Avis du vol Air France Hop Brussels Lyon en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol A54311
Classe Economique
Siege 18A
Temps de vol 01:25
Décollage 05 Fév 18, 06:30
Arrivée à 05 Fév 18, 07:55
AF   #36 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 873 avis
Kethu
Par GOLD 708
Publié le 8 mars 2018
Bienvenue à vous, chers lecteurs, sur ce tant attendu dernier report de mon voyage en Estonie… Le retour de Bruxelles à Lyon, le lundi matin, pour filer au boulot dans la foulée… Sans doute le vol le moins agréable de mon routing avec cette perspective qui ne m'enthousiasme guère (encore moins que de passer la nuit à SVO !).

Routing et introduction



Pour ceux qui prennent la série en cours et ne sont pas intéressés par le premier épisode, voilà le résumé du routing :

Bonus : Cliquez pour afficher


Voilà pour le story-telling du routing, en résumé, nous avons cela :

1. KLM KL1416 : LYS – AMS (Economy, B737-700) le 2 février 2018 => La corpulence
2. Aeroflot SU2193 : AMS – SVO (Economy, B737-800) le 2 février 2018 => La souffrance
3. Aeroflot SU2106 : SVO – TLL (Economy, A320) le 3 février 2018 => La réjouissance
4. Nordica LO8177 : TLL – BRU (Economy, CRJ900) le 4 février 2018 => La réticence
5. Hop! A54311 : BRU – LYS (Economy, ERJ145) le 5 février 2018 => L'impatience (c'est ici)


Ce vol, à défaut de m'enthousiasmer, aura le mérite de me permettre de découvrir le circuit des départs à BRU. Forcément, si je n'ai jamais découvert le circuit des départs de BRU, cette liaison BRU-LYS est aussi une nouveauté pour moi… Mais aussi pour Flight Report, puisque la liaison n'a été reportée, quelque soit le sens, que sur Brussels Airlines ou Easyjet.

Le placement à bord a été choisi à l'OLCI, en rangée A le plus au fond possible, un choix stratégique, puisqu'à l'arrivée à LYS, il faut passer par la PAF, et que cela implique un trajet en paxbus. Monter en dernier permet de descendre en premier, puisque les portes sont ouvertes du côté droit pour embarquer les gens comme pour les débarquer à l'arrivée PAF des portes P du terminal 2. Mieux vaut donc se mettre en fond de cabine. Le rang A sur ERJ145 est bien évidemment à privilégier si l'on voyage seul, puisque l'appareil est configuré en 1-2.

J'évite toutefois le dernier rang, juste à côté de la porte des WC, pas forcément agréable… En plus il me semble que la vue est légèrement bloquée par le réacteur. Je laisse donc le 19F que m'avais affecté l'OLCI automatiquement, et me place en 18A, à l'avant-dernier rang de la cabine.

photo screenshot_20180204-013207


Debout !



Debout à 5h, après une nuit courte, mais réparatrice. On paie le prix fort au Sheraton, mais on y dort bien… Voire même un peu trop bien, je me suis légèrement rendormi et suit donc un peu limite niveau timing. Je sors en effet de l'hôtel 45 minutes avant la fin de l'embarquement. Et comme j'ai pu le constater la veille, il peut y avoir pas mal de marche à BRU. Ne sachant pas si le PIF est efficace, je me presse un peu.

Seul avantage du Sheraton, l'accès au terminal est on ne peut plus proche ! Photo prise juste à la sortie de l'hôtel…

photo dsc_1774

Après avoir traversé l'ex dépose-minute qui, je le suppose, n'est plus accessible depuis l'attentat de 2016, me voilà dans le hall principal.

photo dsc_1775

J'aime beaucoup ce panneau des vols au départ vintage ! La plus grosse plage de départ de la matinée semble être entre 9h25 et 10h. Je note ce vol TUI Fly Bruxelles - Naples - Zanzibar. Voilà une ligne des plus originales…

Mon beaucoup plus classique vol Hop! vers LYS est prévu à l'heure, avec checkin aux comptoirs 7.

photo dsc_1776

Étant pressé par le temps, je passe récupérer mon billet à une borne auto plutôt que d'aller chercher ce comptoir, et je file aussitôt en direction du PIF.

photo dsc_1777

L'heure matinale n'empêche pas la petite affluence au PIF… Ni l'irrespect total des passagers. Ainsi, alors que je sors mes trois bacs (pour le sac, le manteau, et les petites affaires) et les place sur le tapis, la dame qui était derrière moi me bouscule et… pose ses affaires dans mes bacs. Légèrement interloqué, je lui demande plus ou moins agacé ce qu'elle fait, en français, l'agente du PIF qui était à côté fait de même en anglais, lui prenant le bras pour arrêter son geste, mais elle se dégage et continue de sortir ses affaires dans "mes" bacs sans répondre ou lever les yeux…

Finalement, j'abandonne, je n'ai pas le courage de m'engueuler à 5h45 du matin. Je reprends deux autres bacs, repousse les "siens" à l'arrière du tapis, et met mes affaires, puis passe le portique sans sonner…

Je ressors du PIF une dizaine de minutes après être entré dans la file, score correct, sans plus.

photo dsc_1778

Ma porte est affichée à 9 minutes de marche, il est 5h48, c'est bon, je suis dans les temps, même si je ne peux pas me permettre de flâner… Mais moi et le flânage, surtout à 6h du mat', ça fait 2.

photo dsc_1778_1

BRU est un aéroport moderne, on est donc obligé de passer par le duty-free pour accéder aux portes…

photo dsc_1779

En sortant du duty-free, les portiques anti-vol se parent de leur plus beau rouge, accompagné d'une douce sonnerie d'alarme… Je me retourne, le vigile me fait signe de le rejoindre. Bon sang, j'ai de la chance ce matin… Le bagage passe sans encombre au PIF, mais c'est au duty-free où j'aurais droit à une fouille en règle de mon sac…

Au final, je lui sors mon sachet du dutyfree de Tallinn, qui est le fautif : visiblement un antivol sur les cartouches de cigarettes n'a pas été enlevé. Ce petit épisode m'a fait perdre quelques minutes, rien de grave, et l'agent était très cordial, mais ça reste agaçant… Tellement agaçant que j'en oublie de prendre la fusée en photo ! Vous vous contenterez donc de cette nettement moins originale voiture, à la sortie de la zone duty-free.

photo dsc_1780

La porte A60 semble bien loin ! Heureusement que ces tapis roulants sont larges et fonctionnels…

photo dsc_1782

Ma porte est juste avant la ligne de contrôle PAF, qui n'est pas en fonction, les portes suivantes sont aussi en Schengen donc. A noter le petit snack-bar sur la gauche, heureusement qu'il y en a un peu tout le long du cheminement, pour ne pas obliger les passagers à revenir dans la zone commerciale… (au hasard, pas comme les portes G de Schipol).

photo dsc_1784

Ma porte est juste avant. L’embarquement est prévu dans 5 minutes, une petite trentaine de passagers sont présents en porte, pour un appareil qui a une capacité de 50 places. Notez les prises électriques et USB disponibles entre chaque doublet de sièges.

photo dsc_1785

Passage aux WC avant d'embarquer, c'est juste en face. Un distributeur de Kleenex est dispo, au cas où… Les WC sont petits, mais assez propres.

photo dsc_1786

Quand je ressors, la queue s'est mise en place même si l'embarquement n'a pas été appelé… Comme pour tous les vols en ERJ145 chez Hop!, l'hôtesse de porte passe dans les rangs pour placer des étiquettes "Bagage à laisser et à récupérer au pied de l'appareil" pour tous les bagages un peu gros. Elle hésite pour mon sac à dos, mais je lui en demande un. Même s'il rentre dans le coffre, il faut tasser et ça prend la place de 3 personnes… Je préfère donc qu'il soit manutentionné pour moi.

photo dsc_1788

Allez, l'embarquement est lancé à 6h10, soit 5 minutes avant l'heure de fermeture de l'embarquement initialement prévue… Plus de la moitié des passagers sont des Skypriority, visiblement beaucoup sont des habitués de la ligne.

Au final c'est un pré-embarquement qui nous attend, dommage. J'ai une sainte horreur des pré-embarquements sans annonce pour le préciser… Au moins, ça va vite, bien qu'il semble que l'appareil soit presque plein, ça n'est que 50 personnes après tout.

La zone d'attente n'est pas des plus adaptées au spotting : On est loin de la baie vitrée, et la structure métallique qui soutient cette dernière masque une bonne partie du tarmac. Malgré ça, notre ERJ est visible.

photo dsc_1789

6h15, les portes de la passerelle sont ouvertes, et on s'élance. Embarquement à pied oblige, nous descendons au niveau du sol par ces escaliers.

photo dsc_1790

Avantage de l'embarquement à pied : Il est possible de prendre en photo l'appareil sans problème. Inconvénient : Il fait très froid ce matin, et l'embarquement dans un ERJ est toujours un peu lent puisque la cabine est très étroite.

Au moins je peux constater qu'il s'agit de l'ERJ145 F-GRGK, livré en 2000 à Regional. Malheureusement pour mon logbook, ça n'est pas la première fois que je l'emprunte puisque je l'ai déjà pris l'été dernier entre Venise et Lyon avec Madame… Voilà qui ramène en mémoire d'agréables souvenirs pour terminer ce week-end !

photo dsc_1791

Instant nez… On notera que la vitre du cockpit est légèrement givrée… Espérons qu'ils passeront un coup de gratte-vitres avant de partir !

photo dsc_1792

Accueil courtois à bord, je file à mon siège. Le pitch est correct pour un appareil régional.

photo dsc_1793

Encore quelques places libres… Mais elles ne le resteront pas longtemps, l'appareil est complet. Les sièges commencent à montrer quelques signes d'usure…

photo dsc_1794

Mais quand on voit le dossier du siège de devant, on comprend vite qu'ils ne sont pas de toute dernière jeunesse. Ce marron-gris pour la tablette est sans doute un des pires choix de coloris, avec le gris-beige de la coque du siège, on fait difficilement plus terne et insipide…

photo dsc_1795

Ce n'est pas le plafonnier qui va amener un peu de gaité et de modernisme à la cabine.

photo dsc_1796

Mais c'est en partie ça que j'adore dans cet appareil, ce côté désuet ! Ca et sa petite cabine qui lui donne un petit air de jet privé (seulement un petit air, certes !)

L'embarquement est terminé à 6h25…

photo dsc_1799

Le commandant prend la parole à 6h30 pour nous annoncer un temps de vol de 1h05 jusqu'à Lyon, avec décollage de la piste sud. Le départ est prévu dans 10 minutes, le temps de passer au dégivrage. Et ça ne sera pas de refus, vu comme les hublots sont givrés, les ailes sont sans doute dans le même état !

photo dsc_1798

Poursuivons la découverte du siège… Tout est petit dans un ERJ145, même le cendrier !

photo dsc_1801

Les consignes de sécurité, pas toute jeunes non plus vu les logos…

photo dsc_1803

Bon, par contre, plus que dans tout autre avion, je n'aimerais pas devoir faire une évacuation d'urgence dans cet appareil, on a déjà un peu de mal à se déplacer dans le calme, alors dans la panique je n'ose pas imaginer ce que ça donne.

photo dsc_1802

A 6h35, le camion de dégivrage arrive à notre niveau et commence son office.

photo dsc_1808

Et puis… On attend, sans information. Heureusement, j'ai eu la bonne idée, pour une fois, d'enregistrer hors-connexion un peu de lecture !

photo screenshot_20180205-074418

Finalement, à 6h45, nous repoussons enfin. J'ai quelques doutes sur notre arrivée à l'heure à LYS désormais… Bon, j'ai un peu de marge, je dois arriver au travail à 9h30 au plus tard.

Le dégivrage n'a pas arrangé grand chose à ma visibilité…

photo dsc_1809

Nous nous mettons en route à 6h48, pour un roulage assez long…

photo dsc_1810

6h59, j'ai abandonné tout espoir d'être à l'heure lorsque nous nous alignons sur la piste 07R, au niveau où elle croise la 01. La copilote annonce le décollage imminent.

photo dsc_1814

Nous décollons après un départ arrêté à 7h pile en direction de l'est. On retourne à Tallinn ? :D

photo dsc_1815

La grande banlieue de Bruxelles est encore dans la pénombre…

photo dsc_1816

… Mais alors que nous prenons de la hauteur en virant au sud (snif), les premières lueurs de l'aube commencent à paraitre.

photo dsc_1818

J'ai beau l'avoir déjà vécu de multiples fois, je dois avouer que je suis toujours quasiment hypnotisé par ce spectacle, que mes photos mettent bien peu en valeur.

photo dsc_1819

Le soleil s'apprête à sortir alors que nous survolons Saint-Trond.

photo dsc_1820

Après une dizaine de minutes à regarder par le hublot, j'entends le trolley qui approche. Le service matinal est limité en boissons sur Hop!, on a le choix entre eau, boissons chaudes et jus d'orange, sans choix du solide.

N'ayant envie ni d'un jus, ni de chaud, me voilà donc en possession d'un verre d'eau et d'une tranche de cake citron.

photo dsc_1825

De mémoire, malgré mes nombreux vols Hop!, je n'avais jamais eu le cake citron. Ce n'est pas mauvais, mais je préfère la madeleine… Le citron n'est pas assez marqué dans ce cake, et la texture un peu trop ferme.

Bon, j'avale quand même le tout avec plaisir en quelques secondes hein, ça reste bon, malgré ce goût de trop peu !

photo dsc_1826

Le soleil est désormais bien levé, mais une mer de nuages cache la vue sur les territoires que nous survolons.

photo dsc_1827

En me contorsionnant un peu, j'arrive à apercevoir le Rolls-Royce AE 3007 qui travaille dur ce matin !

photo dsc_1829

Petit coup d’œil au magazine de bord… Ce mois-ci, la destination mise en avant ne tient sans doute pas du hasard, avec les JO qui commenceront quelques jours après ce vol…

photo dsc_1804

La carte des destinations Hop! est particulièrement fouillis. J'y apprends malgré tout que Hop! dessert Hambourg au départ de Nantes (sans doute une bonne part de clientèle pro Airbus), et Düsseldorf au départ de Nantes et Bordeaux…

photo dsc_1806

La flotte Air France/Hop!. Des 18 "modèles" différents d'appareils, je n'en ai pris que 10… Il va falloir que je travaille ça !

photo dsc_1807

Allez, petit tour aux sanitaires. Contrairement à tout le reste de l'appareil, c'est le seul endroit où il y a de la place !

photo dsc_1832

Par contre, l'évier est assez mal fichu, puisqu'il faut rester appuyer sur la manette "Push" pour avoir de l'eau… Compliqué de se laver les mains ainsi.

photo dsc_1830

Un cliché qui se voulait un clin d’œil à une fidèle contributrice au moment de la prise de vue… Petit hommage à Mme Jack, grande voyageuse qui savait partager avec brio ses voyages aériens.

photo dsc_1831

Retour à ma place, où il fait de plus en plus chaud, l'atmosphère en devient presque étouffante…

photo dsc_1833

La descente est annoncée à 7h37, alors que la personne derrière moi ne tient plus et appelle la PNC pour ce problème de température. Cette dernière nous dit qu'elle va essayer de régler le problème… Il vaut mieux, même en bras de chemise je meurs de chaud.

Nous rentrons rapidement dans la mer de nuages…

photo dsc_1834

Les nuages sont très denses, et sans turbulences aucune, ce qui donne cette impression très étrange de ne pas avancer… Ca durera pendant une vingtaine de minutes. Heureusement, la température baisse, visiblement notre hôtesse a réussi à faire quelque chose à ce sujet.

photo dsc_1835

Nous sortons de la crasse quelques dizaines de secondes avant le toucher… Et surprise ! J'ai visiblement ramené la neige d'Estonie !

photo dsc_1836

Toucher des roues à 8h12, après 1h12 de vol donc, avec de jolies traînées de condensation autour des ailes, malheureusement trop fugaces pour être photographiées…

photo dsc_1838

Les terminaux sont à moitié dans la brume…

photo dsc_1840

Une averse de neige commence à tomber alors que nous arrivons au niveau des portes Q.

photo dsc_1842

Parking devant la jetée U du hub régional Hop!, avec 20 minutes de retard sur l'horaire prévu.

photo dsc_1842_1

La neige tombe drue alors que le ballet des agents de piste se met en place autour de notre appareil…

photo dsc_1843

Notre paxbus arrive rapidement, mais nous patientons quelques minutes le temps que les bagages cabine soient sortis de la soute.

photo dsc_1844

Pendant ce temps, le cousin F-GVHD arrive en provenance de Nuremberg, en retard également. On devrait passer devant eux à la PAF, c'est toujours ça de pris !

photo dsc_1845

Tiens, voilà mon sac qui se promène sur le dos de cet agent de piste ! Petit détail, toujours appréciable, je note que les agents sont assez soigneux avec nos bagages.

photo dsc_1846

Aller, il est grand temps d'y aller, je sors quasiment en dernier de la cabine.

photo dsc_1847

Vu l'empressement de mes co-pax à aller dans le paxbus, je suis visiblement le seul à apprécier cette météo… Le froid, la neige, j'adore !

photo dsc_1849

Les bagagistes s'affairent dans la petite soute de l'appareil alors que le paxbus s'apprête à partir…

photo dsc_1850

Nous partons, mais je remarque que nous ne prenons pas le chemin habituel des portes P… En effet, nous nous parquons dans une zone que je n'avais jamais explorée auparavant, les portes R du terminal 2, qui sont des portes paxbus uniquement, située à mi chemin entre le bâtiment principal du terminal 2 (portes P et Q) et le hub régional Hop! (portes S et U).

Je n'y ai que très rarement vu des vols… Et la zone a visiblement été "annexée" pour traiter les arrivées hors France de Hop!.

Malheureusement, contrairement aux portes P, c'est côté bâbord du bus que se trouvent le bâtiment, me voilà donc sorti bon dernier !

photo dsc_1851

J'arrive à grapiller quelques places en marchant d'un bon pas, mais il reste quand même une bonne trentaine de personnes devant moi. Deux postes PAF sont ouverts, ça au moins, ça n'a pas changé. Un poste PAF est d'abord réservé aux correspondance (qui ont un cheminement dédié). Quand tous les passagers en connexion sont passés, il est ouvert à tous.

Derrière moi, un groupe de Belges s'offusque "C'est pas ça Schengen, c'est vraiment n'importe quoi !". Je suis on ne peut plus d'accord…

photo dsc_1852

Bon, restons franc, les policiers sont très efficaces et souriants. En quelques minutes l'obstacle est passé. On passe ensuite dans un étroit couloir, que je ne connais pas, n'ayant jamais eu le plaisir de passer par les portes R.

photo dsc_1853

Ce couloir débouche dans le cheminement des arrivées des portes S et U de Hop!.

photo dsc_1854

Après quelques minutes de cheminement, me voilà sorti de la zone airside.

photo dsc_1856

Pour aller au travail, je prends le Rhonexpress. Pour cela, il faut remonter au niveau des départs du T2…

photo dsc_1857

… Et se rendre vers le centre de l'aéroport, à la jonction des terminaux 1 et 2.

photo dsc_1858

Sur le chemin, passage aux WC pour me rafraichir. C'est propre, mais bondé, période de pointe matinale au hub Hop! oblige.

photo dsc_1859

Après l'escale, c'est reparti direction la gare TGV via les trottoirs roulants.

photo dsc_1860

La deuxième portion de trottoir roulant est toujours en maintenance. Derrière la palissade, j'aperçois au passage deux ouvriers, un qui se tient la tête entre les mains, et l'autre qui regarde un moteur (ou quelque chose d'approchant) en morceaux par terre, d'un air désespéré… Visiblement, un des deux vient de faire une belle connerie !

photo dsc_1861

Je crois que je le dis à chaque FR, mais j'adore l'architecture de cette gare TGV…

photo dsc_1862

Par contre, assez incompréhensible, pourquoi est-ce qu'il n'a pas été prévu à la conception de Rhonexpress de faire arriver les accès dans la gare plutôt que dehors ? Certes, ce n'est pas loin, mais c'est tout de même un peu dommage…

Notons derrière un Ouibus. Bien que je ne sois pas fan des cars longue distance, il faut bien avouer qu'ils ont permis d'améliorer grandement la desserte en transports en commun de l'aéroport… Malheureusement, pas encore de ligne entre ma ville et LYS !

photo dsc_1863

Alors que je commence à descendre les escaliers, j'entends le "gong", signal du départ immédiat du tramway… Dommage, me voilà donc parti pour attendre 15 minutes de plus !

photo dsc_1864

Le Rhonexpress suivant est ponctuel. Il me permettra de sauter de justesse dans un tram T4 à la Part-Dieu, j'arriverai à 9h30 pile à mon travail. Mission réussie !

Je conclus ce FR avec, comme d'habitude, la trace radar du vol.

photo 2018-03-07 23_26_02-hop flight a54311 - flightradar24

Merci d'avoir suivi cette série, à très bientôt pour de nouveaux FR… Avec des photos de moins bonne qualité malheureusement, j'ai du rendre l'appareil de prêt qui me permettait de prendre des clichés corrects…

N'hésitez pas à commenter !
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

6.9/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements7.0
Restauration6.0

Brussels - BRU

7.6/10
Fluidité7.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté8.0

Lyon - LYS

6.8/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol Hop! assez efficace, dans un appareil que je trouve génial. Le service est ce qu'il est, limité, mais a le mérite d'exister, à cette époque où on a de moins en moins de catering offert en Europe...

Dommage pour le retard à l'arrivée, sans que l'on ai eu la raison.

BRU est un aéroport assez agréable, sa conception ne me plait pas sur certains points (beaucoup de marche car tout en longueur et trop de duty-free), mais il reste bien fichu de manière générale.

LYS est fidèle à lui-même, le terminal 2 mériterait une belle rénovation à l'ouverture totale du T1B. Le passage PAF est agaçant, mais pas du fait du gestionnaire de l'aéroport...

Détail de la notation :

Hop! :
Cabine : La petite cabine est vieillotte mais confortable. Je suis toujours aussi fan de cet appareil cependant. Mais restons impartial. J'enlève un point pour le soucis de température au fond de la cabine pendant la moitié du vol. 7.
Équipage : Petit manque de communication du cockpit sur notre attente après le dégivrage, hôtesse souriante et efficace. 7,5.
Divertissements : Un magazine de bord complet, une jolie vue sur l'extérieur grâce aux 70% de sièges hublot. C'est suffisant pour un vol court... 7.
Restauration : L'offre "petit-déjeuner" Hop! propose un solide plus gourmand que le sucré-salé habituel, mais sans possibilité de choisir, avec moins de choix de liquides également. 6.

BRU :
Fluidité : Fluidité moyenne au PIF, une dizaine de minutes avant 6 heures du matin, c'est un peu long. Le cheminement est long jusqu'aux portes, à travers le duty-free, pas très agréable. 7.
Accès : En correspondance, donc moyenne des autres notes. 7,5.
Services : Pas mal de services, aussi répartis dans les jetées, ce qui est une judicieuse idée. Pas testé le Wifi. J'aurais bien voulu que les agents réalisent un tacle sur la sans-gêne du PIF, mais peut-être que c'eut été abusif. 8.
Propreté : C'est correct. 8.

LYS :
Fluidité : L'arrivée pourrait être fluide, s'il n'y avait pas cette satanée PAF... L'attente reste réduite cependant. Le cheminement pour Rhonexpress est un peu long également. 7.
Accès : Le tarif de Rhonexpress et les indications routières redirigeant uniquement vers les autoroutes payantes plombent la note, comme d'habitude. 5.
Services : Le terminal 2 fait un peu pauvre en services, le principal est là côté landside tout de même. 7.
Propreté : C'est correct aussi. 8.

Informations sur la ligne Brussels (BRU) Lyon (LYS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 14 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Brussels (BRU) → Lyon (LYS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France Hop avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 17 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 436141 by
    gkeke 37 Commentaires

    Merci pour le FR !

    A 5h45, si l'on sort d'un vol en LC on peut etre en pleine forme malheureusement et forcer le passage...

    Ahlala le Rhonexpress... Cette blague. Sinon sur Google Maps, une simple option "éviter les péages" permet de montrer le meilleur itinéraire pour ne pas payer :) et si vous avez le permis, pensez à Bluely avec sa station à l'aéroport...

    • Comment 436149 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Je crois que certaines personnes sont un peu énervées quelque soit l'heure qu'il est malheureusement ^^

      Je connais bien les itinéraires sans passer par le péage, mais pour le voyageur qui n'est pas du coin, c'est trompeur... Surtout que ce n'est pas toujours le plus rapide, les autoroutes à péage.
      Faudrait que je jette un oeil à Bluely tiens, pour voir si ca me couterait moins que le rhonexpress !

      A bientôt !

  • Comment 436143 by
    easyjet35 200 Commentaires

    Bonsoir,
    Bon Fr. Le coût de chaleur dans la cabine, j'en ai eu connaissance aussi lors de mes vols RNS-AMS & AMS-RNS mais sans que ça atteigne un tel point.
    A+
    easyJet35 :-)

    • Comment 436150 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le com' !

      Ah, je n'avais jamais eu ça... Soucis récurrent sur le modèle visiblement ^^
      Là ça en devenait irrespirable quasiment, on aurait presque cru que l'air des réacteurs sortait directement dans la cabine !

      A bientôt ;)

  • Comment 436152 by
    Numero_2 TEAM 10142 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Les recadarges dans les règles et les paires de claques qui se perdent pour les malappris, c'est comme l'apéro : C'est toujours l'heure de le faire quelque a
    part sur le globe. ;)

    Rien de tel pour m'énerver que ces passages obligés par le duty free, et surtout si le passage en question est sinueux !

    Moi aussi je les aime bien ces petits Embraers, ils donnent au vol un coté cosy.

    A bientot.

    • Comment 436189 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le commentaire Clément ;)

      J'y penserai la prochaine fois... Je dois avouer que ça m'a bien démangé de devenir un peu plus violent, au moins verbalement, mais j'avais quelques doutes sur l'efficacité.

      Le pire reste les odeurs de parfum particulièrement puissantes, à 6h du mat' c'est écœurant...

      A bientôt ;)

  • Comment 436154 by
    Esteban GOLD 16808 Commentaires

    Merci Robin pour cette suite et fin !

    L'ER4 est un avion que j'ai toujours apprécié, comme tu le dis, c'est un peu comme un jet privé. Après c'est vrai qu'il vieilli mal chez HOP! c'est dommage.

    Prestation standard HOP!, pas grand chose à signaler...

    A bientôt !

    • Comment 436191 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le commentaire Stephan !

      Je ne sais pas s'ils ont prévu une rénovation des cabines des plus vieux appareils chez Hop!, mais ça va devenir urgent bientôt... A moins qu'ils ne veuillent s'en séparer.

      Au moins, la prestation Hop! existe encore... En espérant que ça dure.

      A bientôt !

  • Comment 436164 by
    marathon GOLD 9849 Commentaires

    Rien n'empêche d'être le dernier à descendre quand on est au premier rang !
    Le sans-gêne de certains PAX n'a d'égal que leur créativité pour l'exprimer.
    On ne dira jamais assez le caractère nocif des cigarettes, même dans leur emballage. ;)
    Dommage que cette salle de pré-embarquement soit si spotter-friendly : on ne fait qu'apercevoir une livrée vintage KLM.
    Ah, ce logo de caméscope, cela me rappelle ma jeunesse !
    Belles photos au décollage, en effet !
    Arrivée à 8h37 sur le quai, pour une arrivée avec 20 minutes de retard donc vert 8h15. Cela fait 22 minutes de cheminement (et d'attente à la PAF), quand même.
    Merci pour le partage !

    • Comment 436193 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Effectivement, mais je me connais, j'oublierai une fois sur deux de ne pas descendre dans les premiers... ^^

      Je suis plutôt content de ne pas avoir eu cette charmante PAX sur mon vol, je sens que ça aurait été un florilège...

      Au moins, les cigarettes estoniennes sont un peu moins nocives pour le portefeuille de ma famille...

      Es-tu sûr pour la livrée vintage ? Il me semblait que celle-ci n'était pas bleue dans la partie haute mais blanche.

      J'ai eu le plaisir de connaitre dans ma jeunesse la fin de ces caméscopes... Avec les sessions de visionnage de films de vacances qui suivaient le visionnage des diapos sur écran blanc ^^

      Les levers de soleil sont une des principales raisons qui me font adorer l'avion... :)

      D'après l'horodatage de mes photos, arrivée en porte à 8h15, arrivée à la PAF à 8h23, sortie à 8h28, donc 9 minutes de cheminement jusqu'à Rhonexpress. Un peu long, mais quand même raisonnable...

      Merci pour le commentaire :)

  • Comment 436365 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.

    Positionnement pensé, mais en débarquant en premier on peut préempter une place près des portes. Après il ne faut pas en démordre !
    Alors on vole dans les aéroports, c’est du propre ! A d’autres le coup du vendeur à Talinn qui n’a pas fait son job.

    « Heureusement, j'ai eu la bonne idée, pour une fois, d'enregistrer hors-connexion un peu de lecture ! » voilà une saine lecture comme dirait mon ami Hervé !
    On a cinq jours de retard dans la lecture à ce que je vois (moi c’est pire !)

    « un des deux vient de faire une belle connerie ! » pas près de remarcher le travellator de LYS !

    Un bon petit vol dans un module sympathique quasiment à l’ambiance familiale car je n’irai pas jusqu’à le qualifier d’avion privé;

    • Comment 436375 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le commentaire Quentin !

      Débarquer en premier n'est pas encore dans mes possibilités, pauvre FB Silver que je suis, les premiers rangs sont réservés à la crème de la crème même sur ERJ145 !

      Réussir à voler des cigarettes avec emballage en estonien dans un aéroport belge, il faut vraiment vouloir le faire ^^

      De quoi puiser l'inspiration pour rédiger le FR du vol, dans cette lecture... Malheureusement c'est bien pire, j'ai plutôt deux mois de retard si l'on prend en compte tous les FR. Mais j'essaie de me tenir assez à jour sur mes flight-reporteurs préférés !

      Je vais être en mesure de vérifier l'état du travellator d'ici une paire d'heures... Malheureusement.

      Voilà, ambiance familiale est un meilleur terme... C'est vrai qu'un avion privé, on est rarement entassés à 50 dedans.

  • Comment 436388 by
    AirBretzel GOLD 9919 Commentaires

    Merci Robin pour cette suite.
    Bon choix stratégique pour le siège, en effet en paxbus arriver dernier signifie en sortir le premier, mais la loi des séries en a décidé autrement.
    Une dame malpoli au PIF, c’est toujours rageant les sans gênes.
    Un avion qui n’est plus tout jeune.
    Le cake au citron est pas mauvais, un peux léger en terme de quantité.
    A bientôt

    • Comment 436998 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire !

      Echec sur ma stratégie, on peut pas réussir à tous les coups... ^^

      Etre aussi malpoli dès le matin, certains humains m'impressionneront toujours...

      Appareil plus tout jeune, prestation un peu limite, mais bon, ça reste convenable !

      A bientôt :)

  • Comment 436608 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR

    Un vol très standard, ou l'on retrouve une malotrue qui donne envie de v.... Comme le dit Clément : Il y a des claques qui se perde
    Très cher Rhône Express...

    A bientôt !

    • Comment 436999 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2293 Commentaires

      Merci pour le commentaire Hervé :)

      Vol européen standard, jusqu'à l'habituel(le) malotru(e) que l'on retrouve trop souvent...

      Ah, ce Rhonexpress... En plus d'ici quelques semaines, plus de tarif réduit pour moi à bord !

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.