Avis du vol Turkish Airlines Hurghada Istanbul en classe Economique

Compagnie Turkish Airlines
Vol TK703
Classe Economique
Siege 06F
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:00
Décollage 02 Nov 18, 03:35
Arrivée à 02 Nov 18, 07:35
TK   #12 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 562 avis
lysflyer
Par SILVER 405
Publié le 22 janvier 2019
Après une absence liée à mon emploi du temps, je vous retrouve donc pour la suite du routing égyptien de cet automne. Mais avant de passer aux choses sérieuses, c'est à mon tour de vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2019…bien évidemment, la santé avant tout!

Pour mémoire, voici les épisodes précédents et à venir :
- 26/10/2018 : MRS-IST, ça commence là,
- 27/10/2018 : IST-HRG, la suite + bonus Luxor,
- 31/10/2018 : HRG-CAI, petite navette égyptienne + bonus Le Caire,
- 31/10/2018 : CAI-HRG, la fin du petit break,
- 02/11/2018 : HRG-IST, vous y êtes,
- 02/11/2018 : IST-MRS, le retour.

Ce séjour en Égypte touchant à sa fin, il est temps de rentrer dans notre Provence adorée. Malheureusement, TK ne dessert HRG qu'avec un vol à un horaire de la muerte ©Mogoy Ltd. (TK récemment a annoncé qu'elle allait ajouter un vol de jour à cette destination! houra!) mais qui nous permet d'arriver à Marseille dans la matinée. Il faut toujours voir le côté positif des choses!


REJOINDRE L'AÉROPORT



L'horaire obligeant, nous devons payer une nuit d'hôtel supplémentaire afin de pouvoir bénéficier de la chambre jusqu'au dernier moment. Après une sieste salutaire entre 20h et 23h, la navette commandée auprès de la réception nous attends dans le hall de l'hôtel, parfaitement à l'heure. Nous embarquons nos bagages et là…le chauffeur dit devoir filer aux WC…résultat, il reviendra 10 minutes plus tard. Bon, nous ne sommes pas pressés du tout (loin de là) mais c'est pas très pro tout ça. Bref, le trajet entre l'hôtel et HRG se déroule sans encombre dans le noir le plus total jusqu'à notre arrivée dans la banlieue d'Hurghada.

Après avoir franchi pas moins de 2 points de contrôle occupés par la police, nous voici dans le périmètre de l'aéroport. Le terminal international se situe à gauche.
photo 43906028100_a817e93cf8_z

Flou (non) artistique du terminal international bien massif.
photo 44809706195_c662d0762b_z

Nous voici déposés au niveau du curbside où de nombreux passagers polonais débarquent de quelques bus. C'est un peu la cohue mais les véhicules sont tenus à bonne distance du bâtiment lui-même (mesure sécuritaire?).
photo 43906015380_4fc07b8702_z

Après avoir pris congé de notre sympathique chauffeur, nous nous dirigeons vers la partie airside du terminal, au milieu de nombreux touristes originaires d'Europe centrale mais également, de nombreux francophones!
photo 45673034042_509402650a_z

Avant de pouvoir accéder à la zone d'enregistrement, un PIF doit être franchi et là, c'est le "drame"…nous devons présenter nos billets…sauf que voyageant avec des billets électroniques, nous n'avons aucun papier justifiant notre éligibilité à accéder à l'aéroport et le policier préposé au PIF ne doit pas vraiment être familier du fait que l'on a pas besoin de billet papier pour s'enregistrer. Après quelques secondes de réflexion, je dégaine mon téléphone et affiche le mail de confirmation de réservation que TK m'avait envoyé au moment de l'achat du billet. L'échange de données étant coupé, le mail n'affiche que le texte mais c'est suffisant pour le PIFman. OUF!
Vient ensuite la fouille des bagages…oui oui…fouille! Nous voilà donc, avec nos bagages ouverts à la vue de tous et les mains d'un "charmant" policier égyptien fouillant dans l’amoncellement de notre linge sale. Bon, tout le monde est logé à la même enseigne mais c'est franchement pas top top d'autant que leurs scanner à rayons X sont opérationnels.
photo 44998725574_bdb9b5fbdb_z

Après cette épreuve (au sens propre), nous sommes bons pour nous diriger vers les comptoirs d'enregistrement…RE-OUF!


À L'AÉROPORT



Nous voilà donc passés airside. Le hall est vaste et clairement dimensionné pour absorber des hordes de touristes.
photo 43898042560_be5293102e_z

Les comptoirs d'enregistrement de Turkish Airlines sont situé à l'écart de la cohue des charters. Si les files d'attentes ne sont pas matérialisées, les formalités seront rapidement expédiées dû au faible nombre de passagers présents à ce moment.
photo 45673032882_29c1cdce83_z

Après l'enregistrement de nos bagages jusqu'à MRS, il est temps de passer le "vrai" PIF et la PAF. Si la PAF est franchie comme une lettre à la poste, le PIF sera plus laborieux. Déjà, séparation entre passagers masculins et féminins. Ensuite, une fois les contrôles franchis, un dernier contrôle est effectué par un policier revêche qui ne comprend pas que personne ne comprend (sic) l'organisation du point de contrôle.

Bon, nous voilà ENFIN passé airside! C'est propre, moderne et immense!
photo 30775204787_f77907f2d0_z

Nous avons du temps avant d'embarquer. Je laisse ma moitié se reposer à proximité de la porte d'embarquement et je pars à la découverte de ce terminal tout en longueur mais pas funny funny. En tout cas, il fait le job et l'attente sera plutôt agréable.
photo 30775173977_88e0f53d41_z

Je spotte ce qui peut l'être...c'est à dire, cet unique 738 E4 qui se prépare pour repartir vers WAW.
photo 45664810702_9da047a97a_z

Notre porte. Contrairement à l'aller, nous bénéficierons d'une passerelle.
photo 45715528841_dfdb86e366_z

Le terminal offre de belles vues sur le tarmac...désert.
photo 30775161187_5d1bdfc598_z

Un 738 PC en provenance de SAW arrive.
photo 45715505361_7a3fe64fae_z

Notre 321 TK arrive lui aussi. Comme vous pouvez le distinguer, il est en livrée Star Alliance.
photo 45715489931_6fa4440c82_z
photo 43897916860_85feaa9de0_z

Finalement, l'heure de l'embarquement arrive et une longue file d'attente assez mal organisée se forme. Le responsable de l'escale usera de sa voix pour faire respecter les priorités et autres groupes d'embarquement.
photo 43892282280_26ae353393_z


LE VOL



Étant assis à l'avant de l'appareil, nous sommes dans le dernier groupe à embarquer. Après un dernier contrôle des cartes d'embarquement, nous empruntons une passerelle où règle un froid glacial (HRG pense à ses passagers et nous habitue au froid régnant à ce moment en Europe).
photo 31838046608_a980ae4e9a_z

Dernier groupe à embarquer signifie bouchon en passerelle.
photo 30769516657_6ed548a3b5_z

Fuselage shot bien sale.
photo 31838001328_edd3bd331a_z

Nous sommes accueillis par des PNC agréables et nous rejoignons rapidement nos sièges. À noter que cet A321 est équipé d'une cabine "classique" sans siège business dédié. Pas d'IFE non plus hormis les écrans situés entre les PSU.

Pour les amateurs de jambes, voici le pas(tis) correct. Notez, le repose-pieds et le porte-gobelet, bien pratique tout ça.
photo 31838001138_a226d1c501_z

La boucle de ceinture logotée, c'est un détail mais ça rajoute un petit quelque chose, vous ne trouvez pas?
photo 44795899785_26dfd673ac_z

Commandes audio dans l'accoudoir. Bon, elles ne seront pas fonctionnelles.
photo 45659226642_8c3fe44c0f_z

La tablette en une partie...pas très propre tout ça.
photo 45659226112_052c39f18a_z

Dans le même registre, l’aumônière est...sans commentaire.
photo 31837949668_ffd6d36579_z

Un peu de lecture? Même le vomito-bag est logoté pour vomir avec style.
photo 30769448747_fdf3509b56_z

La vue depuis mon siège. La cabine a assez mal vieilli mais reste très confortable.
photo 44985049774_59fd152f89_z

Nous repoussons au milieu d'un tarmac assez désert mais bien éclairé.
photo 30769424747_33fa57e79c_z

On commence le taxi.
photo 44985210004_af8399ea4e_z

Ah ce n'est pas EWR en heure de pointe, on roule rapidement vers le seuil de piste.
photo 43892173740_9609d4c841_z
photo 45709886451_f3437e3b05_z
photo 44985169494_9a051bdf49_z

Alignés sur la piste, notre fier Airbus turc s'élance dans la nuit. La longue traînée de lampadaires ultra-brillants éclaire l'autoroute reliant Hurghada à Safaga.
photo 43892150230_75ded31acc_z

V1...Rotate
photo 45709870881_044875367a_z

Nous voilà dans les cieux égyptiens.
photo 43892125270_ff1e866585_z

Correction de trajectoire et dernière vue sur Hurghada.
photo 44795757595_b182d4e872_z

Rapidement, et c'est tant mieux vu l'heure, les PNC distribuent la prestation. Pas de choix, ce sera petit-déjeuner pour tout le monde.
photo 44985087464_219ae8e1f9_z

Ce sera moins bon qu'à l'aller mais néanmoins d'une qualité extraordinaire comparé à ce que les compagnies européennes peuvent servir.
photo 45659120482_fc626c0153_z

Le petit-déjeuner se terminant, les lumières sont éteintes pour permettre aux passagers de dormir. Bon point...et survol de l'agglomération cairote.
photo 43892065910_d21be1e3cd_z

Nous quittons rapidement le continent africain à l'Ouest de Damiette.
photo 45709798841_248636592a_z

On passe au large à l'Ouest de Chypre alors que le Soleil commence à se lever.
photo 44985026084_6bdcf2f2ab_z

Les côtes turques sont franchies à proximité d'Antalya.
photo 43892033450_0cd2683710_z

Les sommets de l'Anatolie sont visibles, les couleurs sont vraiment belles en ce matin d'automne.
photo 44795681235_3f40fce83d_z

Rapidement, les nuages font leur apparition et ce, jusqu'à Istanbul.
photo 45709731131_10134acf35_z

Le TOD est atteint et les virages que nous effectuons annoncent que l'approche est déjà bien entamée.
photo 44985006704_d64f035e07_z
photo 44984989394_4f0ab0fae0_z

Percée de la couche nuageuse au-dessus de la mer de Marmara.
photo 30769251697_c3cd4c3191_z

Nous sommes déjà bien bas et les quelques navires au mouillage montrent clairement que nous sommes proches d'IST.
photo 45709698431_c6605d7bf1_z

Courte finale sur la piste 05.
photo 43891958170_186344ce8a_z
photo 44795622755_c741f588ee_z

Toucher des roues et on sort tout pour freiner (et accessoirement, rester sur la piste) devant cet A332F de TK.
photo 45658983132_3f3d8c0273_z

On quitte la piste 05 en passant devant ces 2 antiques A343 TK.
photo 43891931810_1cc3fab34d_z

Début d'un bien long roulage.
photo 45658931712_c904b1cc36_z

Devinez qui est le patron ici?
photo 43891881740_2b430e3798_z
photo 43891870610_ae5664007b_z

Trouvez l'intrus! Eh oui, un A332 LN s'est glissé au milieu de tous ces empennages rouges.
photo 30769153427_84132a050e_z

Nous arrivons enfin...à l'opposé de la piste 05, à l'extrémité Nord du terminal domestique et là, miracle pour IST, nous avons droit à une passerelle.
photo 31837606328_e0bc8ae3fd_z

Prise de congé rapide de l'équipage et nous voilà lâchés dans la passerelle.
photo 44794853015_454f39ae36_z

Ah bah oui! Suis-je bête! Nous sommes au terminal domestique! Ce sera donc paxbus et nous descendons donc au niveau du sol.
photo 43891859650_eddcc16616_z

Dernier coucou à notre vaillant A321 qui repartira vers Kayseri (ASR).
photo 30769118787_9b28da3b1a_z

Le paxbus nous attend pour nous ramener vers le terminal international.
photo 45709575891_16c1bc084f_z

Après un court trajet, nous voilà arrivé à bon port. Comme à l'accoutumé à IST, toujours beaucoup de monde.
photo 31836816678_906da798ed_z

Et c'est parti pour le circuit correspondance qui nous fera passer un PIF avant de pouvoir rejoindre le vol suivant. Cette partie est clairement sous-dimensionnée par rapport à l'afflux de pax.
photo 43891851320_8816e0c7e9_z

IST a vraiment besoin d'un nouvel aéroport, c'est plein à craquer!
photo 45658859692_64b2b6f209_z

Par contre, c'est bien indiqué, rien à dire à ce niveau.
photo 43891829560_a0fb76de80_z

À cet endroit, l'espace est large ce qui rendrait presque agréable cette petite marche matinale.
photo 43891824420_f847b2e360_z

D'autant que le couloir n'est pas aveugle et nous permet d'admirer les avions au parking. Ici, un A33x TK.
photo 30769080237_5e3eb37a94_z

Les photos s'arrêtent ici, juste avant le PIF qui était bondé de pax en transit mais l'obstacle sera franchi assez rapidement. Il n'y a pas à dire, si IST est clairement à la limite de ses capacités, le tout est assez bien organisé et optimisé.

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire ce FR qui, je l'espère, vous aura plu. N'hésitez pas à commenter et à liker, ça fait toujours plaisir!

@ bientôt pour la suite de ce routing!

LYSflyer


(PS : ce FR a déjà été publié hier soir -21/01/2019- mais ce matin, il avait disparu...étrange)
Afficher la suite

Verdict

Turkish Airlines

7.3/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements6.5
Restauration8.0

Hurghada - HRG

6.1/10
Fluidité4.0
Accès6.0
Services6.5
Propreté8.0

Istanbul - ISX

6.3/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol difficile à cause de l'horaire de la muerte mais TK offre encore et toujours un bonne prestation malgré un cabine assez ancienne.
HRG : Pas sûr que le contrôle qui contrôle le contrôle lui-même contrôlé soit ce qu'il y a de plus efficace mais l'aéroport offre une bien belle prestation malgré tout.
IST : Fidèle à lui-même, cet aéroport surchargé offre une prestation efficace.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 484888 by
    Esteban TEAM GOLD 9690 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Ces contrôles approfondis à l'entrée d'HRG sont pénibles, surtout la fouille à la vue de tous. Pas glop.

    L'aéroport en lui même est superbe, tout parait neuf et propre.

    A bord, très belle presta de TK encore une fois.

    A bientôt !

  • Comment 484897 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4561 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Devoir ouvrir sa valise et y avoir une fouille complète c'est très désagréable.
    Le nouveau terminal date de 2014, il est donc encore neuf et c'est tant mieux .
    Une cabine vieillotte mais qui tient encore la route.
    Belle prestation pour le plateau repas.
    A bientôt

  • Comment 484925 by
    lysflyer SILVER AUTEUR 433 Commentaires

    Merci pour le com'. En effet, pas glop du tout...

  • Comment 484926 by
    lysflyer SILVER AUTEUR 433 Commentaires

    Merci pour le commentaire!

    C'est très désagréable mais tout le monde est logé à la même enseigne...on se "rassure" comme on peut mais ça aurait été bien de connaître ce genre de détail avant (FR est là pour ça quelque part!)

  • Comment 484928 by
    lagentsecret SILVER 10503 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "L'échange de données étant coupé, le mail n'affiche que le texte mais c'est suffisant pour le PIFman. OUF!"
    C'est vraiment mal organisé : il n'y a quasiment plus de billet papier !

    "Nous voilà donc, avec nos bagages ouverts à la vue de tous et les mains d'un "charmant" policier égyptien fouillant dans l’amoncellement de notre linge sale"
    Il ne devait être trop sale puisqu'il a mené sa mission à bien sans (dé)faillir ;)
    En plus je doute de l'efficacité d'une fouille manuelle sauf à chercher certains articles spécifiques ? (pièces archéologiques ???)

    Cabine et siège anciens mais confortables

    Petit déjeuner correct et rapidement servi pour permettre le repos

    De belles vues aériennes

    Je vais vous paraitre curieux mais LYSflyer qui publie un routing de/vers MRS ??? ;)

    A bientôt

  • Comment 484930 by
    lysflyer SILVER AUTEUR 433 Commentaires

    Merci merci pour le commentaire. En effet, il faut saluer l'abnégation de ce policier à remplir sa mission. Vraiment pas super de le voir fouiller les affaires de mon épouse surtout (bon, en Égypte à 2h du matin, je n'allais pas faire une esclandre pour lui signifier que les affaires d'un personnel féminin devraient être fouillées par un personnel du même sexe...we just want to go home!
    Eh oui, le LYSflyer des bois est localisé en Provence par le miracle des mutations professionnelles mais soyez patients ! Le LYSflyer va bientôt retrouver son aéroport de coeur!

  • Comment 485391 by
    mogoy GOLD 9608 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Effectivement, un bel horaire de la muerte. Certainement le pire avec les décollage à 4h du matin.
    L'absence d'IFE n'est ps vraiment un problème sur ce vol qui sert surtout à récupérer le peu qui reste de la nuit.

Connectez-vous pour poster un commentaire.