Avis du vol British Airways Paris London en classe Economique

Compagnie British Airways
Vol BA335
Classe Economique
Siege 18F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:20
Décollage 05 Nov 16, 14:05
Arrivée à 05 Nov 16, 14:25
BA   #46 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 876 avis
fernousdu972
Publié le 27 novembre 2016
Bonjour à tous,

Suite et fin du routing de mes vacances d'Octobre en Martinique avec ce vol retour vers Londres. Au moment de réserver ce routing les prix du vol A/S PAR-LON étaient prohibitifs en Y, j'avais donc laissé la décision à plus tard. Finalement, quelques jours avant la date, j'ai trouvé des tarifs intéressants de ORY vers LON. Transavia proposait le ORY-LTN à une trentaine d'euros, mais le vol partait à 19h, ce qui m'aurait fait 8h de correspondance. J'aurais certes pu sortir d'ORY pour passer la journée à Paris, mais BA proposait le ORY-LHR à 50 euros avec un départ à 14h25. J'ai finalement préféré cette option, que je ne regretterai pas tant le vol fut agréable.

Rappel du routing:

  1. LTN-MAD, EasyJet Airbus A319, Economique, 07 Octobre 2016
  2. MAD-FRA, LATAM Airlines Boeing 787-9, Affaires, 07 Octobre 2016
  3. FRA-CDG, HOP! Embraer E190, Economique, 07 Octobre 2016
  4. ORY-FDF, Air Caraibes Airbus A330-300, Economique, 10 Octobre 2016
  5. FDF-ORY, Air Caraibes Airbus A330-300, Economique, 04 Novembre 2016
  6. ORY-LHR, British Airways, Airbus A319, Economique, 05 Novembre 2016 C'EST ICI

Je vous avais laissé à la sortie de mon A330 depuis FDF. Une fois ma valise récupérée une trentaine de minutes après le débarquement, direction Orly Ouest. Le transfert s'effectue avec la navette gratuite, puisque les travaux du bâtiment de jonction entre les deux terminaux interdisent tout transfert à pied comme c'était possible avant.

J'arrive donc un peu avant midi au Hall 3 ou se déroule le dépose-bagages chez BA. J'ai connu ce Hall plus bondé, la basse saison se fait sentir.

photo dsc_1283

Les comptoirs BA:

photo dsc_1284

La valise sera déposée en deux temps trois mouvements. Le personnel n'est pas archi chaleureux mais l'interaction reste cordiale.

Puis direction les filtres, ou il n'y a quasiment pas d'attente. Je serai en 5 minutes en salle d'embarquement. L'efficacité du personnel semble aussi en basse saison, vu le peu de monde, cela aurait du être expédié en deux minutes.

C'est de ce même Hall que partent les vols AF vers les Antilles, la Guyane et la Réunion. Donc peu de mystère quant aux appareils connectés, avec ce 777-300ER F-GSQP pour Fort-de-France, prêt pour le repoussage.

photo dsc_1285

Il y a aussi ce Boeing 767-300ER d'OpenSkies, immatriculé F-HILU et ex G-BNWI de sa maison mère British Airways. C'est un vieux oiseau de 26 ans quand même.

photo dsc_1287

Le F-GSQP repousse un peu en retard

photo dsc_1288photo dsc_1290

Les vibrations et le son dus au démarrage des GE90 sont parfaitement perceptibles

photo dsc_1291photo dsc_1292

L'embarquement est appelé aux environs de 14h et les passagers sont loin de défiler. Avant de faire un dernier tour aux toilettes, ils étaient tout au plus cinq à attendre le début de l'embarquement.

L'accueil est très sympathique. J'entre dans le petit A319 aux environs de 14h10 et l'appareil est très loin d'être rempli. Je me dis simplement que l'embarquement n'est pas terminé. Et bien si.

photo dsc_1293

Le test horatius est certes passé sans trop de difficultés…

photo dsc_1295

Mais du reste, la propreté n'est pas au rendez-vous et c'est encore plus criant quand l'appareil est aussi peu rempli

photo dsc_1294photo dsc_1297

Le pitch est très correct pour un vol de 45 minutes, comme annoncé par le CDB

photo dsc_1296

Comme sur le vol précédent, la tétière est ajustable

photo dsc_1298

Mais cette fois-ci elle tient en place sans difficultés. Ceci dit c'est un détail peu utile pour un vol de moins d'une heure, mais sans dout plus qu'appréciable quand on veut piquer un somme pendant des vols plus longs.

photo dsc_1301

Niveau spotting, pas grand chose de croustillant à se mettre sous l'appareil photo. Il y a quand même cet A330-300 à la très belle livrée.

photo dsc_1300

Le 767-300ER apercu tout à l'heure à l'embarquement s'en va vers New-York

photo dsc_1305

Et cet A321 d'Air France cloture cette séance d'avant repoussage.

photo dsc_1306

Celui-ci est spécial, c'est en effet l'A321 d'Air France "Lab-line for the future" alimenté en bio-carburant jusqu'en Septembre 2015. Il a d'ailleurs l'extrémité du compresseur dentellé, à l'instar des moteurs de 787 et 747-8 pour réduire les nuisances sonores.

photo dsc_1307

Le plein de carburant et le chargement des bagages se terminent

photo dsc_1302

La safety card

photo dsc_1303

On repousse avec un léger retard. Inutile de dire que le paysage est majoritairement tricolore. Devinez l'intru.

photo dsc_1308photo dsc_1309

Après un court roulage, on s'aligne piste 24 face à l'Ouest et c'est parti!

photo dsc_1311

Nous voici déjà bien haut au-dessus de la banlieue Parisienne

photo dsc_1312

Le Château de Versailles

photo dsc_1314

Et La Défense après avoir mis le cap plein Nord

photo dsc_1315

Sous un nuage au centre de la photo, on peut tenter de reconnaitre CDG

photo dsc_0002

Environ 20 min après le décollage, le service commence et avec le sourire. Niveau solide, je prendrai la même chose que lors de mon dernier ORY-LHR (non reporté): des biscuits au citron, qui ne seront pas mauvais bien que ce soit très léger.

photo dsc_0003

Quelques minutes plus tard arrivent les boissons et ce sera de l'eau pour moi.

photo dsc_0005

Le tout sous 78 dB, classique pour un appareil de la famille A320. A titre indicatif seulement, car mesuré par un smartphone bien entendu.

La couverture nuageuse se gardera bien de nous laisser apercevoir la Manche

photo dsc_0004

En ce qui concerne la lecture de bord, il n'y a pas moins de trois magazines à notre disposition, suffisant pour nous occuper même sur des vols plus longs.

Le premier est Business Life qui, comme son nom le laisse entendre, traite de tout ce qui est Affaires, Economie, Industrie, Technologies etc…

photo dsc_0007

Avec la capitale Sud-Coréenne à l'honneur

photo dsc_0006

Le second est High Life

photo dsc_0008

Le dernier est le catalogue duty free

photo dsc_0009

Je ne vous mentais pas, quand je disais que le vol était loin d'être plein. Un peu plus d'une vingtaine de passagers pour un A319 de 132 ou 143 places (selon configuration, je n'ai pas l'immatriculation de l'appareil), on n'est nettement en dessous des 20% de taux de remplissage, au mieux.

photo dsc_0010

Le vol se termine rapidement et nous entamons la descente vers Londres, et le ciel ne se dégage pas.

photo dsc_0011

Qui dit Heathrow dit Hippodromes et occasions quasiment assurées d'avoir quelques belles vues air-to-air. Nous avons bien croisé quelques spécimen de BA, 777s notamment, mais je n'ai pas la réactivité de SMilano pour prendre les clichés, surtout quand l'occasion est loupée le temps de changer d'objectif. La vue n'en reste pas moins belle, surtout avec l'immense aile de l'A319.

photo dsc_0012

Survol habituel de Londres en finale

photo dsc_0013

Le stade de Wembley au loin

photo dsc_0014

Posé en douceur sur la piste 27R et à l'heure. Les Spoilers sont bien deployés

photo dsc_0016

Ceci explique notre approche un peu mouvementée

photo dsc_0017

Nous étions l'intru à Orly Ouest, nous voici en territoire connu et bien plus familier au T5 d'Heathrow. Home sweet home!

photo dsc_0018photo dsc_0019photo dsc_0020

Derniere vue sur notre A319

photo dsc_0021
Afficher la suite

Verdict

British Airways

7.8/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements7.5
Restauration7.0

Paris - ORY

7.3/10
Fluidité8.5
Accès6.5
Services7.0
Propreté7.0

London - LHR

8.3/10
Fluidité7.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Pour conclure, vol court mais très agréable avec British Airways, grâce au faible remplissage et à un équipage symathique.

Cabine: Les sièges sont assez confortables pour un vol de cette durée, mais la sensation est bien entendue soulignée par le faible taux de remplissage. J'aurais mis plus si les sièges étaient un peu plus propres ceci dit.
Equipage: Assez peu d'interaction sur un vol de 45 minutes mais du peu que j'ai vu, ils étaient tous agréables.
Divertissement: Avec trois magazines à bord, il y a de quoi s'occuper pendant 45min, si on ne déteste pas la lecture.
Restauration: C'est léger, mais c'est correct et finalement suffisant pour un petit vol

En ce qui concerne LHR, le T5 n'est pas très réputé pour la fluidité à l'arrivée

Merci de m'avoir lu,
Gilles

Informations sur la ligne Paris (ORY) London (LHR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → London (LHR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est British Airways avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 19 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.