Avis du vol Nordica Tallinn Warsaw en classe Affaires

Compagnie Nordica
Vol LO792
Classe Affaires
Siege 03F
Temps de vol 01:40
Décollage 22 Avr 19, 06:10
Arrivée à 22 Avr 19, 06:50
EE 10 avis
lysflyer
Par SILVER 282
Publié le 25 juin 2019
Bonjour à tous,

Je reprends ici la suite de mon routing printanier à destination de l'Estonie. Il est malheureusement temps de rentrer en France et c'est après ces quelques jours plein de bonnes surprises que je dois retourner à l'aéroport de Tallinn pour prendre mon (mes) vols vers Paris.

Voici le récapitulatif des épisodes précédents :
- 19/04/2019 : CDG-WAW en Embraer 195 LOT Polish Airlines,
- 19/04/2019 : WAW-TLL en Bombardier CRJ-900 Nordica (+bonus touristique sur Tallinn),
- 21/04/2019 : TLL-KDL en Jetstream 32 TransAviaBaltika,
- 21/04/2019 : KDL-TLL en Jetstream 32 TransAviaBaltika (+court bonus touristique sur Kärdla),
- 22/04/2019 : TLL-WAW en Bombardier CRJ-900 Nordica (+bonus hôtelier Swissôtel Tallinn),
- 22/04/2019 : WAW-CDG en Boeing 737-400 GetJet affrété pour LOT Polish Airlines.


À L'AÉROPORT



Après un rapide trajet en taxi, celui-ci me dépose face au reconnaissable terminal de l'aéroport Lennart Meri. Il est encore tôt et il n'y a pas grand monde dehors.
photo 33803233508_e466ec34da_z

À l'intérieur, il y a un peu plus de monde mais ce n'est pas la foule des grands jours. Ça me va bien. On voit tout de suite qu'on chez Nordica.
photo 48121381001_2ee69e4a6c_z

J'enregistre promptement mon bagage en soute et file vers le PIF pour aller terminer ma nuit au salon. Direction les départs!
photo 47627824502_8c6eb3e886_z

En cette heure matinale, l'obstacle est rapidement franchi. C'est bien fluide aujourd'hui. Je tombe alors sur le duty free fermé mais une déviation permet de l'éviter.
photo 46764720725_f9a7363567_z

Ce n'est pas plus mal car cela permet d'admirer les avions ayant passé la nuit à TLL. Un magnifique ATR 72-500 Nordica suivi d'un Airbus A220-300 Air Baltic et un Airbus A320 Lufthansa.
photo 40714531573_d6e5bb7b6b_z

Du côté du couloir qui évite le duty free, ce n'est pas très joyeux mais avec une telle vue, qui pourrait s'en plaindre?
photo 33803232918_17ac887796_z

La plupart des commerces sont fermés à cette heure. L'inconvénient de partir dans les premiers vols.
photo 46764720185_b7df8c1b59_z

Un petit tour de la jetée s'impose en attendant l'ouverture du salon. C'est cela d'arriver à une heure de la muerte.
photo 46764719545_68e3c9fb62_z

Bon nombre de passagers errent ou terminent leur nuit en attendant les premiers départs. Chaque porte de la jetée adopte un style différent.
photo 40714530983_1f51c5ec89_z

Au bout de la zone Schengen, il y a de petites cabines sponsorisées par un loueur français. On peut y terminer sa nuit en gardant un minimum d'intimité. Dans l'ensemble, je trouve l'aéroport très bien conçu et confortable.
photo 46764719285_cf5022503e_z

Bon, c'est pas tout mais j'ai un salon à visiter…


SALON TALLINN BUSINESS LOUNGE



Ce salon, dont l'accès est inclus dans le prix de mon billet, est situé au tout début de la jetée, face à la sortie du duty free dorénavant ouvert à cette heure.

Stairway to heaven?
photo 47627823482_fd8998df2b_z

L'entrée du salon qui accueille la plupart des compagnies desservant la capitale estonienne. Bon, pas de bol, c'est encore fermé.
photo 46764719745_8d34285f76_z

Je suis la première personne à être accueillie dans le salon aujourd'hui. L'accueil est très confortable et cosy.
photo 40714530803_d69d5ab76e_z

L'offre froide est principalement salée, composée de canapés et de salades avec une emphase mise sur le poisson. C'est frais et bon.
photo 46764718855_9ae0540588_z

Espace presse avec un échec au test ZE…
photo 33803231948_a4bde37343_z

Après une agréable attente au salon, je me dirige vers la porte d'embarquement pour vol vers la capitale polonaise.


EMBARQUEMENT



Ayant passé la nuit au dernier point de stationnement avant les portes hors-Schengen, mon Bombarbier CRJ-900 est encore endormi à cette heure.
photo 47680743561_11db462a0c_z

Cet Airbus A320-200 Lufthansa se prépare activement pour son vol retour vers FRA.
photo 47680743261_8417495e73_z

En porte, c'est l'affluence. Le remplissage de ce vol semble plutôt bon.
photo 47680743341_5e54321545_z

Le FIDS du jour annonce le début des festivités pour les premiers vols du jour. Nous sommes en troisième position mais restons dans les starting-blocks pour le moment.
photo 40714529903_592e46dbca_z

L'annonce de l'embarquement est lancée avec respect des priorités. Je me faufile entre mes copax déjà agglutinés au comptoir.
photo 46764717835_8706cb7180_z

Les CRJ étant bien bas, c'est un embarquement à pieds qui nous attend. Pour mon plus grand plaisir.
photo 33803231508_479af160de_z

Malheureusement, nous nous retrouvons bloqués au rez-de-chaussée. Il semblerait que l'embarquement ait été appelé quelques minutes trop tôt.
photo 32737683017_0c8ea5ed09_z

Libérés! Délivrés! Marchons gaiement vers l'avion du jour. Cette livrée hybride LOT/Nordica est bien moins attrayante que celle de Nordica avec ses tons bleutés.
photo 40714529253_f9bdc0bd82_z

L'embarquement est toujours en court pour ce cousin germanique éloigné.
photo 32737682537_d6bccd57e6_z

Quant à nous, les premiers passagers s'apprêtent à prendre pied à bord de notre petit canadien. La météo est agréable, c'est parfait.
photo 47680741301_2665952ffa_z

Est-ce qu'on peut considérer cela comme un instant porte?
photo 47680741271_b7996ac060_z

Mais l'instant fuselage shot n'est pas oublié.
photo 46764716865_a262348a0d_z


LE VOL



L'accueil en porte n'est pas vraiment agréable et la configuration est étrange. Les WC sont toujours situés en lieu et place des siège 02-03D/F. La business est située aux rangs 01A/C et 03D/F et la premium economy aux rangs 02-03A/C. Bref, vous l'aurez compris, c'est assez bizarre. D'ailleurs, la tétière est de couleur bleue et non rouge qui est un marquant du produit "affaires" chez LOT. Mon siège du jour, confortable. La cabine est en tout point identique à mon vol WAW-TLL précédant.
photo 47627821282_341b8e6575_z

Pour les amateurs de patères et de bulkhead.
photo 32737681587_1671737c8d_z

Et encore, un instant F-OITN.
photo 33803230818_7fa8db1ea2_z

Mon siège semble avoir quelques Nm sous l'aile…
photo 47680740161_a79f57c09a_z

La pochette est dans un état…bof.
photo 32737676787_66f47f5996_z

Identique à l'aller, le système de la tablette en deux parties intégrée à l'accoudoir.
photo 32737676317_07a6307e23_z
photo 32737675987_344335826a_z

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a de quoi lire.
photo 33803228008_937a345bd0_z

Un Airbus A220-300 Air Baltic encore endormi, stationné au niveau des portes hors-Schengen.
photo 47680740061_8648226e46_z

Le pas est confortable pour mes petites jambes.
photo 46764716105_9e6e8fba7d_z

Finnair s'en va pour un (très) court vol vers HEL opéré en Embraer 190.
photo 33803230358_4147e7180b_z

L'embarquement est toujours en cours et une boisson d'accueil est distribué aux passagers C et W…seul un verre d'eau est proposé.
photo 32737680247_a69cd6ed65_z

On repousse et un Airbus A320-200 Smartlynx Airlines Estonia se dévoile.
photo 32737680157_4048c69082_z

Nous faisons la course avec mamie Lüfti.
photo 47680739031_e7cee54c68_z

Bon, nous débutons le roulage avant l'A320 LH, je crois bien que nous allons décoller avant lui. Un court roulage sera nécessaire pour rejoindre la piste 08
photo 47680738611_f4864cdc2d_z

La piste est rapidement atteinte.
photo 32737678807_e039d41995_z

La tour nous autorise à nous aligner.
photo 47680737971_2c4af831a7_z

Et, sans attente, nos réacteurs mettent la gomme pour prendre de la vitesse sur la bande de bitume.
photo 32737678637_aa0bf9c60c_z

On dépasse l'ILS.
photo 32737678227_4fa30d2088_z

Et, rapidement, nous nous élançons dans les cieux estoniens.
photo 40714527353_1420f50f41_z

Toujours ces Boeing qui font du béton alors que nous prenons de plus en plus d'altitude.
photo 32737677827_330d21c52e_z

Au-dessus de la campagne estonienne , nous entamons un court virage sur la droite pour prendre le cap vers la Pologne.
photo 32737677737_0965350861_z

On peut alors voir l'aéroport et la lac Ulemiste en arrière-plan.
photo 47680736471_bebe340fc6_z

Dernière vue sur Tallinn.
photo 47627818712_bbb3a083a8_z

On peut apercevoir la côte de la mer Baltique et l'île de Vormsi.
photo 47680734211_c496ea24ae_z

La prestation est alors servie. Celle-ci est identique à celle servie sur le CDG-WAW, la viennoiserie chaude en moins. Je suis assez déçu car celle-ci n'est pas à mon goût.
photo 40714526083_9f20011c7a_z

À la verticale de Jurmala, nous quittons le golfe de Riga.
photo 47627817422_37ed5bc832_z

Petit tour aux lieux d'aisance, C'est bof bof niveau propreté.
photo 32737673987_388118821b_z

En croisière, la météo est voilée sur le parcours.
photo 47627816842_e9b225416b_z

En approche, au-dessus d'une Pologne ennuagée, nous avons droit à tour gratuit de manège, certainement dû à l'affluence du trafic aérien en approche de WAW.
photo 47680732091_6ea8a5b173_z

Malgré la manque de visibilité du sol, l'approche est magnifique avec le soleil perçant à travers de grosses formations nuageuses.
photo 32737671977_6223931546_z

Entre 2 plaques de stratus, nous plongeons vers la piste en service.
photo 46764711495_8ee3612b49_z

La banlieue de Varsovie (Jelonki Poludniowe, il me semble) se dévoile à travers les volutes de nuages.
photo 33803225758_20eeaf5658_z

Le soleil fait une discrète apparition alors que nous sommes en courte finale, au niveau de Stare Wlochy.
photo 46764711185_bb0f59ded7_z

Survol de la zone industrielle et commerciale de Salomea.
photo 40714524343_7e80c23b46_z

À quelques centaines voire dizaines de mètres au-dessus du sol.
photo 33803225198_2bf12f38e6_z

Le Fort Okecie est situé en bout de piste de l'aéroport.
photo 33803225178_90c122fe8a_z

Nous passons l'usine Airbus PZL.
photo 47680729631_1dfb3c5b5a_z

Toucher des roues et nous dévalons la piste en service.
photo 46764709965_7fd6f17ce0_z

On quitte celle-ci pour aller stationner sur le tarmac varsovien.
photo 40714522603_1c01aec523_z

Au loin, les MAX n'ont toujours pas bougé. Triste vue mais better safe than sorry.
photo 32737670587_7a66992088_z

Nous croisons le chemin d'un bien bel Embraer 175 LOT en livrée rétro sous une belle lumière printanière.
photo 47680728301_61c97a5251_z

J'aperçois l'avion qui me transportera vers la capitale française (mais je ne le sais pas encore). De droite à gauche, un Bombardier Dash 8-Q400 et un Embraer 170 LOT parqués au large. Reliés au terminal, un Embraer 195 LOT et un Boeing 737-400 tout de blanc vêtu.
photo 46764708245_27066d05f6_z

Ce n'est pas la Embraer farm d'AMS mais l'idée est là. LOT est ici à la maison.
photo 47627811622_38dfca96d3_z

Au loin, un Boeing 737-800 Blue Air opéré pour le compte de LOT en mesure palliative à l'interdiction de vol des 737 MAX. Au niveau des portes hors-Schengen, l'Airbus A330-200 Air China qui assure le vol depuis PEK.
photo 46764708065_b95fef9680_z

Nous arrivons à notre point de stationnement avec un Embraer 170 LOT comme voisin. La durée de correspondance sera assez courte.
photo 40714521283_b66c66ef55_z

Je prends rapidement congé des PNC qui auront été particulièrement désintéressées durant le vol. Je me retrouve alors face à ce magnifique Boeing 787-8 LOT terminant son vol (très probablement depuis SIN). Une navette dédiée à la classe avant est mise en place, c'est appréciable compte tenu de la très courte durée de correspondance.
photo 40714520873_cb9d1bdafc_z

Dernière vue sur ce CRJ que je trouve racé. Dommage que la prestation n'aie pas vraiment été à la hauteur.
photo 47627810722_c931f1c810_z


CORRESPONDANCE À L'AÉROPORT



La navette démarre alors que le reste des passagers est encore en train de débarquer. Cela m'arrange vraiment car le temps de correspondance est limité. Nous serons 2 à bord.
photo 46764706695_47cdb2f5b3_z

Je ne le saurait que plus tard mais cet oiseau anonyme me transportera jusqu'à Paris dans quelques minutes.
photo 33803223158_958ee8b7f5_z

La zone de débarquement des paxbus est visiblement sous-dimensionnée. En effet, un grand nombre de paxbus font la queue pour débarquer leurs passagers et cela prend du temps avec une organisation assez chaotique vu d'un œil extérieur.
photo 46764706205_6de6d395b7_z

Je me retrouve, tant bien que mal, dans ce hall situé au rez-de-chaussée, Je dois me dépêcher car l'embarquement est théoriquement débuté depuis quelques minutes.
photo 40714520063_ccabcc5c18_z


C'est ici que je vous laisse en attendant la prochaine et dernière étape de ce routing estonien.


Je vous propose là, un court bonus sur l'hôtel Swissotel Tallinn.

BONUS HÔTELIER - SWISSOTEL TALLINN


Bonus : Cliquez pour afficher


J'espère que vous avez apprécié ce FR. N'hésitez pas à commenter et à liker, ça fait toujours plaisir.

@ bientôt

LYSflyer
Afficher la suite

Verdict

Nordica

6.0/10
Cabine6.5
Equipage6.0
Divertissements5.0
Restauration6.5

Independent Nordea Lounge

7.0/10
Confort8.0
Restauration7.5
Divertissements6.5
Services6.0

Tallinn - TLL

7.6/10
Fluidité8.5
Accès6.0
Services7.0
Propreté9.0

Warsaw - WAW

5.3/10
Fluidité4.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol tôt le matin qui n'est pas à la hauteur de mes attentes avec une prestation médiocre de la part de Nordica.
TLL - Un aéroport propre, fonctionnel et efficace.
Salon Tallinn Business - Ce salon offre un espace relaxant pour attendre son vol. L'essentiel y est.
WAW - Le service paxbus semble complètement désorganisé avec, en plus, un temps d'escale faisable mais un peu trop court à mon goût.
Nordica - La prestation, identique à celle obtenue entre CDG et WAW, n'était pas à mon goût mais il faut bien avouer que le plateau de crudités au petit-déjeuner, c'est spécial. L'équipage était complètement désintéressé.
Swissotel Tallinn - Un excellent établissement dominant la ville.

Sur le même sujet

3 Commentaires

  • Comment 508791 by
    Chevelan GOLD 11859 Commentaires

    Bonsoir

    TLL est à l'honneur en ce moment sur FR !
    Tallinn possède un bien bel aéroport...
    Le salon à l'air sympa, mais le poisson au petit déjeuner, très peu pour moi.
    A bord, accueil pas terrible de même que le plateau repas, celui qui n'aime pas les olives est servit !
    Le siège est par contre bien dessiné et a l'air en effet confortable.
    WAW assure souvent des connexions très courtes.
    Formule 1 fait aussi partie du groupe accorhôtels ^^, sérieusement ce Swisshôtel est une bonne adresse dans la capitale Estonienne, et la piscine....

    Merci pour le partage, à bientôt.

  • Comment 508893 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4211 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    C'est dommage d'avoir exactement la même prestation pour le petit déjeuner, surtout lorsque celle ci n'est pas à son goût.
    A bientôt

  • Comment 508911 by
    Esteban TEAM GOLD 9372 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Dommage d'avoir une prestation et un équipage si moyen.

    Super bonus hôtelier !

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.