Avis du vol LOT Polish Warsaw Paris en classe Affaires

Compagnie LOT Polish
Vol LO331
Classe Affaires
Siege 01F
Temps de vol 02:20
Décollage 22 Avr 19, 07:30
Arrivée à 22 Avr 19, 09:50
LO   #93 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 174 avis
lysflyer
Par SILVER 525
Publié le 26 juin 2019
Bonjour la communauté (et les autres)!

Voilà arrivé le terme d'un charmant weekend dans la capitale estonienne. Ce dernier segment est particulier car opéré par un Boeing 737-400, avion de plus en plus rare dans les cieux européens. En effet, suite à l'interdiction de vol des Boeing 737 MAX 8, LOT Polish Airlines s'est vu obligé d’affréter bon nombre d'avions afin de continuer à assurer son programme de vols. Ainsi, ce vol est assuré par la compagnie GetJet Airlines, une obscure compagnie charter lithuanienne dont je n'avais jamais entendu parler.

Pour mémoire, voici un rappel du routing :
- 19/04/2019 : CDG-WAW en Embraer 195 LOT Polish Airlines,
- 19/04/2019 : WAW-TLL en Bombardier CRJ-900 Nordica (+bonus touristique sur Tallinn),
- 21/04/2019 : TLL-KDL en Jetstream 32 TransAviaBaltika,
- 21/04/2019 : KDL-TLL en Jetstream 32 TransAviaBaltika (+court bonus touristique sur Kärdla),
- 22/04/2019 : TLL-WAW en Bombardier CRJ-900 Nordica (+bonus hôtelier Swissôtel Tallinn),
- 22/04/2019 : WAW-CDG en Boeing 737-400 GetJet affrété pour LOT Polish Airlines.


TRANSIT À L'AÉROPORT



Je vous avais laissé fraîchement débarqué d'un court vol bien matinal en provenance du plus septentrional des États baltes. La "gare" des paxbus se situe bien logiquement au rez-de-chaussé, il faut donc remonter pour retrouver le niveau des départs.
photo 32737669467_5e74dd97d8_z

Décalage horaire oblige, il est encore bien tôt et quelques échoppes sont encore fermées malgré l'affluence. Nous sommes dans une vague de correspondances du hub de WAW. De toutes façons, je n'ai pas le temps de flâner, je ne souhaite pas rater mon vol. Ce sera donc un bon power walking pour moi.
photo 46764705615_9fb3c263ba_z

Le terminal est assez agréable et fonctionnel avec ses larges couloirs et baies vitrées. Ce sera à droite pour moi, vers les portes 8 si ma mémoire est bonne.
photo 47627809672_a1af254e37_z

Je continue ma marche forcée. Je dois avouer que le cheminement est simple et efficace. WAW est bien adapté aux correspondances courtes.
photo 47627809842_8022efbc43_z

Toute de verre et d'acier, l'architecture du terminal est moderne.
photo 47680725471_d0c0b6d554_z

Un Transfert Desk LOT est positionné à peu près au milieu du terminal. Peu de personnes, c'est bon signe!
photo 40714518813_5baa92a8a3_z

À partir de cet endroit, les portes semblent être à double usage Schengen/Non-Schengen. C'est malin et pratique.
photo 40714518853_6701003321_z

Je me permet un peu de spotting en chemin, je ne suis plus très loin du but. Au premier plan, un Embraer 195 LOT qui partira pour NCE et mon futur destrier albinos tandis qu'un Boeing 737-800 Blue Air affrété pour LOT est au roulage. Sans compter les Embraer et Bombardier de LOT à leurs points de stationnement.
photo 47627808842_07c552ec31_z

Le problème avec ces portes à double usage c'est qu'il est impossible de contourner celles-ci. L'embarquement du vol pour NCE bat son plein et les passagers pour CDG doivent se frayer un passage pour rejoindre leur porte.
photo 46764704315_65bf4f68e5_z


LE VOL



Je réussi quand même à me faufiler afin d'atteindre mon objectif. L'embarquement est en final call mais je ne suis pas le dernier…ouf! Je m'engage donc dans la passerelle, content d'avoir pu effectuer mon transfert en un temps record.
photo 47627808732_9d134c7b7e_z

La passerelle est vitrée pour mon plus grand plaisir. À cela s'ajoute la joie de pouvoir voler à bord d'un 737 Classic.
photo 46764703995_4dd2375f3b_z

Fuselage shot réglementaire.
photo 40714517743_9b2ea58699_z

Instant porte tout flou et tout mal cadré…je m'en excuse platement avec honte et regrets!
photo 46764703705_3c53d5c61f_z

L'accueil en porte est très courtois par un PNC de la compagnie GetJet. Il semble que l'équipage est GetJet avec juste une chef de cabine LOT. Je rejoins rapidement mon siège, je trouve que la cabine, bien que datée (c'est logique), est spacieuse. Mon siège est en bulkhead et il n'y a pas de séparation en la J et la Y.
photo 47627807932_3165edd193_z

Détail de mon siège qui a visiblement quelques milles nautiques sous les ailes. La cabine est bien vétuste. Il me semble qu'il s'agit des sièges NEK utilisés par LH à l'époque du 737 chez eux. Avis aux spécialistes!
photo 47680703041_cabd05072b_z

Les tétières sont différenciées selon la classe de voyage. Le remplissage n'est pas fou sans être honteux non plus.
photo 33803221328_2da7506df4_z

Le pas est plutôt bon.
photo 46764703055_8ce9b2a94e_z

Par contre, la cabine est en bien mauvais état apparent.
photo 40714516843_5f316dda17_z
photo 47680722801_34b7051962_z

Un PSU vintage qui ravira le fétichiste de la buse d'aération, F-OITN.
photo 40714516613_d0a9c0b43b_z

Nous attendons quelques retardataires. Bien que les correspondances soient aisées à WAW, il semble que la LOT soit un peu ambitieuse dans son programme de vols avec des correspondances un peu trop courtes (n'est pas MUC ou ZRH qui veut).
photo 47680723321_72e6f1e314_z

Le remplissage des soutes touche à sa fin…ma valise a-t-elle réussit à être transférée? Suspense…ou pas! En attendant, notre voisin pour la Côte d'azur est toujours là.
photo 47627807042_9918f45da4_z

Un peu de lecture sur mes genoux. Rien que du classique.
photo 47680722851_a0ca2f1bac_z

La boisson d'accueil est servi par un charmant PNC lituanien. Point de bulle, il est toujours l'heure du petit déjeuner…Santé!
photo 40714515503_49a65495fa_z

La porte est fermée avec quelques petites minutes de retard sur l'heure publiée, certainement pour attendre quelques retardataires.
photo 33803220328_0b8c1a2ba6_z

Nous repoussons avant notre voisin prêt lui aussi.
photo 32737667287_f88db78c10_z

LOT est l'acteur dominant à WAW.
photo 32737667147_a03612aa8d_z

Le roulage commence rapidement.
photo 46764700345_62deb1d6b9_z

Les gros porteurs et autres vols hors zone de libre échange européenne sont relégués au bout du terminal.
photo 40714514303_48f9c4a6b1_z

Airbus A330-200 Air China auparavant arrivé de PEK.
photo 40714514253_376f2935dd_z

Une zone de maintenance semble-t-il.
photo 47680720881_5655c248b2_z

Le court roulage continue.
photo 46764699635_80cf3a6533_z

Cherchez l'intrus.
photo 47627804882_b8aabe8aeb_z

On est autorisé, sans attendre, à emprunter la piste 15.
photo 33803219228_e3acbbc39e_z

Nous sommes prêt à prendre notre envol.
photo 47627804762_9942af77f5_z

L'accélération est franche et nous dévalons la piste en service.
photo 47680719851_87deef8051_z

Notre vieil oiseau blanc prend son envol dans les cieux polonais.
photo 47680719561_0586a8d239_z

Le village de Jaworowa alors que nous prenons de l'altitude, quelques secondes après avoir quitté le plancher des vaches.
photo 32737665357_d89c164e35_z

On passe une première couche de stratus.
photo 33803218198_447d6dbf04_z

Après un virage vers l'Ouest, nous mettons cap vers la France. L'altitude de croisière est rapidement atteinte.
photo 33803217928_cd13d93722_z

Le PNC GetJet Airlines est très attentionné et m'installe cette tablette car mon siège n'en dispose d'aucune intégrée. Bon, l'intention est louable mais l'installation n'est pas droite et je me vois obligé de tenir le verre de Château Atlanta pétillant, un autre signe de la vétusté de la cabine.
photo 32737664607_1d36833970_z

Au-dessus de la campagne polonaise, le temps devient de plus en plus clément au fur et fur que nous volons vers l'Ouest.
photo 32737664267_415d3cbb96_z

Le petit-déjeuner est servi et là, je suis agréable surpris d'obtenir une prestation différente. Et enfin, elle est à mon goût! La crêpe au fromage blanc et confiture sera particulièrement bonne.
photo 40714510263_912b0a41d4_z

La planète défile sous nos ailes.
photo 40714510243_1664283a60_z

Après m'être restauré et satisfait d'une bonne collation, un petit tour aux lieux d'aisance est requise. Les WC baignent dans leur jus (sans jeu de mot ou allusion scabreuse) et ont conservé la marque de l'ancien propriétaire : la défunte Transaero Airlines. En tout cas, c'est vieux mais propre.
photo 47627802932_e4c522f865_z

Instant WTF : je suis à bord d'un avion GetJet Airlines opéré pour LOT Polish Airlines mais le savon est Croatia Airlines…marque d'un leasing précédent certainement mais déroutant!
photo 46764696105_8937c7082a_z

Un air-to-air avec un Boeing 737-800 Norwegian.
photo 32737663347_81b2e0b9e9_z

Peu de repère visuel au sol mais nous sommes au-dessus de la Tchéquie.
photo 40714508833_228ca4f94f_z

Je me retourne et là, j'aperçois vraiment que les sièges mériteraient de partir à la casse ou d'avoir un nouvel habillage.
photo 47680717391_4d0e3c35f7_z

Petite correction de trajectoire à la verticale du village d'Egra en Tchéquie.
photo 33803216318_bcee6ee899_z

Passage à proximité de la ville de Schweinfurt.
photo 32737662307_eaefa2da62_z

Frankfurt-am-Main apparaît peut de temps après.
photo 40714507483_bddb665c34_z

Bien évidemment, cette ville est surtout connue pour son aéroport international, principal hub de Lufthansa (FRA/EDDF).
photo 47680716471_a0ce0273c0_z

En plan large à travers un hublot à bout de souffle.
photo 40714507133_7cb670d49c_z

La ville de Mainz, à la confluence entre le Main et le Rhin.
photo 47627799692_cc015e3961_z

L'aéroport low-cost de Frankfurt, Hahn (HHN/EDFH) situé à plus de 100km de la ville qu'il est censé desservir…lol.
photo 47627799352_6a1d875813_z

La base aérienne américaine de Spangdahlem AB (SPM/ETAD) où sont basés des chasseurs F-16.
photo 46764692705_062ecb17df_z

Nous sommes maintenant au-dessus de la France. Ici, la ville de Charleville-Mézières.
photo 47627798772_1320e46200_z

L'agriculture est un secteur prolifique en Picardie, la descente est commencée depuis pas mal de temps.
photo 47627798692_769f3c2813_z

L'ancienne base aérienne de Laon Couvron qui fut utilisée par l'armée américaine durant les années 50.
photo 47680715171_5e4f7c6de9_z

Bien évidemment, la ville de Laon apparaît tout de suite après.
photo 47627798142_2d399f692e_z

Puis viens la ville de Compiègne.
photo 46764690185_42ebe86e0b_z

La ville de Creil avec, au premier plan, la base aérienne de Creil (CSF/LFPC) dont la plate-forme aéronautique est aujourd'hui fermée.
photo 47680714361_c9e03e5bd9_z

Précy-sur-Oise.
photo 33803213408_3c69312c27_z

La ville de Chambly.
photo 47627796072_a781055053_z

Cergy se dévoile alors que nous mettons cap à l'Est pour s'aligner sur CDG.
photo 32737656527_d3f39c1b87_z

Bon, ce n'est pas flagrant mais nous effectuerons notre approche finale en parallèle avec ce Boeing 787-8 American Airlines.
photo 47627794592_5608ea31bd_z

Conflans-Sainte-Honorine et la confluence entre l'Oise et la Seine.
photo 33803211658_d9d013da97_z

La trajectoire nous fait longer l'autoroute A15.
photo 47627794282_1a5c12b073_z

On peut constater l'immensité de l'agglomération parisienne.
photo 47627794252_ff0b6a459d_z

Montmorency à quelques kilomètres du seuil de piste.
photo 46764687825_93eb81e683_z

La ville de Groslay.
photo 47680712111_52a7359ab2_z

Nous survolons le point de départ de la LGV Nord.
photo 47680712011_4584a1af64_z

CDG se dévoile enfin avec la zone fret occupée par Federal Express. On peut distinguer de l'ATR 42/72F, du Boeing 757F, du Boeing 777F et du MD-11F.
photo 40714502343_6a89924402_z

Quelques 777 Air France en zone de maintenance alors que nous survolons le seuil de piste. Notez l'Airbus A320 utilisé pour entraîner les pompiers de l'aéroport et toujours notre ami américain qui va se poser sur le doublet Sud.
photo 32737654487_d08f98da63_z

Nous voilà posés sur la piste 09L.
photo 47627793372_ff4922187a_z

La décélération est franche et nous perdons rapidement notre énergie.
photo 33803209598_465a0fec74_z

On quitte la piste, prêts à rejoindre notre point de stationnement.
photo 40714502063_d1074facc7_z

On croise la 09R.
photo 47627792452_8a6faecc7e_z

Un curieux A330 tout de blanc vêtu est roulage devant nous. Je ne sais pour qui il opère.
photo 47627792162_e8ef827af6_z

Un camarade germanique prend son envol, il s'agit d'un Airbus A320-200 Lufthansa en partance pour FRA ou MUC (étonnant, non?)
photo 32737651547_45a15fd33e_z

Un Boeing 777F FedEx complète son vol depuis MEM (juste une intuition).
photo 40714501723_a3430fa96b_z

Le maître des lieux à CDG est bien évidemment Air France avec l'un de ses représentants en l'espèce de cet Airbus A320-200.
photo 47680709231_ccdceac944_z

Virage pour rejoindre nos camarades de la Star Alliance regroupés au Terminal 1 : Thai en Airbus A380-800 pour BKK, Eva Air depuis TPE en Boeing 777-300ER, un Airbus A320 Lufthansa pour MUC pour FRA et un Swiss qui fait le timide en ne montrant que le bout de sa queue.
photo 46764684085_89ce12fc43_z

Le spotter spotté…
photo 47627791442_f1c66c3e6a_z

Le bataillon de lutte anti-neige et glace semble être basé ici! Ils sont actuellement, et pour de longs mois, au chômage technique.
photo 32737650277_cdf94d4dc5_z

Nous avons droit à un tour gratuit (je ne sais pas pourquoi) du T1, non pas que je m'en plaigne…je n'ose imaginer le prix de cette merveille de Boeing 747-8 en configuration BBJ. Il me semble que le propriétaire (bien discret au demeurant) est l'État du Qatar.
photo 33803204468_71254fb19d_z

Moins luxueux, un vénérable Airbus A310-300 servant sous les drapeaux au sein de l'Escadron de transport 03.060 Estérel administrativement basé à Creil.
photo 46764681265_19d82b5c15_z

Désolé pour le cadrage mais voilà 2 raretés en l'espèce d'Airbus A340-200 du même escadron et rachetés à la Austrian il y a maintes années.
photo 47627789992_9f4af7908b_z

À contre-jour, l'architecture particulière du Terminal 1 se dévoile. On peut voir le passage des passagers entre le bâtiment principal et l'un des satellites.
photo 47680706801_d60c8ddcb8_z

United en Boeing 777-200ER au roulage. Je ne sais pas si cette belle bête part ou arrive. J'ai hâte de voir ce type d'appareils dans la nouvelle livrée UA.
photo 47627789552_c69bf50fb5_z

Nous stationnons finalement après cette visite touristique. Une jolie vue sur un satellite vide d'appareil et, au fin fond, un Airbus A380-800 Singapore Airlines venant de SIN.
photo 32737645647_9a1e7583f9_z


ARRIVÉE À CDG



La prise de congé est rapide, je serai le premier pax à fouler la passerelle, emboîtant le pas à la chef d'escale (?).
photo 32737645457_6108429dc5_z

Ce vénérable destrier a bien fait le job. Si la cabine est clairement mal entretenue, c'est un ravissement de pouvoir voler sur un avion qui se fait de plus en plus rare (je n'avais volé qu'une fois à bord d'un -400, un vol LGW-MRS sur British Airways en 2012).
photo 40714500823_e300dee7e8_z

Je ne suis pas pressé et je marche tranquillement dans le parcours "arrivées" de CDG T1.
photo 40714500813_1f141d43d9_z

Difficile de se perdre, c'est bien indiqué et pas d’échappatoire possible.
photo 32737644797_2b81f4a525_z

Le fameux passage aveugle reliant le bâtiment principal aux satellite. Amis lecteurs, vous êtes gâtés, vous avez mon gros doigt en guest star.
photo 32737644277_cfc223fb26_z

Ces passages sont aveugles mais l'éclairage est agréable.
photo 40714500493_b9a643823a_z

Divers endroits de France sont mis à l'honneur.
photo 46764679545_14ac8fe21b_z

On remonte.
photo 40714500013_bf67ae9432_z

La lumière au bout du tunnel et pour les distraits, on vous rappelle que vous êtes toujours au T1.
photo 46764679365_6ec965151c_z

C'est un peu désert mais du coup, c'est fluide! Pas de PAF à passer, ça me va!
photo 33803201348_3dbedc0c5d_z

Bon, on doit monter d'un étage pour récupérer les bagages.
photo 47680705191_647dcbcfab_z

Les fameux tubes de CDG T1.
photo 32737643517_a2164bd588_z

Instant suspense sponsorisé par Total : vais-je retrouver mon bagage?
photo 47680705041_7a04013c24_z

La livraison est en cours mais le tapis est bien vide…vous le voyez venir le train de mer*e?
photo 40714498903_da15492d1b_z

Bon, je pense que c'est clair. La récolte a été maigre sur le tapis.
photo 40714498743_72bb2f7512_z

Ni une ni deux, je me dirige vers le comptoir des réclamations avant que les autres passagers ne pensent à faire de même. Je suis rapidement reçu par une employée qui aura besoin du manager pour CHACUNE des tâches qu'elle devait faire pour prendre ma réclamation. Néanmoins, en tant que client, je suis satisfait de la réponse (faute de mieux) : mon bagage sera chargé sur le vol du soir (pourquoi celui-là et pas le vol de l'après-midi bref) et me sera livré le lendemain à l'adresse où je doit passer la semaine. Bon, ça me va…
photo 47627788042_8639938ba5_z

Je me dirige vers la sortie pour me retrouver landside sans mon bagage. Quelque part, ce n'est pas plus mal, je serai plus léger pour retourner à Paris et prendre le train. Pas grand monde, ce n'est pas l'heure d'affluence au T1.
photo 32737642927_bc4d54d759_z

Prenons la direction du Bus Direct pour retourner à Paris Gare de Lyon.
photo 47680704061_00f24bb21b_z

La station de bus du T1, c'est par là.
photo 33803199888_2d6804a623_z

Un bus est en station mais celui-là s'en ira vers l'aéroport d'Orly.
photo 46764677895_a271d7bb05_z

Une jolie vue sur les satellite avec du Turkish Airlines (Airbus A330-300 sûrement), du United en Boeing 787-8 et du Thai en Airbus A380-800.
photo 46764677855_5bfc3acd5d_z

Un splendide Airbus A320-200 d'Aer Lingus nous fait un petit défilé. Cette livrée est magnifique.
photo 32737642467_311d58011c_z

J'aperçois mon destrier qui s'en repart vers WAW avec ces magnifiques A310 et A340-200 en arrière-plan.
photo 47680702991_0e627fe2e3_z

C'est sur cette dernière image que ce routing se termine. J'espère que vous en aurez apprécié ces épisodes.

N'hésitez pas à commenter et à liker si le cœur vous en dit.

À bientôt pour de nouvelles aventures.

LYSflyer
Afficher la suite

Verdict

LOT Polish

6.6/10
Cabine5.0
Equipage8.0
Divertissements5.0
Restauration8.5

Warsaw - WAW

6.1/10
Fluidité6.5
Accès5.0
Services5.0
Propreté8.0

Paris - CDG

7.4/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol agréable et détendu à bord d'un vénérable "classic" à même de ravir l'avgeek que je suis et de pardonner toutes les petites fausses notes de la part de LO.
WAW - Le temps de correspondance est définitivement trop court. Bien que cela soit faisable (et encore, il ne faut pas se tromper, chercher son chemin), le résultat est là : un bagage manquant à l'arrivée.
CDG - Parcours arrivées assez efficace et la réclamation prise en compte rapidement. Le Bus Direct est bien cher selon moi d'autant que les conducteurs ne parlent pas anglais...
LOT - Une bonne prestation à bord. Les PNC GetJet étaient visiblement très fiers de travailler pour cette compagnie prestigieuse et donnaient le meilleur d'eux-mêmes. Bon, la cabine gagnerait un bon rafraîchissement...

Informations sur la ligne Warsaw (WAW) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 45 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Warsaw (WAW) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 25 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 508917 by
    lagentsecret GOLD 11790 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Et ce joli routing balte

    Une petite erreur il s'agit d'un vol WAW-CDG et pas l'inverse comme vous l'avez publié

    Un avion vénérable qu'il vous a été agréable de prendre

    Un petit déjeuner appétissant

    Seule ombre au tableau le temps de correspondance à WAW qui n'a pas permis d'acheminer votre bagage et vous a obligé à une course : LO est un
    peu trop gourmande à ce jeu là

    A bientôt pour un autre routing

    • Comment 534448 by
      lysflyer SILVER AUTEUR 716 Commentaires

      Bonjour et désolé pour la réponse tardive.
      Il est toujours bon de s'envoler à bord d'un classic! Par contre, il faudra que LO soit plus réaliste pour ses temps de correspondances.
      À bientôt et merci pour le commentaire.

  • Comment 508919 by
    fiftytwo GOLD 924 Commentaires

    Bonsoir

    Merci pour le FR

    Tu as eu du bol , moi avec LO je suis tombe sur du leasing d'un b738 de blue air

    Comme tu l'as remarque , les portes sont modulables , donc desormais tu peux attendre un vol pour paris juste a cote d'un vol pour dubai ou istanbul

  • Comment 508926 by
    Esteban TEAM GOLD 11630 Commentaires

    Merci pour le partage !

    J'ai modifié les aéroports de départ et d'arrivée que tu avais inversé.

    La cabine est juste ignoble, elle me rappelle celle de mon vol sur Peruvian en février, ces sièges vieillissent super mal et doivent être changés.

    A bientôt !

    • Comment 534450 by
      lysflyer SILVER AUTEUR 716 Commentaires

      Merci pour le commentaire et la modification !!

      J'avoue que si le plaisir d'être à bord d'un tel Classic était là, l'état de la cabine était rebutant...d'ailleurs plusieurs personnes en firent la remarque.

      À bientôt...et désolé pour le retard dans la réponse.

  • Comment 508930 by
    Flying-Kolia GOLD 881 Commentaires

    Merci pour ce FR, si je ne me trompe pas, ce ne serait pas un avion de la même compagnie qui aurait transporté l'équipe de foot française en Russie ?

  • Comment 509021 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6563 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    cette tablette => l’instant MacGyver.^^
    le verre de Château Atlanta pétillant => un bon millésime.
    les sièges mériteraient de partir à la casse : là c'est honteux.
    la cabine est clairement mal entretenue,, avec en plus la valise qui ne suis pas.
    heureusement le repas est bon mais cela ne dois pas être agréable de manger avec le plateau en décalé.
    A bientôt

    • Comment 534452 by
      lysflyer SILVER AUTEUR 716 Commentaires

      Merci pour le commentaire et désolé pour le retard dans ma réponse.

      En effet, ce n'était pas l'expérience la plus exaltante de manger ainsi mais tout se pardonne à 31000ft!

      À bientôt !

  • Comment 509031 by
    Chevelan GOLD 13468 Commentaires

    Hello

    La cabine a bien subie les affres du temps, mais le catering est mieux que sur le vol précédent.
    De quel millésime était le Château Atlanta ? ^^
    De belles vues depuis les cieux...
    J'ai eu à plusieurs reprise et avec différentes compagnies, le tour complet du T1 de CDG, il y a bien une raison, ce n'est pas un hasard !
    Ah les tubes du Terminal 1, un mythe...

    Merci pour le partage, à bientôt.

    • Comment 534453 by
      lysflyer SILVER AUTEUR 716 Commentaires

      Merci pour le commentaire et désolé pour le délai de ma réponse.

      Hum...il s'agissait d'une cuvée spéciale grande réserve.

      Que l'on aime ou pas, les tubes du T1 ne laissent pas indifférents.

      À bientôt pour de nouvelles aventures.

Connectez-vous pour poster un commentaire.