Avis du vol Thomas Cook Airlines Cancún Manchester en classe Premium Eco

Compagnie Thomas Cook Airlines
Vol MT117
Classe Premium Eco
Siege 7G
Temps de vol 09:25
Décollage 30 Avr 16, 15:50
Arrivée à 01 Mai 16, 07:15
MT 5 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 1692
Publié le 25 mai 2020

Ce FR correspond au retour vers l'Europe après un parcours latino-américano-caribéen plutôt intense qui avait en son temps (printemps 2016) fait l'objet de plusieurs publications sur ce site, dont le résumé et liens apparaissent à la fin de ce récit.


Pour ce parcours transatlantique j'avais choisi la compagnie THOMAS COOK. Non pas comme souvent parce que je pressentais une disparition prochaine (tout finit par arriver… elle eût lieu à l'automne 2019) mais parce que le fait de voler dans leurs A330 n'était pas courant vu que ces avions basés en UK (ou en Scandinavie pour la branche locale de TC) ne faisaient que du long-courrier et qu'il fallait donc "aller les chercher" pour tout Avgeek souhaitant ainsi enrichir son palmarès de passager. 


Autre critère et non des moindres, s'agissant d'un voyage professionnel, même si j'avais pu y rajouter pas mal d'à-côtés personnels, le prix : Thomas Cook Airlines vendant des aller simple à des tarifs quasiment équivalents à la moitié de l'aller et retour, le fait de décomposer mon itinéraire en ne les empruntant que dans un sens (je déteste gaspiller mes chances de "nouvelles entrées" en prenant le même combo avion/compagnie à l'aller et au retour) représentait donc un avantage certain.


De plus, le différentiel tarifaire en éco et premium (une centaine d'Euro) était tout à fait raisonnable. C'est donc pour la somme acceptable de 619€ que j'avais indiqué à la personne en charge du "duty travel" de mon entreprise d'alors de faire cette acquisition fort raisonnable sur le site de Condor, curieusement utilisé par Thomas Cook Airlines pour commercialiser ses "vols secs" en langue française, le code "DE" de Condor étant même utilisé en doublon de celui de TC (à savoir "MT") pour la circonstance.


photo img_1316

Arrivé à Cancun peu de temps auparavant de Mexico City à bord d'un A321 de Volaris, je me dirige sans tarder du Terminal 2 au terminal 3, directement vers la banque d'enregistrement dédiée à la Premium.


photo img_1315

Pas d'attente, pas plus qu'au PIF (il en va du Mexique comme des USA, pas de contrôle frontière à la sortie), et me voilà airside quelques minutes plus tard, face à ce fameux bar tropical au dessus duquel sont reproduits deux Grumann Goose, un moteur tournant, l'autre en panne : en voilà une idée originale de climatisation !


photo img_1318

La vue sur le tarmac est bonne et je patiente agréablement.


photo img_1320

L'A330 qui ve me ramener vers le Vieux Continent est arrivé à l'heure de Manchester.


photo img_1321

L'embarquement ne va pas tarder à être lancé.


photo img_1322

J'accède à bord comme je peux au milieu de la cohue, car il n'y a pas eu d'appel séparé pour les pax de la Premium, curieusement mentionnée "Y" sur la carte d'embarquement, alors que l'on va voir que c'est quand même une classe totalement distincte de l'éco, dans pour son soft que pour son hard product.


photo img_1323

Mon siège se situe côté couloir du droite, au septième et dernier rang de la cabine.


photo img_1325

La bétaillère est juste derrière mais la présence du rideau me rassure, tout comme celle de ce large coussin et d'une couverture, garantes d'un premier signe de différenciation.


photo img_1326

Pitch tout à fait correct pour de la premium.


photo img_1328

Je ne sais pas trop quoi faire de ma couverture à ce stade mais je m'en accomoderai.


photo img_1329

Il est déjà temps de se déchausser et d'apprécier la présence de ce repose-pieds, réglable à plusieurs niveaux.


photo img_1331

Les sièges Premium sont également équipés d'une rallonge.


photo img_1332-56149

Je continue à prendre mes aises avant le départ. L'avion est archi-complet et je ne regrette pas ce choix de la Premium car à l'arrière ça doit quand même jouer des coudes.


photo img_1333

La consigne de sécurité finira malencontreusement dans mon sac. Savez-vous ce qu'est un A330LDL ? Eh bien pas moi jusqu'à ce voyage… mais il vous faudra patienter jusqu'à la fin de ce FR pour connaître la réponse … !


photo img_1334

Un passage de jus d'orange est effectué avant le départ. Ce n'est pas la même chose qu'un champagne millésimé comme verre de bienvenue, mais c'est toujours ça.


photo img_1335

Et voilà, les consignes lumineuses sont allumées, les PNC sont assis et attachés. Nous avons quitté le parking à l'heure et allons rejoindre le seuil de piste.


photo img_1337

La personne assise devant sur ma droite se cramponne pour le décollage, qui n'est pourtant pas du tout brutal.


photo img_1341

Dès la montée, on peut profiter d'un peu de produits chimiques assénés aux 600+ narines présentes à bord afin de s'assurer qu'aucun insecte tropical ne mettra la Verte Albion en danger sanitaire… 


photo img_1342-58144

Le rideau derrière moi a maintenant été tiré. Place à l'opulence et à volupté à l'écart des regards envieux de l'arrière… !


photo img_1343

On remarquera qu'il existe aussi une position de rideau au dessus des racks à bagages, ce qui indique que le dernier rang de la première cabine où je me trouve est utilisé sur les vols plus longs (10 heures et au delà) pour le "crew rest".


photo img_1344

Pendant la montée, des quotidiens britanniques du jour, puisque chargés le matin à Manchester au départ de l'avion, sont distribués.


photo img_1346-19118

Faisons un peu connaissance avec le produit IFE de Thomas Cook Airlines. Pour l'écran d'accueil comme pour tout le reste, on voit bien le dénominateur commun avec CONDOR, le cœur jaune étant omniprésent.


photo img_1347

Il y a une version française, même si les subtilités de notre langue ont échappé au traducteur.


photo img_1348

Enfin, une version basique comme on peut le voir ici. 


photo img_1349

Le français est soit à droite, soit à gauche mais pas de partout. Le tarif de 4£ est applicable aux pax de l'éco qui doivent pouvoir dérouler les mêmes pages, mais tout le contenu est gratuit en Premium.


photo img_1350

Au va bientôt passer le niveau 200, et la durée du vol vers Manchester s'annonce idéale : suffisamment longue pour profiter du vol et se reposer, pas trop quand même pour ne pas avoir le temps de s'ennuyer. Le vol de nuit idéal à mon sens.


photo img_1351

Vient alors le rituel de la distribution du menu, qui "tourne" visiblement sur des cycles de quatre mois. Edition recyclables que les pax rendent aux PNC en fin de vol, mais j'ai feint de ne pas en avoir eu quand cela s'est produit car il avait, lui aussi, déjà fini dans mon sac.


photo img_1353

Une seule édition pour tous les vols de la saison : aller, retour et retour spécial des USA. Explication : Thomas Cook, comme beaucoup de compagnies, envoie ses produits depuis son pays d'origine vers les caterers de ses diverses destinations, qui n'ont ensuite plus qu'à les assembler et à remettre sur les vols retour. Exception aux USA où il est formellement interdit d'introduire toute nourriture en provenance de l'étranger sans procédures bien compliquées : mieux vaut alors se fournir chez un caterer local. 


photo img_1354

L'heure de l'apéro ! En l'absence de Campari, je me rabats sur ce plan B consistant en cet ersatz de cuba libre, et pour cause vu là où je me trouvais encore le matin même, avec ce Bacardi Pespi, accompagné de Pretzels (avec un P) américains. On est déjà loin du Floridita…


photo img_1359

On peut voir qu'en dehors du champagne (et des snacks autre que les Pretzels sus-mentionnés) tous les alcools sont gratuits. Un détail qui n'aura pas échappé aux 48 autres passagers de cette cabine Premium, visiblement tous britanniques, qui vont fêter à leur manière leur retour au pays, après avoir sans doute passé la semaine à en faire autant au bar "all inclusive" de leur Thomas Cook Resort. A part votre serviteur, ce sera "alcool à gogo" une bonne partie la nuit, la mère du genre quadragénaire déjantée et sa fille d'une vingtaine d'années (les chiens ne font pas de chats) assises à ma gauche sur le triplace central du dernier rang n'étant pas en reste… 


photo img_1355

Illustration également à ma droite :  ce sera double ration de rosé pour se remettre des émotions du décollage et se mettre en appétit…


photo img_1360

… car le service de repas ne tarde pas à suivre.


photo img_1361

Les plateaux sont disposés dans le trolley, de manière classique, mais les cassolettes sont puisées dans une de ces énormes boîtes en carton avant d'être distribuées aux passagers, l'autre boîte contenant le pain qui a été tiédi au préalable.


photo img_1362

Pour la présentation finale que voici, avec comme vous pouvez le voir du carton de partout ici encore.


photo img_1363

Quand on ouvre le cartonnage du haut, ça donne ça : crackers, beurre, petit fromage, chutney pour garnir le plat chaud, etc…


photo img_1364

Plat chaud que voici : volaille aux haricots verts avec deux patates… pas de quoi casser trois pattes à un canard.


photo img_1365

Ce grand moment gastronomique passé, je jette un coup d’œil au magazine des ventes à bord…


photo img_1366

… dont les dernières pages sont consacrées aux reaps payants servis à l'arrière, me consolant de ce dîner assez médiocre par comparaison à ce à quoi j'ai échappé en éco.


photo img_1367

Tout cela m'occupe jusqu'au tout début de la traversée de l'Atlantique, à la verticale de Norfolk… lieu que j'ai choisi pour sombrer dans les bras de Morphée…


photo img_1368

… jusqu'à la fin de la dite traversée de l'Atlantique, puisque j'ouvre les yeux au moment où nous abordons l’Irlande.


photo img_1369

Eh oui, il ne reste plus que 42 minutes de vol et j'ai bien dû dormir 6 heures d'un trait.


photo img_1370

C'est alors que le petit déjeuner arrive, consistant en une boisson chaude, un pain au chocolat, chaud lui aussi, et une mystérieuse boîte signée de cet illustre inconnu de la gastronomie britannique qu'est James Martin, alias "roi du poulet aux patates et haricots verts", toujours présentée en cartonnage.


photo img_1371

En ouvrant la boîte, on trouve jus d'orange, muffin, yaourt et une barre chocolatée. Plutôt éco que Premium pour un long-courrier mais n'oublions pas que quelques mètres derrière, c'est du BoB !


photo img_1374

Distribution d'oshiboris avec le débarrassage.


photo img_1375

Je décide alors d'aller à l'arrière faire un tour de reconnaissance. Ce n'est pas le luxe mais ça a au moins l'avantage d'être du 8 de front et pas du 9 comme parfois dans le long-courrier loisir sur A330, notamment en France… En bas de la photo, vous noterez qu'une jeune fille s'est retournée. J'ai flouté son visage pour respecter son anonymat mais je peux vous assurer que le fait de me voir faire 3 photos avait l'air de la terroriser totalement. Elle était certainement en train d'imaginer que j'allais précipiter cet A330 et tous ses passagers sur Old Trafford ou autre lieu mythique du genre à destination. Je l'ai laissée à ses angoisses en continuant de photographier… 


photo img_1379

… notamment l'accès aux toilettes situées au pont inférieur, que je n'aurai pas le temps de visiter car les consignes lumineuses préalables à l'arrivée viennent d'être activées.


photo img_1380

Et comme je sais que vous êtes des lecteurs assidus mais aussi impatients de connaître la suite de l'histoire à propos de ce fameux "A330LDL" : eh bien la voilà au verso de la consigne de sécurité !


photo img_1381

Je ne vais pas tarder à regagner mon siège.


photo img_1384

Et voilà. Parés pour l'atterrissage.


photo img_1390

Bloc arrivée à 6h50, avec 25 minutes d'avance.


photo img_1395

Le débarquement sera rapide mais le circuit des correspondances beaucoup moins. Je repars vers CDG sur le vol AF de 8h45, donc pas de stress sachant que je n'ai bien entendu pas de bagage en soute, mais le parcours dans les couloirs de l'aéroport de Manchester s'avérera des plus compliqués.


photo img_1398

Montées, descentes, escaliers, ascenseurs en panne, etc. J'aurai droit à tout le panel du parcours du combattant, dans le plus pur style biscornu de l'aéroport anglais qui se respecte.


photo img_1399

A un moment, on vous parque dans cet espace en attendant qu'un agent de sécurité vienne vous libérer pour vous accompagner vers la salle des départs internationaux, non sans avoir passé un PIF dont il aura fallu attendre les agents pendant plus de 10 minutes. Bref, pas le hub du siècle…


photo img_1400

Je finirai par atteindre la zone des départs après une bonne 1/2 heure de parcours, ce qui marque la fin de ce FR, dont j'espère que vous aurez apprécié la lecture.


photo man-20160501-2

Pour résumer, voici le routing complet et les liens avec les autres FRs publiés :


21-avr-16 CDG MEX Affaires N967AM Boeing 787-8 Dreamliner Aeromexico
22-avr-16 MEX MTY Economique  XA-GAE Embraer 190LR Aeromexico Connect
22-avr-16 MTY MIA Economique XA-GAM Embraer 170STD Aeromexico Connect
22-avr-16 MIA GRU Economique PR-XTA Airbus A350-941 TAM
23-avr-16 GRU GIG Economique PT-MSZ Boeing 767-316ER TAM
23-avr-16 GIG SSA Economique PR-OCH Airbus A320-214 Avianca
23-avr-16 SSA FOR Economique PR-GUH Boeing 737-8EH Gol
23-avr-16 FOR GRU Economique PR-ONC Airbus A318-122 Avianca

24-avr-16 VCP MCO Premium Eco PR-AIT Airbus A330-243 Azul :
https://flight-report.com/fr/report/15073/Azul-AD8706-Campinas-VCP-Orlando-MCO

24-avr-16 MCO FLL Economique N587NK Airbus A321-231 Spirit

25-avr-16 FLL BMI Economique N388SF Cessna 208 Caravan I (floats) Cape Air :
https://flight-report.com/fr/report/15269/Cape-Air-9K943-F-Lauderdale-FLL-Bimini-BIM

25-avr-16 BMI FPO Economique C6-FLO Beech 99 Flamingo Air :
https://flight-report.com/fr/report/15314/Flamingo-Air-FMR496-Bimini-BIM-Freeport-FPO
 
25-avr-16 FPO FLL Economique N433XJ Saab SF-340B Silver Airways

26-avr-16 MIA CUN Economique XA-LME Sukhoi Superjet 100-95B Interjet : 
https://flight-report.com/fr/report/17356/Interjet-4O4967-Miami-MIA-Canc-n-CUN

26-avr-16 CUN CZM Economique XA-UNF Dornier 228-212 Mayair :
26-avr-16 CZM CUN Economique XA-UNF Dornier 228-212 Mayair :
https://flight-report.com/fr/report/20376/mayair-7m13-cancun-cun-cozumel-czm

26-avr-16 CUN HAV Affaires LY-VET Airbus A319-112 Avion Express :
https://flight-report.com/fr/report/15398/Cubana-de-Aviacion-CU153-Canc-n-CUN-Havana-HAV

28-avr-16 HAV HOG Economique CU-T1716 Antonov 158 Cubana :
https://flight-report.com/fr/report/15446/Cubana_de_Aviacion_CU976_Havana_HAV_Holguin_HOG

29-avr-16 SCU HAV Economique CU-T1456 ATR 42-500 Aero Gaviota :
https://flight-report.com/fr/report/15473/Aerogaviota-KG6085-Santiago-SCU-Havana-HAV

30-avr-16 HAV MEX Economique CU-T1702 Tupolev 204-100CE Cubana :
https://flight-report.com/fr/report/15536/Cubana-de-Aviacion-CU130-Havana-HAV-Mexico-City-MEX 

30-avr-16 MEX CUN Economique XA-VLH Airbus A321-231 Volaris

30-avr-16 CUN MAN Premium Eco G-MDBD Airbus A330-243 Thomas Cook Airlines : Ici !

01-mai-16 MAN CDG Economique F-GKXZ Airbus A320-214 Air France 

Afficher la suite

Verdict

Thomas Cook Airlines

6.0/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements6.0
Restauration3.0

Cancún - CUN

6.2/10
Fluidité8.0
Accès3.0
Services7.0
Propreté7.0

Manchester - MAN

4.2/10
Fluidité2.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Une expérience positive en Premium sur ce géant du "leisure travel" européen d'alors.

Bonne ponctualité, cabine confortable, PNC faisant bien leur boulot, IFE fonctionnant parfaitement, le tout pour un tarif raisonnable.

Le bémol est pour le catering, mais celui-ci a sans doute plus de chances de satisfaire une clientèle 100% britannique, qui jugera peut-être la qualité des prestations par la gratuité et l'abondance des alcools, plutôt que votre serviteur.

Un petit coup de griffe à l'aéroport de Manchester pour le circuit chaotique qu'il faut emprunter quand on passe d'un vol international à un autre, mais il est vrai qu'à part un Avgeek assoiffé de nouvelles émotions, qui va de Cancun à Paris en combinant Thomas Cook Airlines et Air France via ce hub qui n'en est pas un ?

Sur le même sujet

35 Commentaires

  • Comment 554968 by
    Esteban TEAM GOLD 12953 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouveau partage !

    J'ignorais que TC avait des 330 avec des LDL, je dormirai moins bête ce soir :)

    Les prestations sont très moyennes, même pour de la W low cost, ce n'est pas de la haute cuisine mais ça fait le job, à peu près.

    A bientôt !

    • Comment 554989 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci Stephan. On est d'accord, ce n'est pas la W du siècle. Si je la compare à celle de Virgin Atlantic que j'avais expérimentée à la même époque c'est le jour et la nuit... mais le tarif n'était pas le même non plus. La satisfaction est surtout d'avoir évité l'éco... A bientôt.

  • Comment 554969 by
    Kolia 895 Commentaires

    Et bah je dois dire quel périple, mais aussi belle prise cet A330 LDL et de plus est avec une compagnie qui ne vole plus (du moins au RU) ! On trouve une configuration identique avec le 346 LH et cela me rappelle les WC en milieu de cabine de certains A321, comme sur virgin america, merci pour ce partage °-)

    • Comment 554990 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Sur les Lockheed TriStar le pont inférieur servait aussi de galley et les prestations montaient par des petits ascenseurs pour rejoindre le pont principal. A bientôt.

      • Comment 555126 by
        Kolia 895 Commentaires

        Ahah oui effectivement, et c'était même inscrit sur les Safety cards du Lockheed TriStar ! Ca me rappelle aussi les IL86, sur lesquels, on entrait par la soute des bagages à mains (car par de racks, et aussi du petit ascenseur)... Si je faisais des FR à cette époque, mais j'étais encore trop jeune, bien que les équipages fumaient encore à bord... Ah mais que de souvenirs !

  • Comment 554977 by
    south-flyer 97 Commentaires

    Merci pour ce nouveau report

    Un report sommes toute banal au premier coup d'oeil mais nous sommes en présence de Lucky Luke, ne l'oublions pas...
    Premièrement la compagnie a disparu.
    Et de plus le vol est effectué en a330LDL...je pensais d'abord qu'il s'agissait d'un a330MRTT en version pax (comme chez jet 2 ) mais non....une belle découverte.

    N'oublions jamais que l'aéronautique réserve toujours des surprises

    • Comment 554991 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci. A l'époque je n'étais pas plus motivé que ça pour faire ce vol, mais c'était la seule "nouvelle entrée" potable à ajouter à mon flight-log au départ de Cancun vers l'Europe un samedi soir. Mais la disparition de Thomas Cook Airlines, chez qui je n'aurai finalement pris que B767, A319 et A330, a finalement donné du relief à ce choix. A bientôt.

  • Comment 554980 by
    Mathieu82 389 Commentaires

    Merci pour ce FR de feu compagnie. Vous vous êtes réveillé au dessus de l'Islande ou Irlande ? ?
    Pour 100€ de plus en premium qu'en éco ça vaut le coût a mon sens.
    Bonne journée

    • Comment 554992 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Oups, je n'avais pourtant pas autant bu que mes voisines de triplace.. ! Typing mistake corrigée. Merci pour la vigilance et pour le commentaire.
      C'est clair que ça n'était pas une W inoubliable mais c'est bien le différentiel de prix avec l'Y qui lui donne toute sa valeur.
      A bientôt

  • Comment 554984 by
    Aigle_voyageur GOLD 664 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc.

    Bon vol à bord d'une compagnie très axée sur le loisir en effet. Bien que le repas soit offert dans cette Premium Eco, le BoB n'a pas l'air qualitatif. Le petit-déjeuner, en revanche, semble meilleur...

    Bien vu la mention "LDL". J'étais jusqu'alors convaincu que seul Lufthansa avait aménagé les toilettes au pont inférieur. Mais ce n'est pas le même appareil.

    A bientôt ;)

    • Comment 554993 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Effectivement cet avion est d'origine dans le pedigree des compagnies ayant fusionné pour aboutir à Thomas Cook Airlines, donc rien à voir avec LH. Mais la présence des toilettes en "LD" dégage un espace certain en cabine , d'autant que la version à 8 de front est appréciable pour du loisir. Enfin, je préfère quand même l'avoir évitée cette fois-là au profit de cette modeste W. Merci pour le commentaire

  • Comment 554996 by
    indianocean SILVER 7060 Commentaires

    Comment peut-on qualifier la compagnie Thomas Cook. Low-cost ? Charter?

    Les aficionados du trolley seront choqués de voir les plats amenés ainsi dans des grandes boîtes en carton. On ne parle plus de barquettes mais de gamelles.

    Très originale la localisation des WC au niveau inférieur. Avec LH et ses A340-600, ça fait la deuxième compagnie qui a adopté ce système.

    Merci Luc

    • Comment 555033 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      C'est sûr qu'on est loin du service à l'assiette de certaines classes P et J avec ce trolley surmonté de cartons et ces plateaux recouverts eux aussi de cartonnage. Espérons que le tout eût été recyclable...
      On dira que MT est un "leisure carrier", entendons une ancienne compagnie charter qui a gardé un fort quota de sièges pour les TO mais qui vend aussi du vol sec sous sa propre marque. Bref, un charter des temps modernes...
      Merci pour l'échange et à bientôt.

  • Comment 555007 by
    K2World 1943 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc
    Un A330 LDL, je ne connaissais pas du tout ! Merci donc pour la découverte !
    A bientôt

  • Comment 555010 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8260 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.

    alcool à gogo

    J'imagine bien l'ambiance club à bord...
    Ces grosses boîtes en carton ne font pas très chic.
    Comme le catering, mais c'est du vol loisir et derrière le rideau c'est bien pire.
    A bientôt

  • Comment 555016 by
    Chevelan GOLD 14703 Commentaires

    Hello Luc

    Une belle prise avec cet A330 LDL et ses toilettes au sous sol ^^.
    Jeme souviens bien de ton périple dans les Caraïbes et les nombreux FR relatant des péripéties cubaines...
    l'éco + de cette compagnie "loisirs" aujourd'hui disparue ressemble à de la Y classique d'une major, avec un pitch amélioré.
    Il faut se farcir Les Bidochons anglais de retour de vacances, tout un poème :))
    Le transit à MAN est vraiment déroutant, mieux vaut avoir de la marge.

    Merci pour ce récit d'archive, à bientôt.

    • Comment 555036 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci à toi cher Hervé. Eh oui, quand on voyage avec les anglais il faut se plier aux coutumes locales... Personne ne m'ayant forcé à être là, je me suis accommodé de la situation avec le sourire, malgré la faible qualité du catering et les passagers alcoolisés, dont je dois dire qu'ils sont quand même restés calmes malgré les grammes accumulés. Sans doute l'habitude...
      A bientôt.

  • Comment 555026 by
    lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "curieusement mentionnée "Y" sur la carte d'embarquement, alors que l'on va voir que c'est quand même une classe totalement distincte de l'éco"
    Sec 0304 ?
    Vous étiez séquence 304 ? Il en rentre des pax dans un avion Thomas Cook !

    "ce sera "alcool à gogo" une bonne partie la nuit,"
    Il vaut mieux avoir un estomac blindé vu la qualité servie

    "Plat chaud que voici : volaille aux haricots verts avec deux patates…"
    Un repas loin d'être premium mais vu l'alcool en free flowing...

    "me consolant de ce dîner assez médiocre par comparaison à ce à quoi j'ai échappé en éco."
    ça ne doit pas être pire mais c'est payant

    "un pain au chocolat"
    Votre clavier a fourché, vous vouliez parler d'une chocolatine sans doute ;)

    "n'oublions pas que quelques mètres derrière, c'est du BoB !"
    Si on se gave de junk food en payant c'est double peine ^^

    Un vol en Y+ qui permet un surcroît de confort non négligeable sur un vol long

    A bientôt

    • Comment 555037 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Ah oui, c'est sût qu'un tel A330 en version "leisure", même avec une Premium à l'avant et une éco à 8 de front seulement va bien au delà de 300 sièges. Celui-ci était exactement configuré en 49W+273Y, mais si on passe la classe Y en 3+3+3 ça peut vite dépasser 350 pax.
      Ah, la chocolatine, la fois où j'ai entendu ce mot pour la 1re fois à Toulouse j'ai dû faire répéter... Et on m'a demandé si je voulais "une poche" avec...
      A bientôt.

  • Comment 555031 by
    AirOne 2330 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me permet découvrir cet aménagement dans un A330 que je connaissais pas, comme quoi même sur un avion qui semble standard on découvre encore des choses. Il est vrai que les passagers UK n'ont pas la meilleure des réputations et pour cause. Votre plateau repas se veut chic (et pourtant le résultat est cheap) avec tout ce noir. Bref une compagnie qu'il ne nous est plus possible de prendre.

    À bientôt

    • Comment 555038 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci pour le commentaire et pour la formule chic/cheap qui est parfaitement appropriée, même si une fois de plus l'expérience globale fût satisfaisante eu égard au tarif et aux points positifs de ce vol quand on fait la somme de tout.
      A bientôt.

  • Comment 555040 by
    Dreaman 8 Commentaires

    J'ai pris cette compagnie en septembre dernier, 3 semaines avant qu'elle soit en faillite ...
    Paris - Manchester via Flybye, puis Manchester - Seattle (AS en éco) le tout pour 300€, repas et bagage en soute inclus ! Une affaire !

    La disposition des siège était pas mal en 2-4-2 j'avais également remarqué que les britanniques, enchainais l'alcool (même payant en éco...)
    4 films en français, ca peu light mais pour le prix ca faisais le job.

    J'avais surtout apprécié cette petite attention de servir une glace entre le repas (qui était vraiment light), et l'encas avant l'arrivé ...

    • Comment 555094 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      FlyBe + Thomas Cook en septembre 2019 : en voilà un joli combo désormais collector... et pour un tarif qui témoigne la détresse d'alors de ces deux compagnies à la recherche de cash... à tout prix...

  • Comment 555254 by
    tsow GOLD 1699 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Une belle prise que cet A330LDL, je ne savais pas que cette option était disponible sur l'A330 et je croyais que seuls les A346 de LH en étaient équipés. Je me demande ce qu'il adviendra des appareils de Thomas Cook à présent...

    Pour le reste, le siège est confortable mais le soft product n'est pas incroyable. Après, le catering en Premium est à peu près similaire sur Air France, le tout pour un tarif des billets souvent bien plus élevé...

    Au global, c'est plutôt une bonne prestation au vu du prix payé.

    À bientôt!

  • Comment 555268 by
    rogertaylor GOLD 651 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Bon dieu que ça fait moche ces caisses sur le chariot. Vol correct mais qui ne casse pas trois patte à un canard ;-)

    A bientôt

    • Comment 555323 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci. Compte tenu de l'intérêt qui était le mien de voler avant tout un combo "avion/compagnie" nouveau et éviter un archi-banal 777AF qui volait ce même jour en direct sur CUN-CDG, je demeure satisfait de ce choix. A bientôt.

  • Comment 555290 by
    Michelg GOLD 2223 Commentaires

    C'est pas du grand luxe mais pour le petit supplément de prix ca vaut vraiment la peine ne serait ce que pour le siège plus confortable bien que l'arrière ne fasse pas trop bétaillère avec des rangées de 8.
    Passer quelques heures proche d'une partie de la famille Bidochon, une expérience comme une autre ;)
    Et moi qui pensait aussi que seul les 346 de LH disposaient de latrines au sous sol.
    Au final un produit vacances qui faisait le job à un prix correct.
    Merci pour le partage Luc, et à bientôt.

    • Comment 555324 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci à toi Michel. Tu as bien résumé le satisfecit que l'on peut retenir de cette expérience.
      Quant à la proximité avec d'autres pax, il est sûr qu'en visant un vol "loisir" britannique il fallait s'attendre a se mélanger à des vacanciers plutôt alcoolisés, même si chacun a su globalement se tenir. A part les cabines fermées en classe P ou les jets privés il y a hélas toujours un risque de promiscuité avec des voisins peu urbains mais j'avoue m'en être mieux tiré ici que lors de certains LC sur PS, RO ou carrément cauchemardesques... sans citer par pudeur certaines cies françaises ou les Bidochon étaient de sortie :-).
      A bientôt.

  • Comment 556342 by
    MERCURE 63 Commentaires

    Merci Luc. 6h de sommeil, celà m'étonnera toujours. Même fatigué je n'ai jamais réussi à fermer l'oeil plus d'une heure ou deux en avion. Si d'aventure il m'arrivait de sombrer, il y a avit toujours quelque chose pour me réveiller.

    • Comment 556399 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2729 Commentaires

      Merci à toi Bernard. J'ai rarement moi aussi fait des longues nuits en avion, mais 5 ou 6h d'un trait est possible si je suis vraiment bien installé, ce qui était à peu près le cas cette fois-là, mais surtout si la journée qui a précédé était intense et pour le coup, le départ très matinal de La Havane et le double transit à Mexico puis à Cancun avaient été costauds cette fois-là. Et puis, je crois que j'avais laissé pas mal d'influx lors des mes journées précédentes à Cuba où les aléas des vols domestiques m'avaient sans doute "vidé". Cette premium de Thomas Cook c'était le grand luxe par comparaison...
      Sinon, mon record de sommeil en avion, c'est 9h nonstop sur un SIN-LHR, en Business sur A380 Qantas, donc dans d'excellentes conditions de confort....
      A bientôt.

  • Comment 556695 by
    Leadership TEAM GOLD 5060 Commentaires

    Hello Luc,
    Très intéressant report, comme quoi, c'est toujours bien de prendre des photos même sur les vols qu'on ne pense pas "reporter".
    Au final, très peu de compagnies ont opté pour l'option "LDL" sur A330, pourtant cela semble astucieux pour monétiser la cabine avec des sièges, il doit y avoir d'autres inconvénients (en plus de la perte de soute).
    Dommage pour le catering, qui a tout misé sur les emballages et les cartons, quand ont est obligé d'écrire "Premium" un peu partout, c'est que le contenu ne suit pas et c'est bien le cas ici.
    Merci de nouveau pour ce partage.

Connectez-vous pour poster un commentaire.