Avis du vol Austrian Airlines Los Angeles Vienna en classe Affaires

Compagnie Austrian Airlines
Vol OS82
Classe Affaires
Siege 6G
Temps de vol 11:45
Décollage 11 Mai 19, 15:15
Arrivée à 12 Mai 19, 12:00
OS   #52 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 185 avis
RYRthebest
Par GOLD 1262
Publié le 15 novembre 2019

Bonjour à tous,
Dernier FR de l'année en ce qui me concerne, histoire de garder in-extremis mon statut FR Gold, cette année fut exceptionnelle en termes de vols (près de 80 vols, plus de 200000km), une grande partie de cela grâce à ma compagne, je garde un petit stock de FR à rédiger pour l'année prochaine, j'aurai peut-être plus de temps libre pour cette activité chronophage.
Fin de ce routing autour du monde, après 9 vols successifs en éco on terminera sur une note plus positive, avec un produit faisant l’objet de nombreux FR positifs, la business long courrier d’Austrian. Vienne/LAX est une liaison qui existe depuis 2018, uniquement pendant la saison estivale, et il s’agit du plus long vol du réseau OS.


Le routing de ce tour du monde


photo tdm1

Quelques statistiques de ce routing.


photo tdm2photo tdm3

LAX, TBIT


Après une nuit passée proche de LAX, nous retournons à environ H-2 au TBIT afin de rentrer sur le vieux continent.


photo img_5214

L'affichage des vols se fait par ordre chronologique et non alphabétique, ce qui n'est pas la norme dans cette partie du monde.


photo img_5216

Les compagnies Star Alliance sont regroupées dans la même zone pour l'enregistrement.


photo img_5217

Pas d'enregistrement possible sur la borne.


photo img_5221

La TSA est passée avec une certaine attente, nous voilà airside.


photo img_5222

Star Alliance lounge.


Nous avons tout de même le temps de passer par le salon Star Alliance, n’ayant rien mangé depuis la veille au soir.


photo img_5257

Après un contrôle d'éligibilité devant l'entrée du salon, nous y entrons et (re)découvrons les buffets.
Salad bar. 


photo img_5223photo img_5224

.


photo img_5244

Pains.


photo img_5225

Offre chaude.


photo img_5226photo img_5245

Desserts.


photo img_5227photo img_5228

Fruits, notez l'emballage plastique des pommes…


photo img_5229

Muffins.


photo img_5237

Fromages.


photo img_5240

Eau et boissons chaudes.


photo img_5238photo img_5247

Fontaine à sodas.


photo img_5248

Petit tour à la terrasse, donnant sur une zone en travaux.


photo img_5249photo img_5250

.


photo img_5251photo img_5252

Derrière cette cloison se trouve le couloir menant aux douches.


photo img_5253photo img_5254

Offre de presse.


photo img_5255

Petit aperçu de nos sélections, en commençant par les salades.


photo 20190511_130822photo img_5230-71136

Un peu de chaud.


photo 20190511_132943photo img_5233-22920

Et quelques sélections sucrées pour nous deux.


photo img_5235photo img_5241

Quittons ce salon pour nous diriger vers la porte d'embarquement.


photo img_5259-34570

Notre 777 parait bien petit entouré de ces 2 mérous.


photo 20190511_142151

L’émirati se fait charger en catering par le même fournisseur que notre autrichien.


photo 101_3819

sibanye, mais qu'est-ce que cela veut dire ???


Notre destrier du jour est OE-LPF, le dernier 777 d’Austrian, entré dans la flotte en 2018 (d’occasion, il venait de Varig et d’Aeromexico) et nommé Sibanye, ce qui veut dire quelque chose comme "nous sommes un" dans un dialecte sud-africain, Austrian ayant ouvert une ligne saisonnière vers Le Cap l’an dernier. C’est mon 2ème vol avec cet avion, et à ce moment mon 2ème vol en 777 OS (j'en ai fait 3 autres depuis, fort heureusement dans 3 autres 777, pour varier un peu les plaisirs).


photo 101_3823photo 101_3824

Il porte une livrée spéciale pour les 60 ans d’Austrian, célébrés l’an dernier, avec une mosaïque de portraits d’employés de la compagnie.


photo 101_3818photo 101_3826

embarquement


Etant en J, nous embarquons en priorité à bord de Papa Fox.


photo img_5262

Instant porte pour le modérateur en chef !


photo img_5263-19415

Accueil courtois par un chef de cabine que j’ai l’impression d’avoir déjà croisé, puis installation à nos sièges, un siège central en fin de 1ère cabine pour moi et un autre siège central dans la seconde cabine pour Mademoiselle. Ces sièges centraux ont plus d’espace latéral que les sièges duo côté hublot, et évidemment moins que les trônes.
La photo montre la petite business class (1 rangée) avec  la Premium Eco de 3 rangés derrière, puis l'Economy. 


photo img_5269photo img_5270

Cette seconde cabine J a un seul rang qui est en 2/2/2, les sièges côté hublot n'ont qu'une tablette pour 2 pax. Notez l'espace perdu derrière, mais je suppose qu'ils n'ont pas réussi à mieux l'occuper.


photo img_5280

La boîte à pieds du siège de Madeloiselle. J'ai occupé ce même siège en octobre dernier sur un BKK/VIE, et cette boîte est plus spacieuse sur cette rangée, comme il n'y a pas de siège directement à l'avant.


photo img_5297

La cloison nous rappelle avec qui on vole.


photo img_5279

Petite photo du hublot avant de ne plus pouvoir le faire, AF nous nargue mais je suis très heureux d'être en business sur Austrian et non à bord de cet A380 ! Ceci dit, je vais devoir me coltiner ce mérou en éco (suivi d'un 787 ATN) très prochainement lors d'un déplacement pro vers PPT.


photo img_5273

Le mérou à notre gauche a sans aucun doute une cabine bien plus au goût du jour.


photo img_7793

Comme les sièges ne sont pas encore occupés, Mademoiselle en profite pour vous faire quelques photos de la premium éco, que j'ai pu tester entre Le Cap et Vienne récemment. Les repose-jambes ne sont présents que sur la première rangée.


photo img_5274photo img_5275

Menu et trousse de confort sont déjà disponibles dans la pochette du siège.


photo img_5276

Retour en business, avec la literie présente sur chaque siège.


photo img_5281photo img_5282

Commandes du siège.


photo img_5439

Pour la boisson d’accueil, nous avons le choix entre eau et jus d’orange, pas d’alcool à ce moment au départ des USA. Je prends de l'eau et Mademoiselle du jus d'orange.


photo 20190511_145415photo img_5286

Découvrons le menu, je rappelle que les longs courriers d’Austrian ont à leur bord un chef Do&Co qui officie en business.


photo 20190511_150057

3 choix de plats chauds, bœuf, raviolis ou poulet.


photo 20190511_150110

Le Champagne est du Duval Leroy brut, pour le rosé c’est du Sekt, il y a aussi une référence de mousseux italien.


photo 20190511_150120

Les vins, principalement autrichiens.


photo 20190511_150126photo 20190511_150133

Autres boissons.


photo 20190511_150144photo 20190511_150151

Et pour le petit-déjeuner il faut remettre sa copie une fois que le choix est fait parmi les nombreuses options.


photo img_5289-74626

Sur les vols retours vers Vienne, la trousse de toilette laisse place à ce petit sac v(sac à chaussures selon le titre dessus), mais le contenu est le même.


photo 20190511_144921photo 20190511_185322

Le casque réducteur de bruit.


photo img_5316

Pour terminer la partie pré-vol, de la presse nous est proposée, je me prendrais presque pour un Mogoy !


photo 20190511_151230

The NY Times pour ma compagne.


photo img_5293-41935

Le chef de cabine se présente et fait son annonce habituelle, il s’appelle Manfred, ce qui confirme mon impression de déjà vu (bien que ce soit un prénom très répandu dans le monde germanique), c’était le CC de mon vol BRU/VIE dérouté à Bratislava un an plus tôt !
Safety video, avec cette étrange cabine MC dans un avion LC, ce qui est purement fantaisiste chez OS. 


photo img_5296

Géovision.


photo img_5300photo img_5305

 Après un roulage un peu long, nous laissons passer un petit Cessna (vous devrez me croire sur paroles car je n’ai pas de hublot, mais cela m’avait fait sourire), puis nous faisons vrombir nos 2 GE90. La cabine peu après le décollage.


photo 20190511_154425

Mademoiselle réussit à faire une photo du hublot par la deuxième porte droite.


photo img_5324

IFE


L'IFE est réactif et suffisamment bien fourni.


photo img_5311photo img_5312

Une mini télécommande est disponible, mais l'écran est tactile.


photo img_5326

Petit tour aux toilettes, équipées des accessoires habituels en J : lingettes, peignes, rasoirs, bouchons d’oreilles, sans oublier la lotion L’Occitane.


photo 20190511_155230photo 20190511_155250

Après ce passage aux commodités, le service commence avec cet oshibori chaud.


photo img_5307

dîner


Je vous remets le menu de ce dîner pour rappel.


photo img_5437-74133

La table est dressée et l’apéritif servi, mon ami de ce vol se nommera Duval !


photo 20190511_162822

L’entrée est servie à l’aide d’un chariot, et on choisit ce qu’on veut parmi les ingrédients disponibles. J’ai donc pris un rouleau de printemps, une crevette, quelques morceaux de tomate, une petite tranche de jambon cru et un morceau d’œuf dur.


photo 20190511_164259

La sélection de ma compagne, un peu de tout.


photo img_5336

Couverts siglés OS, natürlich, sans oublier la pince pour la serviette !


photo img_5333

On nous propose ensuite un peu de soupe aux pois, qui est délicieuse.


photo img_5341

Le choix du plat se fait avant le décollage, j’ai pris le bœuf, accompagné de purée, carottes et brocolis, très bon également, bien qu’un peu lourd, surtout qu’il faut garder de la place pour la suite.


photo 20190511_171755

Mademoiselle a choisi le poulet, enrobé d'une tranche de jambon cru.


photo img_5346

L'accompagnement est original, une roulade de polenta avec des épinards.


photo img_5348

Le chariot refait son apparition pour les desserts, je prendrais un peu de pudding sauce vanille, avec une profiterole.


photo 20190511_174723

Contrairement aux apparences, la photo de dessus est mon dessert et celle de dessous est celui de ma compagne, mais dans la vraie vie j'ai autant d'appétit qu'elle !


photo img_5350

Miam !


photo img_5353photo img_5355

Vous pensiez que c’était terminé ? Nein nein nein, il reste encore le café, et pas n’importe quel café instantané imbuvable, non un vrai café viennois !


photo 20190511_173507photo 20190511_173531

Les choix disponibles.


photo 20190511_173552

D’habitude je ne bois pas de café, mais cette fois-ci je me suis donc laissé tenter par un Wiener Eiskaffee, ce qui peut expliquer ma volonté de laisser un peu de place libre lors du dessert !


photo 20190511_175337

Après ces agapes, il est environ 18h (heure de LA), 15h (heure de Tahiti), et 3h du matin à Vienne, il reste donc environ 9h de vol mais je ne suis pas du tout fatigué. Ma voisine a dû rester à l’heure viennoise car elle pititomisera jusqu’au début de la descente ! Une bouteille d’eau nous est distribuée pour la nuit.


photo 20190511_180836

Guten nacht


De mon côté, j’essaie de trouver un film intéressant (l’hilarant « the proposal » par exemple, puis je vais prendre des nouvelles de Mademoiselle, et enfin je discute brièvement avec notre chef de cabine au galley pour savoir si c’était bien lui qui était sur ce vol BRU/BTS/VIE l’an dernier, ce qui était effectivement le cas. Il avait l’air surpris, car même si OS n’a pas la taille de LH ou d’AF, il y a quand même plus de 3000 PNC dans la compagnie, les chances d’avoir 2 fois le même en une vingtaine de vols sont donc assez minces. On parle un peu de ces magnifiques vacances qui s’achèvent et des quelques péripéties vécues, puis chacun retourne à ses occupations.
Je retourne ensuite aux toilettes enfiler mon haut de pyjama Eva Air, le bas faisant un peu trop « dancing queen » j’ai préféré garder mon jean cette fois-ci !
La cabine qui commence à s'endormir. 


photo img_5362photo img_5365

Quelques snacks et boissons sont disponibles au galley.


photo img_5364photo img_5368

Nous sommes au Nord du golfe du St Laurent quand je tente de me reposer un peu.


photo 20190511_205529

Le siège est full flat, aux standards actuels.


photo img_5379-34151

J’ai pu fermer les yeux pendant environ 4 heures, mais sans vraiment dormir, je n’y arrivais pas. La grosse idiotie de ma part aura été de tenter de faire une sieste dans l’après-midi une fois rentré à Vienne, rien de tel pour être décalé !
Mademoiselle aura eu des brochettes de fruits pendant la nuit.


photo img_5373

Dehors, il fait déjà bien jour, alors que nous survolons l'Ecosse, terre de refuge d'un célèbre fugitif français, ou pas !


photo img_5392photo img_5396

Le réveil de la cabine se fait au-dessus du Royaume-Uni, environ 2h avant l’atterrissage, ce qui est un peu tôt.


photo 20190512_010755

Nouvel oshibori.


photo 20190512_010516

PEtit déjeuner


Un jus d’orange pressé, rien de tel pour bien se réveiller, même si on n’a pas vraiment été endormi avant !


photo 20190512_012031

Le service se fait cette fois-ci au plateau, avec ce qui a été choisi la veille sur la fiche à remplir.


photo 20190512_013717

Le plat chaud arrive ensuite, eggs sunny side up with crispy bacon.


photo 20190512_014236

Mademoiselle prend également un smoothie.


photo img_5402

Et voilà son plateau avec l'omelette.


photo img_5403

Fromage blanc.


photo img_5423

Zoom sur son omelette, accompagnée de rösti et d'une tomate, avec les fruits frais à côté.


photo img_5406

Comme sur le VIE/BKK, le chocolat chaud est toujours coupé à l’eau. Si je fais un prochain vol en J sur OS, il faudrait que je pense à rajouter « with milk » sur la fiche de commande !


photo img_5418

Retour à l'issue pour une autre photo extérieure.


photo img_5425

Littérature


Après la nourriture du corps, voici celle de l'esprit.
Le magazine, qui s'appelait encore Skylines à l'époque, ce qui n'est plus le cas depuis juillet. 


photo img_5428-66203

Catalogue duty free.


photo img_5429photo img_5435

Certains FRistes s'étaient réunis à Graz et n'ont pas pu rater cette tour.


photo img_5430

Safety card et instructions du siège.


photo img_5431

Pour terminer ce vol sur une note germanique, je regarde ce documentaire sur mon homologue avec un K, qui s’est récemment éteint. Sa grande modestie va assurément nous manquer !


photo 20190512_021620

Arrivée à vienne.


Les signaux des ceintures sont maintenant rallumés, la cabine est préparée pour l’atterrissage à Schwechat, qui se fera pile à l’heure.
Auf wiedersehen Sibanye ! 


photo img_5441

Récupérons donc nos bagages.


photo img_5442

Servus, et merci de m'avoir lu sur cette longue série, et à l'année prochaine !


photo img_5443
Afficher la suite

Verdict

Austrian Airlines

8.5/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration9.0

Star Alliance Lounge Business Class Section

8.0/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements7.5
Services8.5

Los Angeles - LAX

6.9/10
Fluidité6.5
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Vienna - VIE

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Encore un très bon vol long-courrier sur Austrian, on sent une réelle envie de bien faire sur ce marché dans cette classe de voyage, pourvu que ça dure. Très bon catering, des PNC motivés et impliqués, un siège et un IFE qui font encore très bien le job, malgré les disparités que l’on peut rencontrer entre les sièges centraux, les sièges latéraux et les trônes. Bref, OS fait mieux que 5starhansa sur cette classe de voyage en LC.
LAX est un aéroport toujours surfréquenté, mais le TBIT est sans doute le meilleur de ses terminaux, et le salon Star Alliance surpasse largement les UA Clubs locaux, ce qui n’est pas bien difficile ! VIE est pratique et efficace, comme d’habitude.

Sur le même sujet

14 Commentaires

  • Comment 530273 by
    Frednyon SILVER 2210 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR très agréable à lire.
    Au final, un très bon vol avec OS sur ce vieil appareil.
    Voyager seul aurait été plus sympa sur le trône, mais à 2, ça va bien.
    Le point fort est le catering (les vins autrichiens gardant leur mystère pour les non-initiés).
    Même le salon fait bonne figure. On a vu mieux, mais on a aussi vu pire (notamment aux USA).
    Le service semble aussi bien attentionné. Le réveil 2h avant l’atterrissage est hélas une pratique courante, même en J.
    A bientôt

    • Comment 530304 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 1995 Commentaires

      Merci Frédéric.
      Oui, un très bon vol.
      Je n'ai jamais réussi à avoir un trône, et cette fois-ci on voyageait à 2 en étant séparés, faute de sièges côte à côte disponibles.
      Les vins autrichiens ne sont pas très connus dans le monde, mais on en trouve qui tirent bien leur épingle du jeu.
      Le salon *A de LAX est le meilleur dans lequel je suis allé aux US pour le moment.
      Pour le coup le réveil à H-2 n'était pas dérangeant, car je n'arrivais de toute façon pas à dormir.
      À bientôt.

  • Comment 530294 by
    nicobcn TEAM GOLD 3923 Commentaires

    Merci pour ce FR très intéressant !

    Très bon vol comme bien souvent sur OS, le catering est très bien servir et donne envie,

    Une proposition intéressante pour rentrer des US,

    A bientôt

  • Comment 530297 by
    Esteban TEAM GOLD 10443 Commentaires

    Merci Carl pour le partage !

    Le catering est vraiment bluffant tant en présentation qu'en quantité.

    A bientôt !

  • Comment 530333 by
    FFlyerCDG 2828 Commentaires

    Merci Carl pour cette publication en mode "Produit de qualité" !
    En revanche pourquoi ne pas être allés au Salon Polaris puisque tous les passagers Business, même s'ils ne voyagent pas sur United, peuvent y avoir accès ?
    Car, même si le salon Gold est un produit tout à fait honnête pour un salon U.S., le salon Polaris est de qualité TRES largement supérieure...

    • Comment 530337 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 1995 Commentaires

      Merci Joël.
      Je ne savais pas que le salon UA Polaris pouvait être utilisé par les autres compagnies, et il faut compter 20min de marche dans chaque sens entre le TBIT et le terminal 7, donc une option à envisager pour les pax ayant largement le temps.
      À bientôt.

  • Comment 530367 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7855 Commentaires

    Merci de ton FR très détaillé Carl. Je retrouve tous les éléments que j'avais apprécié sur OS cet été avec un équipage motivé et pro et une belle offre de catering. La cabine est bien mais si on a pas un trone ( qui est payant pour la majorité des PAX) il manque ce sentiment d'intimité que procurent d'autres cabines. Pour le reste c'est vraiment de très bon niveau et Austrian est une bonn compagnie avec un réseau intéressant. Le salon me parait pas mal du tout et la terrasse est un vrai plus !

    • Comment 530478 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 1995 Commentaires

      Merci Christophe !
      Tant mieux si le produit OS te plait, mais il est vrai que la disposition des sièges sur les 777 OS est inégale et certains pax doivent se partager une tablette.
      Le réseau LC d'Austrian est assez restreint, mais en MC ils offrent de nombreuses destinations un peu insolites.
      À bientôt.

  • Comment 530470 by
    jules67500 GOLD 4657 Commentaires

    Merci pour ce FR Carl !

    La prestation OS est vraiment top : le catering donne envie, notamment au petit-déjeuner avec ces œufs sur le plat et bacon ^^
    Les vins autrichiens sont de bonne qualité, notamment dans le Burgenland. Quant à la sélection de cafés Viennois, c'est une très bonne idée. En somme, une expérience qui donne vraiment envie !!

    A bientôt !

  • Comment 530492 by
    757Fan 564 Commentaires

    Looks like a good flight with Austrian in J. I love the coffee menu they have on board - would love to sample some of these. I seriously considered flying Austrian for a trip my wife and I are taking later this week to Vienna, but ended up settling on Delta as our airline to fly there.

    Thank you for sharing this report!

    • Comment 530509 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 1995 Commentaires

      Thanks for the comment.
      A very good flight, their coffees are the Austrian touch !
      Delta does not fly to Vienna, so I guess you have a transit in Paris or Amsterdam.
      I hope you will have a great flight too, Delta is the only US major airline I've never flown with.

Connectez-vous pour poster un commentaire.