Avis du vol Air Tahiti Nui Auckland Papeete en classe Economique

Compagnie Air Tahiti Nui
Vol TN102
Classe Economique
Siege 33K
Temps de vol 04:50
Décollage 05 Mai 19, 16:10
Arrivée à 05 Mai 19, 23:00
TN 65 avis
RYRthebest
Par BRONZE 1740
Publié le 14 novembre 2019

Ia orana tout le monde ! 
Ayant terminé la rédaction de cette petite série africaine, je reprends celle (qui traîne depuis 6 mois) du tour du monde.
Après la Nouvelle-Zélande, on reste dans le Pacifique en faisant escale à Tahiti, avec un FR posthume sur un avion qui a quitté le service.
Parmi les avions en fin de carrière que nous avions envie de prendre, les A340 d’Air Tahiti Nui figuraient en bonne place, et il fallait faire vite car à ce moment il leur restait environ 4 mois avant la fin de leur remplacement par des Dreamliners. A cette époque, leurs A340 volaient encore sur Tokyo, Auckland et quelques vols vers LAX, et le vol Auckland/Papeete s’intégrait bien dans notre projet de tour du monde. Ce sera aussi l’occasion de (re)découvrir Tahiti (j’y suis déjà allé, mais je n’avais pas eu le temps de voir autre chose que Papeete), en ajoutant Moorea, mais sans aller plus loin dans l’archipel. A noter que ce vol part un dimanche après-midi pour arriver un samedi soir, avec le passage de la ligne de changement de date (l'éditeur de FR refuse de valider une date d'arrivée antérieure à la date de départ, l'arrivée étant le 4 mai et non le 5).  


Le routing de ce tour du monde


photo tdm1

Quelques statistiques de ce routing.


photo tdm2

Aéroport d'Auckland


La navette des hôtels, le Yellow Bus que vous pouvez voir ici, nous a déposé à l’aéroport. On avait pas mal de temps à tuer avant le vol, je joue au gardien de bagages pendant que Mademoiselle va voir les avions, puis on se dirige vers le terminal international avec une navette.


photo img_4591

Nous arrivons aux comptoirs d’ATN un peu plus d’1h30 avant le vol, la plupart des pax se sont déjà enregistrés.


photo img_4595photo img_4597

Non merci, il faut bien voyager un peu en éco pour mieux apprécier les vols en business ! Je n’ai pas demandé le prix.


photo img_4596

Le PIF sera plus pointilleux que sur les vols domestiques, et la PAF se passe de façon automatisée, sans tampon dans le passeport, tout se perd ! Après ces formalités, passage obligatoire par le duty free.


photo img_4603

Notre bel A340 est déjà à sa porte, il a environ 5h de turnaround à AKL (d’ailleurs, si quelqu’un pouvait m’expliquer pourquoi la plupart des vols internationaux ont des horaires aussi mauvais à PPT je suis preneur).


photo 101_3698

La fleur de tiaré, l’emblème de la compagnie.


photo 101_3699photo 101_3701

Nous prendrons donc le Mangareva, nom de l’île principale des Gambier, perdue à plus de 1500km de Tahiti. Le nom de l’avion fait certes rêver, mais son immat me laisse un peu plus dubitatif (F-OJGF, GF pour Gaston Flosse, l’homme fort de la Polynésie Française pendant plusieurs décennies, d’ailleurs natif de Mangareva, merci Wikipedia ! ).


photo 101_3707

Le FIDS. Notre vol TN102 est indiqué vers Los Angeles, il y a en fait une escale et un changement d’appareil à Tahiti (les pax vers LAX ont continué sur le F-OSEA), je ne comprends pas pourquoi ce ne sont pas 2 numéros de vols différents.


photo img_4612

La porte de notre vol.


photo img_4613

embarquement à bord du Mangareva.


Embarquement.


photo img_4616

Nous arrivons à notre duo de sièges, où un coussin, une couverture et un kit confort sont disposés.


photo img_4617

Une petite fleur de tiaré est distribuée à chaque passager, ainsi que la fiche statistique.


photo img_4627photo img_4625

Le siège montre quelques signes de fatigue.


photo img_4629photo img_4706

Le pas est un peu juste pour moi, enfin ça passe.


photo 20190505_170330

Décor de carte postale sur la pochette.


photo img_4631

Son contenu, plutôt bien fourni pour de l’éco.


photo img_5453

La couverture est siglée ATN.


photo img_4633

L’IFE est déjà opérationnel, avec encore un décor paradisiaque.


photo img_4635

Wan est une compagnie perlière, peut-être que quelqu’un se souvient de Wan Air, éphémère compagnie aérienne qui a tenté de concurrencer Air Tahiti en volant vers les îles de Polynésie avec un Dornier 328 Jet.


photo img_4640

L’IFE dispose de seulement 22 films, ce n’est pas Byzance, surtout pour quelqu’un qui fait un A/R CDG/LAX/PPT. J’espère que les Dreamliners ont un catalogue plus étoffé.


photo img_4641

Notre voisin vient d’arriver, ce Dreamliner de LATAM survole beaucoup d’eau avec sa liaison Sydney/Auckland/Santiago, avec une 5ème liberté entre Sydney et Auckland. Ça aurait pu nous tenter pour le vol trans Tasman, mais on a préféré le vol EK qui arrivait à Christchurch. LATAM dessert aussi Tahiti, vers l’île de Pâques puis Santiago, une seule fois par semaine avec des horaires abominables, je me demande d’ailleurs si les crew restent une semaine à Tahiti ou font l’A/R avec l’avion.


photo img_4638

Après une petite vérification technique entraînant quelques minutes de retard, nos 4 sèche-cheveux se mettent en route et nous nous dirigeons vers la piste.


photo img_4643

Un Dash8-300 de Jetstar nous précède, histoire de nous narguer une dernière fois (on avait essayé d’en prendre un la veille pour un daytrip, mais il y avait du brouillard et toutes les petites tondeuses étaient clouées au sol). D'ailleurs, il semble que Jetstar arrêtera très bientôt ses vols régionaux en Nouvelle Zélande.


photo img_4646

off we go !


A notre tour d’entrer en piste !


photo img_4648

Après un décollage poussif, comme toujours sur A340, on se retrouve dans les airs.


photo img_4650photo img_4653

Demi-tour pour aller vers l’Est.


photo img_4657

Survol de zones marécageuses.


photo img_4662photo img_4669

Survol de Pahurehure.


photo img_4673

Quelques collines de l’île du Nord.


photo img_4676

Firth of Thames.


photo img_4680

Dernières terres avant de traverser une partie de l’océan.


photo img_4683

exploration de l'ife


Beaucoup d’eau et pas/peu de terre entre les 2.


photo img_4685

Le vol n’est pas très long, environ 5 heures, c’et la ligne la plus courte du réseau d’ATN.


photo img_4688

Sur l’IFE, la sélection TV est un peu plus étoffée que celle des films.


photo img_4691

Pas de menu papier, mais il est sur l’IFE.


photo img_4694

Le plat principal laisse le suspense sur l'accompagnement.


photo img_4695

Nous voilà au-dessus de l’eau.


photo img_4701

Très joli winglet, photo qu’il n'est plus possible de prendre sur leurs 787 !


photo 101_3710

Tentative de photo signature avec une fleur de tiaré, un peu ratée.


photo img_4705

Le soleil commence à bien décliner.


photo img_4708

dîner


A table ! Les plateaux nous sont servis de façon expéditive par une hôtesse qui n’a pas l’air très à l’aise avec les clients. Pour l’histoire, les PNC sont en tenue polynésienne, certain(e)s sont tatoué(e)s, ce qui semble étrange dans une compagnie aérienne (enfin en Polynésie le tatouage est un sport national, j’imagine mal une compagnie locale refuser des candidatures de PNC pour ça), et notre hôtesse portait une polaire Quechua par-dessus sa robe, ce qui manquait vraiment de classe !


photo img_4712

Après avoir enlevé les opercules. Mademoiselle aura pris du jus de canneberge et moi du jus de raisin alcoolisé.


photo img_4716

En entrée nous avons une salade de poulet et semoule. Les grains me semblent un peu gros pour de la semoule et le poulet joue à cache-cache !


photo img_4721

Le plat est un choix unique, bœuf braisé aux oignons caramélisés. Le suspense est donc levé, l'accompagnement est constitué de pâtes, carottes et haricots verts.


photo img_4717

Le dessert est un Lamington au chocolat, une sorte de spongecake australien recouvert de chocolat et de coco rapé, pas mauvais.


photo img_4723photo img_4734

Le pain a une forme originale, comme un champignon !


photo img_4733

Couverts en plastique.


photo img_4728

Plus grand-chose à voir dehors, et la nuit tombe.


photo img_4731

Quand nous avons fini nos agapes, nous en sommes à un petit tiers du vol, 3h30 avant d’arriver à Tahiti Faa’aaaaaaaaaaaaaa (non je plaisante, il n’y a que 3 A en tout) .


photo img_4736

Vient ensuite un service de boissons chaudes, thé pour elle.


photo img_4741

Et jus (enfin nectar) d’ananas tahitien pour moi.


photo 20190505_181136

Inspection des lieux d’aisance !


photo img_4751

snacks en libre service


Pendant le reste du vol, des chariots étaient disposés avec des boissons en libre-service. Mademoiselle a eu le malheur de demander au galley s’il y avait également des snacks, elle a eu droit à une partie de ping pong entre le galley arrière et celui de l’avant, ceux de l’arrière disant qu’il fallait voir à l’avant et inversement ! Après ce petit couac, des snacks ont été rajoutés au galley arrière !


photo img_4752photo img_4754

Littérature de bord, avec magazine et catalogue de duty free.


photo img_4756photo img_4757

Ainsi qu’un supplément au magazine.


photo img_4759

Pour les malades.


photo img_4760

Safety card collector !


photo img_4762photo 20190505_191839

Même s’il y a beaucoup d’eau autour de nous, nous n’espérons par amerrir, n’étant pas sur un vol Harbour Air (teasing).


photo 20190505_191820

On s’occupe avec l’IFE en regardant quelques films et documentaires.


photo 20190505_212029

Fin du vol


Papeete se rapproche.


photo img_4765photo img_4767

Après l’atterrissage, la veille de notre départ, demi-tour pour regagner le terminal.


photo img_4778

Et on se gare à côté des tondeuses d’Air Tahiti, pas Nui. Certains pax n’avaient d’ailleurs pas compris qu’il s’agissait de 2 compagnies différentes et demandaient aux hôtesses s’ils devaient récupérer leurs bagages à PPT.


photo img_4783

Joli costume !


photo img_4784

On quitte l’avion non sans avoir pris les habituelles photos de la cabine.


photo img_4786photo img_4787

Une des raison pour lesquelles j’apprécie les A340 : les sièges duo !


photo img_4788

Première cabine éco.


photo img_4790photo img_4791

Petit tableau pour apporter une autre touche locale.


photo img_4792

Passage par la business en 2/2/2 pas full flat.


photo img_4793photo img_4796

Pour le coup le Dreamliner permet à la compagnie de se remettre au goût du jour.


photo img_4797

On descend !


photo img_4800photo img_4804

Au revoir Mangareva/Gaston (rayer la mention inutile), ce fut un plaisir de voler en ta compagnie !


photo img_4805photo img_4813

A côté de notre vieil A340 se trouve un de ses remplaçants, le F-ONUI, alias Tupaia (navigateur polynésien ayant embarqué avec James Cook), que Flavien a pris quelques jours plus tard sur un A/R CDG/LAX en Y+ et J pour Flight Report. J’aurais bien aimé le prendre pour quitter Tahiti, mais on a finalement pris un 772AF !


photo img_4816

Le traditionnel et sympathique comité d’accueil.


photo img_4821

Après une certaine attente, nous passons l’immigration et récupérons nos bagages. Welcome to paradise, je trouve la formulation un peu pompeuse, mais pourquoi pas !


photo img_4822

L’aéroport de Tahiti n’a en revanche rien d’un paradis, avec ses 30min de wifi gratuit (ne fonctionnant qu’une fois par mois, donc on ne peut même pas en profiter à l’aller et au retour), son absence de transports en commun et ses nombreux autres travers. Enfin c’est un passage obligé avant des vacances qui, elles, sont bien paradisiaques !


Le dernier vol du Mangareva


Hasard du calendrier, Mademoiselle était fin septembre en voyage dans l'Arizona sans moi mais avec quelques amis avgeeks pour voir des cimetières d'avions, parmi lesquels Pinal Airpark. Le jour de son passage par cet aéroport, les 2 derniers A340 d'Air Tahiti Nui (F-OSEA et notre F-OJGF) faisaient leur dernier atterrissage après un vol de convoyage depuis Papeete. La fin d'une ère pour Air Tahiti Nui, qui opère maintenant 4 Dreamliners neufs.
Ci-dessous le dernier atterrissage du F-OJGF, alias Mangareva, avant un stockage qui se finira très probablement par un démantèlement.


photo f-ojgf_mzj_111119

Bonus de Tahiti et Moorea


Ci-dessous quelques photos de Moorea et Tahiti, comme disait feu Jacques Chirac, qui a une place à son nom à Papeete, c'est loin mais c'est beau !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Tahiti Nui

7.4/10
Cabine8.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Auckland - AKL

7.9/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.5

Papeete - PPT

4.2/10
Fluidité8.0
Accès2.0
Services2.0
Propreté5.0

Conclusion

Très content d’avoir pu prendre cet appareil d’ATN avant leur retrait de la flotte. Le confort est présent dans cette cabine quand on voyage en couple sur un siège duo, mais le pas est un peu juste et certains sièges montrent des signes d’usure. Il y a des prises USB, mais je trouve dommage que le retrofit n’ait pas intégré des prises secteur.
L’IFE est réactif et de bonne qualité, mais il n’y a que 22 films.
Le repas était de bonne qualité pour de l’éco, pas grand-chose à redire, à part peut-être l’absence de choix de plat chaud. Snacks disponibles pour le reste du vol, même s’il a fallu les demander !
Quant à l’équipage, il y avait un certain manque de motivation sur ce vol, je ne sais pas si c’est représentatif ou non de la compagnie, n’ayant fait qu’un vol avec ATN.
AKL est un bon aéroport international, PPT est de taille plus modeste et a quelques défauts qui le pénalisent, parmi lesquels l’absence de transports en commun et le wifi beaucoup trop limité (mais il est vrai qu’il est cher en Polynésie).

Informations sur la ligne Auckland (AKL) Papeete (PPT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 14 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Auckland (AKL) → Papeete (PPT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air New Zealand avec 7,8/10.

La durée moyenne des vols est de 5 heures et 22 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 530153 by
    Kilmarnock SILVER 6630 Commentaires
    Merci pour ce récit Carl!
    Adieu 340 Air Tahiti Nui. Tu fais bien de le souligner, les très nombreux sièges duos font de cet appareil un avion agréable.
    En revanche l'Ife va manquer à personne je pense ^^
    Équipage pas au top ce jour là.
    Le fleur de tiaré est une délicate attention, mais n'est elle pas le genre de cadeau qui fini par terre un peu partout dans la cabine?
    Marrant le FIDS d'AKL avec les indications marqués dans la langue de la compagnie ^^
    A bientôt!
    • Comment 530181 by
      RYRthebest BRONZE AUTEUR 2484 Commentaires
      Merci Benjamin,
      Quand ces avions ne sont pas en 9 de front, leur configuration est agréable.
      L'IFE est assez standard pour le logiciel et la taille de l'écran, il s'agit quand même d'une cabine ayant connu un retrofit en 2013, mais le contenu est pauvre.
      Il est probable que tout le monde ne prenne pas sa fleur de tiaré après le vol, et certaines doivent finir au sol ou dans la pochette, ce qui engendre plus de temps pour nettoyer la cabine.
      Ce FIDS est original, en effet !
      A bientôt !
  • Comment 530158 by
    757Fan 632 Commentaires
    Great report. Looks like the flight was a good one. That Economy Class meal looks tasty!
  • Comment 530162 by
    lucas330 1784 Commentaires
    Merci pour ce fr.
    Un dernier vol sur ce magnifique avion qu'est le 340. Le 340 était l'emblème de cette belle compagnie. Il va beaucoup manquer et ça fait mal au cœur de le voir arriver et terminer son dernier voyage dans l'Arizona. Sa place est dans les îles du Pacifique.
    Un vol agréable avec un catering très correct.
    Très belle photo du winglet en vol.
    Beau bonus.
    A bientôt.
    • Comment 530183 by
      RYRthebest BRONZE AUTEUR 2484 Commentaires
      Merci Lucas,
      Toujours triste de voir partir ces A340, mais ils ont fait leur temps et les compagnies doivent songer à moderniser leurs flottes, même si certaines les font durer plus longtemps en modernisant les cabines.
      Le catering était tout à fait convaincant.
      A bientôt !
  • Comment 530224 by
    Esteban GOLD 19902 Commentaires
    Merci Carl pour le partage !

    Indéniablement l'A340 est bien plus élégant que le dreamliner. Et la config 2-4-2 est bien plus agréable même si l'IFE est bien pauvre.

    A bientôt !
  • Comment 530231 by
    BDANY38 832 Commentaires
    Merci pour ce reportage hommage à l'A340 qui repose en Arizona.
  • Comment 530236 by
    okapi SILVER 4138 Commentaires
    Le siège montre quelques signes de fatigue.

    Ou d'énervement de la part de certains passagers en manque d'IFE???
    Après un décollage poussif, comme toujours sur A340, on se retrouve dans les airs.

    Tu admettras qu'un taux de montée réduit permet de prendre de très belles photos...
    Un repas honnête pour de l'éco. Comment était ton jus de raisin? Français ou Aussie?
    Ainsi qu’un supplément au magazine.

    Quelle jolie photo de couverture, bien mieux que celle sponsorisée par ton ami MOL à Tours ^^
    Safety card collector !

    Absolument!!! Surtout quand on voit où cet avion a fini sa course.
    Un joli bonus qui prouve que l'appellation Paradise n'est pas forcément usurpée. Dommage que l'aéroport ne soit pas plus accueillant. Cela fait un peu tache.
    Merci Carl pour ce joli partage. La prochaine fois en Dreamliner?
    • Comment 530259 by
      RYRthebest BRONZE AUTEUR 2484 Commentaires
      Merci Guillaume !
      Il est vrai que certains pax maltraitent les sièges.
      C'est vrai que le taux de montée de l'A340 permet de rester plus longtemps à basse altitude.
      Si mes souvenirs sont bons, le vin était français, enfin un vin de classe éco ne laisse jamais des souvenirs impérissables.
      Jolie photo de couverture en effet, mais pas vraiment représentative de la morphologie de la population tahitienne. Ceci étant, les hôtesses de Ryanair ne sont pas non plus toutes comme celles qui ont posé avec MOL sur cette fameuse photo !
      Moorea est effectivement paradisiaque, Tahiti un peu moins, et je ne connais pas les autres îles de l'archipel, mais l'aéroport a quelques points à améliorer.
      J'ai maintenant un vol LAX/PPT en Dreamliner ATN prévu, mais je ne sais pas si je ferai un FR, car je n'aurai que mon téléphone (mon appareil photo est kaputt en ce moment).
      A bientôt !
  • Comment 530285 by
    AirBretzel GOLD 11297 Commentaires
    Merci Carl pour ce FR.
    Un avion qui est retiré de la flotte, cela donne encore plus d'intérêt à ce vol.
    J'adore cette fleur tellement représentative de la destination.
    A bientôt
  • Comment 530323 by
    TCQuebec 44 Commentaires
    Merci pour ce reportage très intéressant et ces superbes photos en bonus. J’aime la couleur dans cet avion, vol agréable, catering satisfaisant malgré quelques couacs du crew, bref de quoi bien commencer ces vacances. :)
  • Comment 530385 by
    momolemomo GOLD 9488 Commentaires
    Voilà une page qui se tourne pour Air Tahiti Nui.
    5h de turnaround à AKL, ça me parait très inefficace. Cela pourrait être pour le manque d’espace sur le tarmac de PPT?
    Une trousse de confort en éco pour un vol de moins 5h c’est louable.
    “je me demande d’ailleurs si les crew restent une semaine à Tahiti ou font l’A/R avec l’avion.” —> Ça doit être génial pour les équipages de LATAM si ils passaient la semaine en Polynésie.
    Ils vont nous manquer les 340 quand Iberia et Lufthansa auront rendu les leurs. 
Merci pour ce Fr!
    • Comment 530476 by
      RYRthebest BRONZE AUTEUR 2484 Commentaires
      Merci Moritz.
      Je ne sais pas à quoi c'est dû, mais il est vrai qu'il n'y a pas énormément d'espace sur le tarmac de PPT.
      Je ne sais pas du tout pour l'équipage Latam, mais si c'est le cas la ligne doit être demandée.
      C'est toujours un peu triste de voir ces A340 se raréfier.
      À bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.