Avis du vol Qatar Airways Arbil Doha en classe Economique

Compagnie Qatar Airways
Vol QR451
Classe Economique
Siege 09F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:30
Décollage 04 Déc 21, 21:20
Arrivée à 04 Déc 21, 22:50
QR   #13 sur 81 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 577 avis
lysflyer
Par GOLD 502
Publié le 5 mai 2022

Bonjour à tous,
c'est après un moment d'absence indépendant de ma volonté que je reprends la plume (ou plutôt, le clavier) pour finir mon périple au pays des Mille et une nuits dont le rappelle la teneur, pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion d'aller jeter un œil à mes précédentes publications :  



À L'AÉROPORT : ERBIL INTERNATIONAL (EBL/ORER)



L'accès au terminal passagers de l'aéroport d'Erbil a déjà été présenté lors du report du vol vers Baghdad mais il faut savoir que le curbside n'est pas accessible au tout venant. Pour cela, il existe une zone baptisée Meet and Greet nettement séparée du terminal et reliée par des navettes en bus.
L'entrée de l'aéroport est donc très dégagée car seuls les passagers y ont accès. En tout cas, c'est très moderne et propre, un bon point.


photo 51726302504_ef6381a31f_k-48545


Landside, l'impression d'espace est bien présente. Pour accéder aux banques d'enregistrement, il faut passer par un "pré-PIF" avant lequel les passeports et les billets d'avions doivent être présentés. Assez peu de monde ce jour-là, l'ensemble est assez fluide. Le grand FIDS présente les vols du jour, EBL est relié aux grands hubs de la région avec, notamment, DOH, IST,SAW, DXB.


photo 51726531650_f16f2c3c0c_k-41852


Conséquence de la faible fréquentation apparente, l'enregistrement est rapidement mené par des agents très agréables et courtois qui firent même l'effort de s'adresser à moi en français avec, je l'avoue, beaucoup plus de succès que les quelques mots de kurdes que j'ai pu baragouiner. À noter que le vol vers DOH est en partage de code avec BA. 


photo 51724843827_b515bfd3d9_k


Les formalités passées, ma lourde valise s'en va vers les entrailles de l'aéroport et il est temps pour moi de passer airside, les activités étant bien limitées de ce côté-là. Immédiatement après les comptoirs d'enregistrement, la PAF est présente et je débouche au niveau du duty free et d'une enseigne de restauration. Pour les amateurs, le salon est également situé à ce niveau, mais à l'étage. Aujourd'hui, je ne suis pas éligible car volant en classe arrière.


photo 51726302399_e12d4f4e82_k-84852


Je me dirige vers la porte d'embarquement attribuée au vol du jour. C'est pour accéder aux portes que les passagers doivent passer par un deuxième PIF (après celui situé à l'entrée du terminal). Celui-ci sera très léger…mauvais point pour EBL, j'ai trouvé les mesures de sûreté assez légères malgré les apparences. 


photo 51724843802_d83643f433_k-37414


Dans cette partie de l'aéroport, pas grand chose à faire malgré la présence d'un unique point de restauration. En salle d'embarquement, il n'y a pas foule et, sans surprise, le LF sera très léger ce soir-là. Tout à fait empiriquement, il devait s'établir autour de 25%.
Chose étonnante, le personnel responsable de l'embarquement divisera la salle en 2 zones en fonction de la place des passagers dans l'avion. Je n'avais jamais vu cela. 


photo 51725897498_df5b86b24b_k-99581


Je peux apprécier l'arrivée de mon vaillant destrier en provenance de la capitale qatarie, passant ici devant un Boeing 737-800 Iraqi Airways en porte. Il s'agit, comme prévu, d'un Airbus A320-200, l'un des 27 en service au sein de Qatar Airways. Ce soir-là, il s'agit de A7-LAA âgé de 7 ans environ et qui est passé par la défunte Al Maha Airways avant d'être transféré à la maison mère, Qatar Airways. 


photo 51726302339_982930f91a_k

LE VOL



L'embarquement est appelé par zones telles qu'indiquées sur la carte d'embarquement. Pas moyen d'avoir d'explication à propos de la ségrégation des passagers en salle d'embarquement.


photo 51725897443_9adb438cda_k-45726


Pas de bip rouge magique, je m'avance d'un pas sûr dans le finger qui me mènera vers l'avion du jour. Là encore, c'est large, propre et moderne. EBL aura été une très agréable surprise. 


photo 51724843677_4f953b8caa_k-17567


Le finger vitré se transforme en passerelle aveugle mais le salut apparaît au bout du tunnel.


photo 51725652031_a8d8c07509_k-78222


Tiercé gagnant pour les fétichistes du genre, instants Playstation et porte avant d'embarquer à bord de ce bel oiseau de fer qui arbore fièrement son adhésion à un monde unifié.


photo 51724843627_632255c606_k-81239


On fait comme on peut, mais mon instant préféré est de bien piètre qualité qui ne reflète pas la beauté de ce toulousain du golfe. Néanmoins, voici l'instant fuselage shot sous vos yeux ébahis. Que l'on ne se trompe pas, il y a bien des escaliers positionnés à l'arrière de l'appareil mais tout le monde embarquera par la passerelle.


photo 51725652011_0fa27d00cf_k-1


L'accueil en porte est agréable par des PNC élégamment vêtues de pourpre. La cabine (malheureusement, pas de photo…je me fais discret malgré tout, on ne sait jamais) dispose d'une vrai classe affaire et d'une classe économique qui semble très confortable. QR semble d'ores et déjà mériter sa réputation.  Le lot de bord composé d'un oreiller et d'une couverture est déjà en place. Pour être pointilleux, l'absence d'IFE est à déplorer mais QR se rattrape un peu en proposant un IFE BYOD (bring your own device) via le réseau Wi-Fi de bord.


photo 51724843547_62430dd727_k


Pas de voisin, le LF est faible et le pas est très confortable renforcent le confort de cette cabine aux couleurs très agréables. On est loin des bétaillères européennes. 


photo 51724843357_c68ef65505_k-24763


En parlant du pas(toral), je vous présente mes fières gambettes qui ne touchent pas le siège de devant. 


photo 51724843542_49fc8a1122_k


L'inventaire de la pochette est réalisé et, Covid oblige (je suppose), point de magasine mais la notice de l'IFE Oryx One Play Web en doublon. Un homme averti en vaut 2, me voici donc 4…
Je n'aime pas particulièrement le concept BYOD mais, le point positif dans le choix pris par QR est qu'il n'y a pas besoin d'application spécifique pour accéder à l'IFE qui s'avèrera, il faut l'avouer, assez complet et amplement suffisant pour la durée du vol. 
À noter la fiche de sécurité qui est verte…une réminiscence d'Al Maha? Ou est-ce la couleur standard pour QR? 


photo 51724843492_d992ad251f_k


L'embarquement terminé, les PNC passent distribuer un kit Covid dans un emballage à usage unique mais assez qualitatif en apparence.


photo 51726531225_dd00cfac31_k


Son contenu est suffisant pour la durée d'un vol moyen-courrier : un masque chirurgical, une paire de gants à usage unique et un petit tube de gel hydroalcoolique. 


photo 51725897153_c96887e5c2_k


Alors que la préparation au départ se poursuit, petit instant F-OITN avec un PSU moderne.


photo 51726531270_3d32fca1fd_k


Bien que dépourvus d'IFE, les sièges sont équipés de prises USB pour recharger nos divers équipements énergivores.


photo 51726302024_35ccb4729d_k


Dehors, il n'y a pas foule sur l'apron mis à part un Boeing 737-400 aux couleurs de la défunte compagnie aérienne charter jordanienne, Royal Falcon. De mémoire, il opérait pour UR Airlines.


photo 51724843507_74ddfe66e4_k-1


Repoussage à l'heure et roulage.


photo 51724843332_aa5eaa841e_k


Alignement sur la piste 36 qui mesure 4800m. Il va de soi que nous n'utiliserons pas toute la longueur disponible…loin de là! 


photo 51724842947_3df3b6f212_k


Décollage à hauteur de la zone cargo de la plate-forme irako-kurde. 


photo 51724842667_4b4ed28589_k


La montée offre un panorama spectaculaire sur l'agglomération erbiliote. Nous sommes déjà bien hauts et nous n'avons pas franchi les limites de la zone aéroportuaire caractérisées par la route à l'éclairage orange qui jouxte le quartier d'Ankawa ici.


photo 51725896418_6035029ed8_k


Contournement d'Erbil avant de prendre le cap vers le golfe persique. Cette cité millénaire est organisée en cercles concentriques avec la fameuse citadelle en leurs centres.


photo 51726301054_0cad71b15b_k


Je ne me lasse pas des vues offertes par cette montée. Au loin, les tâches oranges sont des torchères de puits de pétrole. 


photo 51725650546_e2c4be7474_k


Allez, une dernière pour la route.


photo 51725650496_6c4956a8ec_k


L'altitude de croisière de 37000ft est atteinte à proximité de Kirkouk que voici. 


photo 51725895848_78c2b08695_k


C'est peu après que la prestation est servie. Pas de choix cependant, ni pour les boissons ni pour le plat. En tout cas, il faut avouer que ça présente bien. 


photo 51725650366_4f96fe55a6_k


Voici le plateau sans opercule. C'est très complet, les quantités parfaitement adaptées et surtout, le goût est là! Excellent point pour QR! 


photo 51725895768_2bbe9fe402_k


Le vol se poursuit tranquillement à travers la nuit irakienne. Ici, au niveau de Bakouba. 


photo 51725650256_3495e4f23b_k


Survol de la ville de Kut. La lumière dégagée par les puits de pétrole crée une ambiance que je qualifierai "d'inquiétante". 


photo 51726529860_59699e94fa_k


Mon épopée irakienne est sur le point de se terminer alors que nous survolons le delta du Tigre et de l'Euphrate au niveau de Fao avec, au loin, Kuwait City et le pays éponyme qui brille de milles feux. 


photo 51726300494_a2e24407c4_k-1


Nous longeons le Koweit et le pont Cheikh Jaber Al-Ahmad Al-Sabah traversant la baie de Koweit est clairement visible…pour info, il mesure près de 48 km!


photo 51725650146_9ae2f8cb52_k


Nous longeons les côtes de la péninsule arabique au niveau de la ville saoudienne de Ras Al-Khafi. Les eaux du golfe persique sont constellées par les lumières des plates-formes d'extraction d'hydrocarbures. 


photo 51725895458_57afd7edcc_k


Une longue descente est entamée tandis que nous passons au large de Bahrein et, au loin, la ville de Dammam en Arabie Saoudite.


photo 51726300244_06568d5699_k


La descente se poursuit en contournant la péninsule qatarie. Ici, en survolant le port de Ras Laffan. L'humidité ambiante devient visible avec ce qui semble être une nappe de brouillard stagnant au-dessus de l'agglomération de Doha.


photo 51725649751_9377817fc0_k


La trajectoire d'approche nous emmène à survoler Doha et, que l'on aime ou pas, la vue est magnifique. 


photo 51724841167_60b2f734a1_k


Passage au-dessus du CBD de Doha.


photo 51726529320_fd124708a8_k


L'approche nous emmène très loin au Sud et, rapidement, l'urbanisation se fait de plus en plus clairsemée. Les infrastructures routières semblent démesurées aux environs d'Al Wukair.


photo 51725649436_99103bc870_k


Survol du port de Mesaieed alors que nous poursuivons notre course vers le Sud.


photo 51726299739_9031b5ff11_k


Après avoir effectué une longue boucle par le Sud, nous voici donc en très courte finale de la piste 34L avec un survol de l'Emiri Terminal Park. 


photo 51724840617_7789545d42_k-1


C'est tout flou mais nous voilà dans l'antre de QR. 


photo 51724727757_6cb9e25b3f_k


Le roulage est assez long et nous mène vers un point de stationnement au large…certainement le point le plus éloigné qu'il soit sur cet aéroport. Ici, la diversité n'est pas de mise MAIS un intrus s'est faufilé sur la photo, sauriez-vous le retrouver? 


photo 51726186709_bb60f8ff17_k


Ici, l'un des moults Boeing 787-8 qui se prépare certainement pour un nouveau vol.


photo 51726417230_25fd65e054_k


Voici la réponse tant attendue à l'énigme de l'intrus!! Un bien beau et rare Boeing 737-600 Air Algérie. 


photo 51726417215_4a2139341f_k


Le roulage se termine, nous sommes au fin fond de l'aéroport. 


photo 51724727427_d53cd4e65a_k

À L'AÉROPORT : DOHA HAMAD INTERNATIONAL AIRPORT (DOH/OTHH)



Sans surprise,  le paxbus sera de mise pour rejoindre le terminal.


photo 51726417080_607ea08b08_k-71558


Dernier regard vers ce bien bel Airbus A320-200 qui arbore fièrement ces très belles couleurs. 


photo 51724727382_f347e5117e_k


Après un long trajet à travers les travaux d'extension de l'aéroport, le paxbus nous dépose au pied du terminal où, sans surprise, le parcours de correspondances remporte un succès flagrant.


photo 51724727357_399a2182b9_k


C'est ici que le report se termine. La suite…au prochain épisode…stay tuned! 

Mais avant de partir, un petit hommage à la citadelle d'Erbil où flotte un immense drapeau du Kurdistan irakien. 


photo 51726531855_dedf835094_k


J'espère que ce FR vous aura plu, n'hésitez pas à commenter et à liker, ça fait toujours plaisir!

À bientôt, 

LYSflyer 

Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

7.8/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements8.0
Restauration8.5

Arbil - EBL

6.3/10
Fluidité6.5
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.5

Doha - DOH

5.5/10
Fluidité4.5
Accès4.5
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Ce vol fut une première expérience fort agréable. Le LF aidant, c'est un sans faute.

EBL : Très propre et moderne, cet aéroport offre une expérience sans fioriture. Si le terminal manque de commerces, je résumerais en deux mots, simple et efficace.
DOH : Véritable hub de correspondances, le manque de points de stationnement au contact nuit à l'expérience car le trajet en paxbus était vraiment long...
QR : Une découverte qui m'a conquis. Dans l'ensemble, le produit est de grande qualité et pourtant...c'était un simple vol en économie! Une compagnie que je recommande donc!

Sur le même sujet

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 602041 by
    Chevelan GOLD 16439 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage.

    EBL est bluffant ! L'aérogare est très propre, lumineux et un salon est disponible pour les ayants droit...
    Les vues nocturne depuis le hublot sont magnifiques.
    Le plateau complet avec un plat chaud copieux est une bonne surprise, QR fait bien les choses... Concernant un voyage de 1h30, c'est top.

    A bientôt !

  • Comment 602052 by
    AirBretzel GOLD 10435 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Je suis amusée par l’empilement de carton derrière le comptoir d’enregistrement.
    Une bonne prestation de QR avec le confort supplémentaire d’un remplissage faible.
    Je trouve le plateau très qualitatif.
    Merci pour la photo de la citadelle.
    A bientôt

    • Comment 602244 by
      lysflyer GOLD AUTEUR 1273 Commentaires

      Merci pour le commentaire. J'avoue que ces cartons sont intrigants car ils n'ont pas l'air de bouger beaucoup, j'espère que ce n'est pas un mur porteur ;) QR offre une excellente prestation MC, au top! Quant à la citadelle d'Erbil, un bien bel endroit loin du tumulte de la ville et l'on voit de réels efforts pour préserver et mettre en avant ce patrimoine.
      À bientôt

  • Comment 602079 by
    Esteban GOLD 17974 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    J'espère que le "indépendant de ta volonté" ne cache pas un problème grave.

    De superbes vues pour un vol super exotique ! Merci pour la découverte !

    A bientôt !

  • Comment 602137 by
    momolemomo GOLD 8651 Commentaires

    Content de pouvoir lire la suite de ce voyage. Merci pour le partage.
    Les A320 les plus anciens étaient équipés d’IFE mais peut-être parce que c’est un avion récupérer d’Al-Maha celui-ci n’est pas équipé. Vu la durée du vol, c’est assez anecdotique.
    Les vues de la ville au décollage sont en effet impressionnantes.
    Plateau complet pour un vol d’1h30, c’est rare.
    Merci pour ce Fr

    • Comment 602248 by
      lysflyer GOLD AUTEUR 1273 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Il a mis du temps à être publié mais le voici ! Tout à fait d'accord, l'absence d'IFE n'est pas bien importante surtout quand on compare avec nos chères compagnies européennes. Le survol du Moyen-Orient est toujours impressionnant de nuit.
      À bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.