est rallumée mais le service ne va pas commencer immédiatement.

photo img_7213


Lorsqu’il débute, les hôtesses ne demandent pas de changer la position du siège aux personnes réveillées et elles laissent les autres passagers dormir tranquillement. Elles posent juste un autocollant signalant leur passage et que si la personne le souhaite , elle peut demander son repas.

photo img_7218

Comme à l’aller, et ayant oublié de spécifier mon problème d’allergie à la personne qui a pris nos billets, je n’ai pas réservé de repas spécial. A l’aller j’ai eu la bonne surprise d’un congee, de fruits frais et de yaourt, bref parfait pour moi. Aussi c’est un peu la mauvaise surprise de constater que cette fois le petit déj contient mon ennemi juré le tamago (oeuf). J’ai quand même pu manger le yaourt , le pain et les fruits. De plus vu l’heure, on ne peut pas dire que mon estomac réclamait quelque chose.

photo img_7214photo img_7215photo img_e7214


Quarante minutes avant l’atterissage, une annonce nous apprend que notre temps de « inflight shopping » est compté mais qu’il nous reste une chance d’acheter car la boutique est encore ouverte pour 20 minutes.

photo img_7221photo img_7223
Les prochaines annonces seront pou s’excuser du retard ( grand merci le CDB n'a pas eu envie de se faire hara kiri comme suggéré par @Frednyon ;) puis pour inviter les pax à aller aux toilettes car d’ici 20 minutes la consignes « attachez vos ceintures » sera enclenchée et il sera trop tard.


Dans la vidéo vous pourrez admirer la fameuse tour Landmark 81 de 461 mètres. Elle n’est pas encore totalement en fonction même s’il y a eu une cérémonie après la pose du caisson du roof top. Il y avait une belle lumière vers 5h30 lors de notre arrivée.



Pendant le roulage jusqu’à la porte, nous avons eu les annonces habituelles : nom de l’aéroport, heure locale, merci d’avoir voyagé avec JAL, désolée du retard (une bonne dizaine de fois sans mentir) et surtout « n’allumez pas vos téléphones et restez assis » répétés plusieurs fois également.

Le débarquement a été très rapide.

photo img_7224photo img_7226photo img_7227

Les pilotes ont fait de grands signes à nos étudiants depuis le cockpit. ça ne devait pas être que pour nous en fait :p mais c'était sympa de leur dire "au revoir".




photo img_7229

A cette heure matinale, il n’y a pas encore beaucoup d’arrivées à Ton Son Nhat, aussi nous avons rapidement passé l’immigration.

Le temps d’attente au tapis bagarre a été plutôt long. Nos valises et cartons sont sortis en dernier. D’après l’enseignant ce vol est un vol très fréquenté par les Vietnamiens qui vivent aux USA. Ils transitent beaucoup par Tokyo. Effectivement certains marquages sur les dizaines de cartons que le tapis crachent, proviennent des USA.

photo img_7230


Il y a 2 zones pour sortir de l’aérogare : no good to declare/goods to declare. Alors que beaucoup de pax avec des chariots remplis de cartons tentent de passer dans la zone « rien à déclarer » , ils se font rappeler à l’ordre. C’est vraiment aléatoire, car j’en vois certain qui y échappent quand d’autres ayant moins de caisses, sont obligés de s’y plier. Nos ados passent sans soucis, 1 carton et une valise c’est rien finalement.

Tous les parents sont bien présents pour récupérer leur enfant. Après ce "red eyes flight", il ne me reste plus qu’à prendre un taxi et rentrer retrouver ma petite famille.

A la prochaine…
Afficher la suite

Verdict

Japan Airlines

8.4/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration7.0

Tokyo - HND

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Ho Chi Minh City - SGN

6.6/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté7.5

Conclusion

Si ce n’est « ce laxisme » concernant les bagages cabine, JAL est une très bonne compagnie. les PNC sont ultra souriants et polis. Le service en éco est excellent, la cabine est agréable et confortable. La prestation repas est bonne. C’était mon 6ième vol avec eux et je les reprendrais sans soucis.

Sur le même sujet

11 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 452289 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    Quel plaisir de voir des jeunes jouer aux cartes et pas avoir le nez dans leur téléphone à cherchee du wifi...

    J'apprécie beaucoup l'attention de laisser tranquillement dormir les PAX et leur signaler par ce sticker leur passage et la possibilité de demander un repas, très classe!

    Bonne après-midi et à bientôt

    • Comment 452296 by
      SweetPoxy AUTEUR 61 Commentaires

      Merci Benoît pour le com.
      Au tout début du voyage, à l'arrivée à Tokyo, on en a eu 2 qui voulaient absolument louer un wifi portable ou obtenir une sim card ! La perspective de ne pas pouvoir se connecter les terrorisait. On a eu le droit à l'excuse : ma mère a besoin que je l'appelle...oui c'est cela :)) Au final, la détox a bien fonctionné et surtout une fois qu'ils ont tous sympathisé car ils n'étaient pas tous dans la même classe, le wifi n'était plus essentiel.
      C'est ce que je déteste sur Korean entre SGN et ICN, réveil obligatoire et "relevage" de siège pour le petit déj, j'ai vraiment apprécié que JAL n'applique pas cette règle.

  • Comment 452340 by
    Esteban GOLD 17180 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Ces toilettes japonaises me fascineront toujours, un plus indéniable pour un popo :p

    A bord c'est rageant quand les gens arrivent chargés comme des mulets et que personne ne dit rien, mais attention à l'erreur fréquente : ce n'est pas au personnel naviguant de faire la police mais à ceux à l'embarquement de ne pas les laisser passer. Une fois en cabine il est très dur de refuser un bagage, surtout quand les racks ne sont pas complets. Après ça va forcément coincer.

    La prestation est tout à fait acceptable, dommage que tes problèmes d'allergies n'aient pas permis d'en profiter.

    A bientôt !

    • Comment 452377 by
      SweetPoxy AUTEUR 61 Commentaires

      Merci pour le com Esteban.
      C'est clair que c'est au comptoir que le taf n'est pas fait, néanmoins à CDG, si le sol a laissé passer, les équipages n'ont aucun scrupule à faire descendre les excédents. J'ai du batailler une fois pour mon kitchen aid en carton mais qui était passé ds le gabarit (l'agent au comptoir avait vérifié) mais qu'un stew voulait faire descendre en soute. Ma poussette quinny aussi pourtant dans son sac spécial cabine a failli être envoyée en soute par une hôtesse mal lunée. Finalement quand elle a vu qu'on avait ce seul bagage, qu'au comptoir c'était passé et qu'il était au format, elle a laissé. Bref du coup ça m'énerve qd les PNC ne disent rien, mais c'est la même chose sur VN, Korean, Cathay etc..Retour de HK début mai, l'horreur, les hôtesses ont mis un temps fou à caser tous les bagages cabines, et après c'était des excuses pour ce retard. Pour moi ils ne savent pas gérer cet aspect.
      Vol aller j'ai vraiment apprécié le congee, il était bon. Prochaine fois que je prends JAL je vais regarder de plus près les menus spéciaux.

  • Comment 452362 by
    AirBretzel GOLD 10133 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Ahh les toilettes japonaises, j'adore.
    Jal offre une bonne prestation, c'est vrai que l'heure du départ et la durée de vol nécessite un endormissement rapide si l'on ne veut pas être un zombie en arrivant.
    Une bonne idée que ces autocollants pour les passagers dormant à l'heure du passage des trolleys.
    A bientôt

  • Comment 452368 by
    Moonlin 62 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !
    Il s’agit en fait des anciennes cabines équipant les premiers 787 livrés à JAL qui sont actuellement âgés d’au moins 4,5 ans , une cabine pas si toute jeune donc. JAL les envoie en priorité vers les destinations asiatiques et quelques destinations nord-américaines ( San Diego, Vancouver, Los Angeles depuis Osaka). En effet les cabines business qui les équipent sont des sièges toboggans et non full-flat.

    Concernant les bagages cabines, c’est Vrai que JAL est assez laxiste sur ce point. Alors que ma valise cabine est supérieure aux dimensions autorisées je n’ai jamais eux avec eux la moindre remarque contrairement à d’autes compagnies.
    A très vite !

    • Comment 452380 by
      SweetPoxy AUTEUR 61 Commentaires

      Merci pour le com Moonlin et pour la précision sur les cabines. J'imaginais pas qu'elles avaient déjà 4/5 ans derrière elles. Sur un Tokyo/LA, les passagers en J ne doivent pas forcement aimer si ce n'est pas un full flat, pour les vols Asie, je comprends mieux le choix d'y positionner ces appareils. Maintenant je ne vais pas me plaindre, c'était confortable même en éco.
      Quelles sont les compagnies qui ont l'oeil pour les dimensions bagage cabine ?

      • Comment 452440 by
        Moonlin 62 Commentaires

        Depuis Tokyo les passagers en J disposent des full flats (les JAL sky suites sur 773) vers LAX. C'est sur la ligne KIX-LAX, que les pax J ne disposent pas du full-flat.
        De par mon expérience les compagnies à bas coût sont évidemment plus attentives à cela j'en ai récemment fait l'expérience sur Vueling. Lufhtansa est également pointilleuse !

  • Comment 452393 by
    Frednyon 1818 Commentaires

    Bonjour
    le passage des hôtesses japonaises avec leur petite ceinture bouclée est classique pendant le vol. Elles sont là pour rappeler aux pax de boucler leur ceinture dès que le commandant à allumé le signal de boucler sa ceinture. Il y a alors toujours un ou deux passages.
    Vu qu'il y a des oeufs dans à peu près tout, il vaut, en effet, mieux le signaler et demander un menu spécifique lors de la réservation...
    Merci pour le bonus WC. C'est intéressant d'aborder le Japon par le petit bout de la cuvette.... En effet, l'attention aux détails s'y reflète. La flemmardise et l'ingéniosité pour faire faire des tâches idiotes à la machine est aussi reflétée ici.
    A bientôt

  • Comment 452583 by
    Michelg TEAM GOLD 3024 Commentaires

    Bonjour,
    Il doit faloir faire preuve de patience et de tact pour accompagner un groupe de jeunes surtout quand on en perd une au filtre de sécurité.
    JAL semble offrir un bon produit sur la liaison.
    Le problème des pax chargés comme des baudets se retrouve partout. Sur qu'avec une low cost, c'est la main passage au gabarit et à la caisse, c'est un des avantages de voler sur une legacy de ne pas se dire qu'on est peut être un peu au dela de la limite fatidique, reste que certains en profitent pour passer franchement les limites et que cela est bien difficile à gérer pour l'équipage.
    Belle attention de proposer aux gens endormis le service à leur réveil.
    Le petit déjeuner à l'air bien bon, dommage d'avoir oublié de commander un repas adapté.
    Les tinettes nippones sont une expérience et une découverte intéressante.
    Merci pour le partage et à bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.