Avis du vol Air France Paris Singapore en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF256
Classe Affaires
Siege 16A
Temps de vol 12:55
Décollage 16 Mai 18, 20:50
Arrivée à 17 Mai 18, 15:45
AF   #49 sur 117 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4327 avis
Kethu
Par SILVER 4086
Publié le 9 juin 2018
Bonjour, chers lecteurs ! Vous l'attendiez tous (ou pas), nous y sommes ! Mon premier long-courrier, une expérience forcément assez particulière, que j'espère réussir à reporter correctement…

Avant de débuter, pour ceux qui souhaiteraient lire ou relire le court résumé du routing, c'est dans le spoiler ci-dessous :

Bonus : Cliquez pour afficher


On arrive donc au routing suivant :

1. KLM Cityhopper KL1414 : LYS – AMS (Economy, ERJ175) le 16 mai 2018 => C'est par là
2. Air France AF1741 : AMS – CDG (Economy, A318) le 16 mai 2018 => C'est par là
3. Air France AF256 : CDG – SIN (Economy, B777-300ER) le 16 mai 2018 => Vous êtes ici
4. Air France AF257 : SIN – CDG (Economy, B777-300ER) le 21 mai 2018 => C'est par là
5. Air France AF1340 : CDG – AMS (Economy, A321) le 22 mai 2018 => C'est par là
6. KLM KL1415 : AMS – LYS (Economy, B737-700) le 22 mai 2018 => C'est par là

Pour le coup, tout est à découvrir ou presque pour l'avgeek que je suis, sur ce 118e vol de ma carrière, le 69e sur Air France ! Le 777-300, et plus généralement le long-courrier et les protocoles qui vont avec, forcément différents du CC/MC, l'aéroport de Singapour dont les mérites sont si souvent vantés… Voilà un vol que j'attendais donc avec une très grande impatience, vous pouvez aisément l'imaginer !

Pour le placement à bord, sur ce vol prévu en éco, j'avais choisi le siège duo 49B, en partie grâce au report de nicobcn qui avait testé et validé ce même siège sur un vol SIN-CDG, puisqu'il offre un peu plus d'espace personnel, la rangée de devant étant de 3 sièges.

Pour fêter ce premier vol long-courrier, je porte une attention particulière aux surclassements proposés par Air France lors de l'enregistrement en ligne, d'autant plus qu'au retour, ça me semble plus compromis (deux semaines avant le départ du vol, la J était déjà complète…).

photo surclassement

On a donc la Business proposée à 556€, un tarif que je trouve raisonnable pour un vol de 13 heures, mais qui est malheureusement un peu hors budget pour moi. Sinon, la Premium Economy est proposé à 266€, c'est dans mon budget, mais je trouve ça un peu cher, au final la seule vraie différence est la cabine réduite et le siège un peu plus confortable (bien que le débat sur ce point soit vaste, mais à moins de le tester moi-même, impossible d'en savoir plus !).

Je ne cède donc pas à la tentation sur l'OLCI, j'attends de voir ce que l'on pourra me proposer à Roissy. Un appel à Flying Blue me confirme que je n'ai pas assez de Miles pour tenter l'upgrade par ce moyen, il en faut 95.000 et je n'en ai que 60.000…

Les Aventures de Kethu, avgeek, en Extrême-Orient



Nous nous étions laissés devant le FIDS des correspondances, face à l'accès au terminal 2E-K depuis le 2F. Mon vol est prévu à l'heure en porte K37. Ça fait plaisir de prendre, pour une fois, un vol vers un pays lointain, alors que d'habitude je me contente de cités européennes !

photo dsc_1066

Avant de prendre le passage, je regarde sur les bornes libre-service s'il n'y a pas une proposition de surclassement en Affaires plus avantageuse que celle de 566€ proposée en ligne. La borne me sort le tarif alléchant de… 1636€. Ouais, non hein, on va oublier !

Je m'engage dans la passerelle vers le hall K, il n'y a pas grand monde…

photo dsc_1071

La passerelle passe au-dessus de la zone arrivées, et en dessous de celle des départs.

photo dsc_1072

Au bout, on descend d'un niveau, la frontière est au bout. Il ne semble pas y avoir grand monde, ça me va bien !

photo dsc_1074

Et là, surprise ! Deux agents PAF s’occupent des contrôles passeport, avec cinq personnes qui attendent en tout… Et surtout, les cinq (je crois) Parafe sont actifs, sans personne qui attend ! Une employée souriante vérifie mon passeport et me redirige vers le passage automatisé de la frontière, où une autre employée, tout aussi souriante, est présente pour aider si besoin.

Le sas fonctionne en mode reconnaissance faciale, et me voilà en vingt secondes de l'autre côté… Mon premier passage Parafe est donc couronné de succès !

Je file donc gaiement sur le trottoir roulant vers le hall K…

photo dsc_1075

C'est bien par-là ! Des sièges sont à disposition pour les passagers éreintés par le long cheminement (ou plus probablement par l'attente à la PAF qui peut être longue).

photo dsc_1076

On longe la PAF pour les passagers provenant de la zone publique, où c'est tout aussi fluide… Personne en Accès n°1 et à peine une dizaine de personnes pour l'accès normal.

photo dsc_1077

Logiquement, le PIF juste derrière est tout aussi fluide. Le cheminement correspondance rejoint le hall K juste à la sortie de ce PIF.

photo dsc_1078

Je passe la zone duty-free sans m'y intéresser, et me dirige directement vers le comptoir Service Clients d'Air France. Je suis pris en charge tout de suite par un agent fort aimable, à qui je demande s'il peut regarder les possibilités de surclassement en Affaires sur mon vol.

photo dsc_1079

L'agent pianote un peu sur son ordinateur, et me dit que je n'ai pas assez de Miles pour avoir le surclassement. Curieusement, alors que le service Flying Blue me demandait 95.000 Miles, ici on passe à "seulement" 83.000…
Je tente alors ce que l'employé Flying Blue m'a dit de tenter, à savoir, de demander un surclassement Miles&Cash (je ne sais plus la terminologie exacte…).

L'agent me dit que c'est effectivement possible, et qu'il regarde si je peux y prétendre avec mon solde de Miles. Il me propose finalement trois choix pour ma demande :

- 62.250 Miles et 145€ (environ)
- 41.500 Miles et 289€
- 20.750 Miles et 435€ (environ, à nouveau)

Le premier choix n'est pas possible, je n'ai que 59.700 Miles, mais le second me semble intéressant…

Je m'étais donné comme limite 250€ de "folies" pour ce voyage, on n'en est pas loin, hein ?

Et puis, après tout, on ne fait son premier long-courrier qu'une fois dans sa vie, autant fêter ça, hein ?

Oh, et puis bon, si je n'ai plus de sous pour payer mes impôts en septembre, je n'aurais qu'à leur expliquer que je me suis surclassé en Business sur un coup de tête, ils comprendront, hein ?

Et d'abord, j'ai un orteil cassé, le docteur m'a dit que je devais le poser un peu surélevé aussi souvent que possible pour que l'hématome et le gonflement se résorbe, au final, si je le fais, c'est pour ma santé, hein ?

Et en plus, sur Flight-Report, je vais faire bien plus de vues si je suis en J, et c'est quand même important, l'audimat sur un site de passionnés, hein ?

Et quoi, dans l'expression "Découvert autorisé", il y a bien "autorisé", hein ?



Bref, quelques minutes plus tard, me voilà en possession d'un billet Paris - Singapour en Affaires, siège 9A, le siège disponible le plus à l'avant de la cabine côté hublot, comme demandé.

(Pour être tout à fait franc, la part raisonnable de mon esprit a été anéantie dès la deuxième "raison" citée ci-dessus, la seule valable de la liste d'ailleurs, les suivantes n'ont été trouvées que pour justifier mon acte après coup. Je suis un esprit faible.)

Je remercie chaleureusement l'agent, qui me dit "En plus vous avez gagné votre ticket d'entrée pour le salon !" Il m'indique la direction, et me souhaite un très bon vol. C'est bien ce qui est prévu, oui !

Première fois que j'accède à ce salon, j'y vais donc au petit trot (un petit trot de boiteux), tout guilleret ! Je profite du court trajet pour annoncer la bonne nouvelle à Madame au téléphone, qui est mi-amusée mi-dépitée par ma gestion financière calamiteuse.

Je prends l'ascenseur pour le salon. Notons que les portes d'embarquement sont indiquées dans l'ascenseur avec un "k" minuscule, pas raccord avec la charte graphique qui met des majuscules aux noms de portes partout ailleurs dans l'aéroport.

photo dsc_1080

Nous y voilà donc… Finalement, c'est pas mal de commencer par le salon le moins bon des 3 du terminal 2E, je ne pourrais qu'apprécier encore plus la découverte des halls suivants lors de mes futurs vols long-courriers !

photo dsc_1081

L'accueil est souriant, on ne me propose pas d'explications sur le salon, dommage (d'autant plus qu'il est plutôt grand). Je me base donc sur le dernier FR de SKYTEAMCHC, où il nous disait : "comme à mon habitude je tourne côté gauche, qui a ma préférence."

Va pour le côté gauche donc ! Il y a beaucoup de monde, et je vois bien peu de places disponibles ! Mais pas d'inquiétude, je sais que, comme le disais mogoy lors de son dernier passage en ces lieux… "Direction la mezzanine pour plus de tranquillité". Qu'est-ce que l'on ferait sans Flight-Report et ses conseils avisés !

Effectivement, il y a de la place à l'étage, je m'installe sur ces confortables fauteuils…

photo dsc_1082

C'est pas tout ça, mais pour une fois que j'accède à un bon salon (je vois FFlyerCDG bondir sur son siège en lisant ça, mais si l'on compare au Crown Lounge ou au Sheltair du 2D, c'est bien un bon salon !), je me dois de faire un minimum honneur au buffet !
Commençons donc le tour de ce qu'Air France nous propose en ces lieux, avec, de gauche à droite, les pains, des viennoiseries, des cookies, du cake au pavot, et deux chauffe-plats.

photo dsc_1083

Le premier contient des nouilles sautées, tandis que le second propose de la dorade et une poêlée 4 saisons (la poêlée a été ajoutée après la première photo).

photo dsc_1095

Au fond, de quoi se faire une salade composée, et de quoi se faire du thé au-dessus. A gauche, des blinis, du gaspacho, et du caviar… d'aubergine. J'eus préféré du vrai caviar !

photo dsc_1084

Pour finir, les fromages et les desserts… Si les seconds sont un peu variés (même si rien ne me tente beaucoup), le choix de fromages est pour le moins médiocre, Fourme d'Ambert et un fromage à pâte pressée type Cantal… Un peu décevant pour un salon Air France, qui vante tant la gastronomie française dans ses publicités !

photo dsc_1085

Les alcools sont situés sur l'îlot au centre du salon…

photo dsc_1094

On a le choix en vins rouges entre du Mercurey…

photo dsc_1086

Et du Médoc (désolé pour les photos moyennes). Notons le Campari dans le fond !

photo dsc_1087

Allez, je ne souhaite pas passer pour un alcoolique notoire à prendre chaque bouteille en photo, je file donc m'asseoir avec ma sélection, assez légère, avec un petit verre de Mercurey pour accompagner le tout.
Les nouilles sautées sont plutôt bonnes, le reste aussi mais pour rater du poulet ou du rosbif froid de toute façon, il faut le faire ! Le dessert n'est pas le meilleur que j'ai mangé. J'aurais préféré un Opéra comme j'avais l'habitude de voir dans les FR… Le vin passe bien, quant à lui.

photo dsc_1088

La vue est assez dégagée, et malgré l'heure de pointe du soir qui approche, le salon ne se remplit pas beaucoup plus…

… Si ce n'est un sans-gêne qui se mettra le long de la paroi à droite et regardera l'Équipe21 sur son téléphone, sans écouteurs, volume à fond… Sur un programme parlant de foot en plus. Je réfrène difficilement mon envie de lui faire bouffer son téléphone, ne sachant pas si c'est accepté dans un salon Air France…

photo dsc_1089

Les documents de voyage, avec le billet que je conserverai précieusement ! La porte a été changée entretemps, notre départ n'est plus prévu de la K37 mais de la K41…

photo dsc_1090

La Une du jourLa page de Sconnie83 (le vin me monte à la tête, je prends une photo de la une sans être dessus…) particulièrement illisible. J'en profite pour narguer sur Skype Entreprise une collègue qui est encore au travail !

photo dsc_1093

Une employée passe débarrasser mon plateau, avec le sourire. Je pars me chercher un petit jus d'orange… Je croise une employée qui escorte un passager via une porte de service jusqu'à l'espace réservé Ultimate, et lui propose d'aller lui chercher des journaux, à manger ou à boire. Le passager refuse poliment, disant qu'il va le faire lui-même. Est-ce que cette escorte fait partie du service au sol Ultimate ?

photo dsc_1096

À force de discuter sur Skype et de somnoler (malgré le voisin qui n'a pas encore découvert la fabuleuse invention que sont les écouteurs), l'heure de l'embarquement approche… Comme je préfère embarquer en premier, je range mes affaires, et passe aux sanitaires avant de partir. Seulement deux WC disponibles à l'étage, c'est trop peu et il y a un peu de queue. Au moins, c'est propre dedans.

photo dsc_1099

Par contre, pas de patère dans la cabine…

photo dsc_1097

… et l'ouvrier qui a placé les portes-rouleaux de PQ n'a visiblement pas pris l'option délicatesse, ça fait un peu tâche !

photo dsc_1098

Direction la sortie donc, je repasse par l'étage inférieur, où l'offre du buffet est sensiblement la même qu'à l'étage.

photo dsc_1100

Je demande à un agent d'accueil s'il peut me ré-imprimer ma carte d'embarquement, j'ai changé de siège après avoir regardé sur le street-view du 777 AF (un concept que je trouve très utile pour se faire un avis sur la cabine d'un avion !) la position exacte du 9A, que je trouve un peu trop proche des WC et du galley, potentiellement gênant pendant la nuit. Je me suis mis en 16A, première place disponible côté hublot derrière le rang 9.

Je remarque en consultant mon nouveau BP, puis les écrans, que la porte a encore changé, nous partons désormais de la K48… Une porte qui, il me semble, est une porte paxbus uniquement. Me voilà bien déçu, j'avais envie d'embarquer par passerelle moi !

J'arrive en porte à 19h50, 5 minutes avant le début théorique de l'embarquement, et 1 heure avant le départ… L'embarquement est déjà commencé, sans respect des priorités annoncé. Ça se comprend, vu qu'il n'y a pas grand monde en porte de toute façon pour le moment.

photo dsc_1101

La file prioritaire est néanmoins matérialisée, ça me permet de doubler au moins trois personnes, impressionnées par ma stature de Skypriority. De la presse à l'embarquement est disponible dans la rampe menant à la passerelle, mais tout est flou. Probablement un problème à l'impression !

photo dsc_1102

Je ralentis les passagers qui me suivent en boitant et en prenant mes photos, j'ai l'impression d'avoir un habitué du métro parisien derrière moi… Il me doublera dès qu'il aura la place en grognant (mais on arrivera en même temps à destination malgré tout !).

photo dsc_1103

On descend des escaliers métalliques, assez peu sexy, un bus nous attend en bas… Marqué "Edinburgh" sur les girouettes. Je monte sans m'en soucier, mais certains passagers iront demander à l'agent où est le bus pour Singapour… C'est bien celui-là !

Je m’assois à l'arrière… Je remarque que le bus est marqué "Skypriority", mais tout le monde embarque dedans.

photo dsc_1105

Après quelques minutes, le bus est plein et nous partons pour un long périple, qui nous amène au nord, après le terminal 2F, où l'invasion de Joon devient presque inquiétante… Une Jaguar noire nous suit.

photo dsc_1106

Après 5 bonnes minutes de route, on s'arrête sur la zone de parking long-courrier, située à proximité du double taxiway reliant les pistes "nord" au terminal 2. La Jaguar s'arrête juste devant nous (je vous rassure, je n'ai pas confondu cette Peugeot Ion avec une Jaguar, cette dernière est juste hors cadre…).

photo dsc_1107

On attend un peu d'avoir le feu vert de l'agent d'escale, puis c'est la ruée vers l'appareil. À gauche, une employée AF tire la valise du passager voyageant en Première, qui aura un peu de mal à monter les escaliers. Je trouve assez moyen de ne pas laisser l'embarquement commencer par ce passager. Je laisse la foule s'agglutiner dans l'escalier et prend mon temps pour photographier l'appareil dans lequel je ferai mon premier long-courrier…

Il s'agit du 777-300ER F-GSQU, livré à Air France en 2007. Il est revenu de Washington, avec près de 4 heures de retard, en fin de matinée

photo dsc_1108

La taille du réacteur est impressionnante quand on est juste devant !

photo dsc_1110

Instant porte alors que nous patientons le temps que le flux de passagers s'écoule… Le commandant de bord sort effectuer son inspection, et lance à l'agente d'escale qui est juste derrière moi "C'est trop petit le terminal E pour qu'on ne puisse pas embarquer en porte ? C'est ridicule franchement de faire ça", ce à quoi elle ne saura que répondre qu'elle est bien d'accord avec lui et qu'elle ne sait pas pourquoi l'appareil n'a pas été tracté en porte…

photo dsc_1111

L'accueil en porte est très souriant, le steward m'indique la direction de mon siège… Siège que voilà ! Initialement avec un oreiller, une couette et un cintre posés sur l'assise. J'ai à peine le temps de mettre ma veste sur le cintre qu'un autre steward vient me le prendre pour le ranger au vestiaire. J'en profite pour lui demander s'il est possible d'avoir un second coussin pour poser mon pied défectueux.

photo dsc_1115

À peine le temps de poser mes affaires et de m'asseoir qu'il revient avec un coussin, et s'enquiert de comment j'ai fait mon compte pour me faire ça… Après une petite discussion sur la fourberie des coins de murs, il me dit de ne pas hésiter à faire signe si j'ai besoin de quelque chose d'autre. L'entrée en matière de l'équipage est donc plutôt bonne !

Je prends possession de mon espace…

photo dsc_1112

La vue depuis mon siège, au niveau du réacteur, tandis qu'un second bus vient décharger sa cargaison de passagers.

photo dsc_1113

Dans le rangement sur la gauche se trouve un petit sac comprenant bonnettes pour le casque, chaussons et chaussettes.

photo dsc_1116

La chef de cabine Business passe souhaiter la bienvenue à chaque passager, avec une attention particulière pour les FB Platinium comme mon voisin de derrière. Ce dernier lui fera part de son plaisir de voler à bord d'AF, mais regrettera l'embarquement par bus… Ils discuteront ensuite quelques minutes des nombreux voyages que ce brave homme réalise pour son travail, il semblerait presque être au niveau de notre Joël préféré, puisqu'il vient de quitter les USA pour aller à Singapour, avant de partir la semaine prochaine pour la Serbie…

La CC est suivie peu après par une hôtesse distribuant les trousses de confort. Plusieurs coloris sont disponibles, mais je prends celle qu'elle me tend sans chercher à choisir, elle est plutôt jolie de toute façon. Le passager de derrière demande s'il ne reste pas des jaunes, puisque c'est le dernier coloris qu'il lui manque pour avoir la collection complète. Elle ira lui chercher cela dès la distribution terminée.

photo dsc_1117

Juste après, les choses sérieuses commencent, avec le passage de la chef de cabine avec des boissons de de bienvenue. Au choix, eau, jus de tomate, ou champagne. Je prends le champagne (ça n'est pas ma tasse de thé, mais le jus de tomate l'est encore moins…), et demande si je peux également avoir un verre d'eau pour mes médicaments (ça fait petit vieux dit comme ça, c'est horrible). Ma requête est bien évidemment acceptée, quoi qu’avec un sourire plus "forcé" que le reste de l'équipage (mais je pinaille, et les PNC ne sont pas non plus des machines à distribuer des sourires).

photo dsc_1118

Santé ! Oui, l'aire de parking long-courrier de Roissy, ça rend moins bien que le ciel bleu pour la photo signature :)

photo dsc_1119

À moins que l'on ne me dise, encore une fois, que le champagne servi à bord n'est pas un bon, je maintiens qu'en ce qui me concerne, ce "nectar" n'est pas vraiment pour moi… Je finis le verre, mais j'eus préféré avoir une bonne limonade, ou plutôt un smoothie comme on en trouve visiblement chez NZ

L'embarquement se termine… Voir défiler la cabine Y ne me gêne aucunement, au contraire, j'aime bien observer mes co-pax (et avec ces sièges Best, on n'est pas non plus dans le passage, donc ça n'est guère gênant quoi qu'il arrive selon moi).

La porte de l'appareil est fermée vers 20h40, tandis que la distribution d'oshiboris tièdes a lieu.

photo dsc_1122

Je profite du petit temps mort qui suit dans le service pour vous présenter le contenu de la trousse de confort, assez complet depuis qu'un stylo a rejoint le contenu !

photo dsc_1123

Malgré la sensation d'enfermement côté couloir (ne vous inquiétez pas, je me plains de ça plus loin), on a une bonne impression d'espace vers l'avant, avec le dégagement côté gauche et les hublots dans l'axe de vision (même s'ils sont loin et que l'on ne peut pas regarder dehors sans se pencher). Ça n'est certainement pas le cas pour le passager installé juste devant moi, puisque le rang 15 ne possède aucun hublot…

photo dsc_1124

Le commandant de bord prend la parole, il est assez enjoué, et présente ses deux copilotes ainsi que la CCP, avant d'annoncer un temps de vol de 12h20 et de nous souhaiter un excellent vol ! Il est suivi peu après par une annonce de la dite CCP qui nous souhaite à son tour la bienvenue à bord.

Avant que j'oublie, je jette un œil à la notice de sécurité…

photo dsc_1125

On peut remarquer qu'elle n'est pas personnalisée pour la configuration Best de cet appareil, puisque les indications pour trouver les gilets de sauvetage sont précisées pour 4 types de sièges Business différents.

photo dsc_1126

Je ne l'embarquerai pas avec moi, même si ça aurait plu à une amie ! Notons que la ceinture de sécurité n'est pas siglée…

photo dsc_1127

Mais avouons que, si consulter une notice de sécurité est amusant pour un avgeek, il est nettement plus intéressant de se pencher sur ce que vient de me distribuer une hôtesse, le menu du jour !

photo dsc_1128

La carte des boissons, assez classique…

photo dsc_1129

Le menu est très axé sur les produits marins ! Pissaladière revisitée en mise en bouche, de la lotte en entrée, et le plat d'inspiration chinoise propose des crevettes aigres douces (accompagnées de riz et cacahuètes).

Le filet de pintade sauce airelles et orange, bien que plus classique, me tente plus que le plat tiré de la gastronomie de la région de destination… Les lasagnes à la ricotta ne me tentent absolument pas par contre (voilà, vous savez tout de mes goûts culinaires maintenant !).

Des en-cas à la demande sont aussi proposés, et, étonnamment, nous n'avons pas droit à l'omelette en petit-déjeuner… Mais je choisirai demain matin. Enfin, matin, c'est vite dit, puisque ce sera servi vers 14h en heure locale !

photo dsc_1130

Pour finir, la carte des vins, que je trouve un peu légère… Champagne Taittinger, du Sancerre 2016 et un Chablis 2017 (un peu jeune non ?) en blanc, un Languedoc 2015 et un St-Émilion 2013 en rouge. Pas de liquoreux pour accompagner le dessert, et le choix en rouges manque un peu de variété, je n'aurais pas dit non à un petit Bourgogne ou Côtes du Rhône (ou un petit Beaujolais, mais je ne suis plus très impartial là)…

photo dsc_1132

Dernier détail de l'équipement fourni, le casque à réduction de bruit, qui n'est certainement pas du niveau d'un Bose à 300€, mais qui reste bien mieux que mon casque JBL à 30€…

photo dsc_1134

Une patère est disposée sur l'écran, pratique tant que le vêtement suspendu n'est pas trop gros (un slip par exemple). Mais si l'on veut mettre une chemise ou un pull, il y a de fortes chances pour que ça cache un peu l'écran voire trempe dans les plats pendant le repas.

photo dsc_1137

On repousse à 20h50, pile à l'heure, alors qu'un A320 AF passe sur le taxiway au loin…

photo dsc_1133

Comme l'auront remarqué les plus observateurs d'entre vous sur la photo juste avant celle ci-dessus, les démos de sécurité sont lancées, avec la bien connue vidéo, que j'apprécie sans en être lassé, puisque ça n'est que la deuxième fois que je la vois (troisième si l'on compte un visionnage sur Youtube pour voir à quoi ressemblait cette vidéo dont tous les FR sur AF long-courrier parlent)…

photo dsc_1139

L'écran reste dans son logement toutefois, puisque je préfère quand même regarder par le hublot… À gauche, le Hall L du 2E, à droite, la jetée 2 du 2F.

photo dsc_1140_2

… Jetée où AF a repris le contrôle, mais de peu, avec 4 appareils en porte contre 3 Joon et un Air Europa…

photo dsc_1141

Le roulage est un peu long, mais on peut s'occuper grâce à la caméra embarquée ! La qualité n'est pas extraordinaire, mais suffisante pour apercevoir l'espèce de "pic" bleu-blanc-rouge devant le siège social d'AF.

photo dsc_1144

Comme on a un peu de temps devant nous avant le décollage, profitons-en pour étudier les sièges voisins, qui sont vides : La rangée centrale est au 3/4 vide en deuxième cabine sur ce vol, le taux de remplissage en J doit atteindre seulement 60% sur ce vol.

Maintenant, comme promis : On peut voir que, mis à part le siège voisin, dur d'observer quelque chose dans l'avion depuis mon siège ! C'est ce que je regrette le plus, on est enfermé dans une bulle dans son siège, et pour moi qui apprécie énormément de regarder ce qui se passe dans l'appareil, suivre le service, et remarquer tous les petits détails pour m'occuper… C'est dommage ! On est heureusement pas encore au niveau des QSuites de Qatar, mais on y arrivera sans doute un jour, vu que 95% des voyageurs en J plébiscitent ce genre d'espaces clos (suivant un raisonnement que je peux comprendre, même si je ne suis pas en accord avec).

Pour le reste, mis à part les commandes de siège mal placées qui arrivent sous le coude, susceptible d'appuis intempestifs (tout FRiste se doit de faire cette remarque, il me semble !), c'est assez confortable, même s'il manque un rangement similaire au porte-revues, mais plus accessible (pour caler un téléphone ou un bouquin sans qu'il ne se fasse la malle en cas de turbulences ou de décollages/atterrissages imprévus par exemple).

photo dsc_1142

L'écran est de bonne taille (ou bien mes doigts sont petits, selon le référentiel utilisé)…

photo dsc_1159

La télécommande est assez pratique, mais je ne vous apprends sans doute rien à ce sujet… Il reste 6957 miles avant Singapour… Voilà qui va exploser mon record personnel de plus longue distance parcourue (auparavant détenu par la route AMS-SVO, soit 1337 miles) !

photo dsc_1145

On contourne le bout du terminal 2A, où Ethiopian Airlines en 777 pour Addis-Abeba et Oman Air en 787 pour Muscat côtoient un A330-200 XL Airways qui est arrivé deux heures plus tôt en provenance de Tel Aviv, et qui partira bientôt vers La Réunion via Lyon…

photo dsc_1148

On approche du doublet sud, de la piste 08L plus précisément… Un A319 en livrée Paris 2024 s'apprête à s'aligner vers Rabat, suivi de près par un petit Embraer ERJ170 qui s'envole pour Clermont-Ferrand.

photo dsc_1149

Une fois l'A319 parti vers le Maroc, on s'aligne derrière l'Embraer…

photo dsc_1150

Il doit se sentir suivi, le lâche, puisqu'il s'enfuit aussitôt !

photo dsc_1151

On part à sa poursuite à 21h09, en croisant au passage un Boeing 787 !

photo dsc_1153

Et c'est parti pour une demi-journée de vol… Les mouvements de cette grande aile sont assez impressionnants à voir, ça change des A320 ou 737 !

photo dsc_1154

Une fine traînée de condensation se forme à partir de l'espèce "d'ailette" le long du réacteur, permettant de bien visualiser le flux de l'air sur l'aile. Derrière, l'aire de parking du terminal 2G.

photo dsc_1155

La plateforme logistique de Saint-Mard, ainsi qu'une minuscule tâche noire au centre, qui est un A319 de British Airways s'en allant vers Heathrow…

photo dsc_1156

Après quelques minutes, les lueurs du soleil couchant font leur apparition sur les nuages… Les PNC sont libérés, la chef de cabine Business viendra discuter un peu avec le passager derrière moi, encore une fois. En tendant l'oreille, j'apprendrai ainsi que l'équipage passe plus de deux jours sur place, puisque nous arrivons jeudi à 16h, et qu'ils repartent sur le vol de samedi soir à 22h30.

photo dsc_1160

Alors que la discussion derrière moi s'éternise pendant près de vingt minutes, le protocole se met en place avec la prise de commande du plat principal par une hôtesse qui s'agenouille pour se mettre à mon niveau. Malheureusement, elle commence par "Je suis désolée, je ne sais pas ce qu'ont les autres passagers ce soir, mais tout le monde a pris de la pintade !"

Bon, et bien ça sera le plat du chef chinois alors, les crevettes sauce aigre douce, riz et cacahuètes ! Et puis bon, autant prendre un mets plus typique de la région que je vais visiter…

Peu après, la mise en bouche m'est servie… La CC Business dira enfin à mon voisin de derrière "Bon, je vous laisse manger, à tout à l'heure !". C'est pas trop tôt… Ça ne me dérange pas que l'équipage discute avec les passagers, au contraire, mais cette cheffe de cabine ne s'adressera aux autres passagers que pour le protocole, et pas un mot de plus. Il vaudrait mieux passer un peu de temps avec chaque, plutôt que de se concentrer sur un seul passager et négliger les autres… Heureusement, ça sera le seul point noir dans le service.

photo dsc_1161

En amenant la mise en bouche, l'hôtesse a pris ma commande pour l'apéritif. Martini ce sera ! Avec citron et glaçon comme demandé, mais malheureusement sans petite cuillère. Comment suis-je censé écraser la tranche de citron moi ? Mais c'est servi avec tellement d'entrain et de sourires que c'est vite pardonné.

Penchons-nous sur le solide maintenant… Les snacks salés apéritifs sont servis froids, mais sont néanmoins de qualité. Quant à la "verrine", la pissaladière (très) revisitée, c'est vraiment très frais et bon ! On retrouve une sauce crémeuse à l'anchois (entre autre), une chantilly parfumée également, et des petits copeaux d'olive… J'apprécie tellement ce début de repas que je suis à deux doigts de demander s'il ne reste pas une verrine ou deux au frais !

photo dsc_1162

Il fait désormais quasiment nuit noire, la nuit tombe vite quand on vole plein est ! (la photo ne ressemble à rien, mais au moins, ça illustre ce fait !)

photo dsc_1165

Une vingtaine de minutes après la mise en bouche, l'entrée arrive… Il me semble que le service n'était pas réalisé au trolley, mais je ne saurais pas en être sûr (la présence d'un trolley n'étant absolument pas gênante à mes yeux, je n'y ai guère fait attention, étant plus intéressé par ce qui m'est servi que par la façon dont le plat est transporté sur les quelques mètres me séparant du galley…).

Voilà donc la terrine de lotte façon bouillabaisse et son tartare de légumes grillés, accompagnée d'une salade, et du fromage qui est servi avec son couvercle pour éviter les odeurs.

Le pain est servi chaud, au choix pain blanc ou pain aux noix : Je prends les deux ! Du beurre est disposé également, ainsi que du sel et poivre (le duo poivrière/salière est assez peu harmonieux).

Pour accompagner le plat, je prends un verre du Sancerre que je voulais découvrir.

photo dsc_1168

Je ne suis pas fan des terrines de manière générale, mais la sauce (au curry il me semble) relève bien le plat. Les légumes sont bien bons et frais. Quant au Sancerre, bonne pioche, il est très délicat et fruité, avec des touches d'agrumes… J'aime beaucoup !

Et je dois avouer que le beurre n'est pas mauvais non plus… J'ai massacré la bûche de beurre avec mon pain sans même m'en rendre compte !

photo dsc_1169

Le service n'est pas très rapide, et c'est une dizaine de minutes après avoir été débarrassé que le plat principal arrive. La photo ne met pas vraiment en valeur le service en trois contenants, avec l'assiette de crevettes aigre douce, accompagnée de riz nature et de cacahuètes grillées

Un peu circonspect initialement, le mélange du tout est très bon, la sauce est bien épicée et les cacahuètes apportent une touche croquante et salée au plat, c'est assez réussi ! Même si une saveur supplémentaire n'eut pas été de refus.

Je continue d'accompagner cela au Sancerre, qui se marie très bien avec ce plat !

photo dsc_1171

La sélection de fromage est comme au salon, rachitique (et si j'en crois les FR, ne varie jamais). Quel dommage de ne pas mettre plus en valeur cette facette de la gastronomie française !

Je commence à fatiguer un peu, j'en oublierai même de demander un verre de St-Émilion pour accompagner ça… Erreur de débutant !

photo dsc_1172

Le repas se termine sur l'habituel trio de dessert : Cheesecake au citron, moelleux à la griotte, bigoudine, accompagné d'un sorbet cranberries (il y avait le choix avec citron vert et un autre parfum qui m'échappe présentement). Les desserts sont bons, même si je ne me relèverai pas la nuit pour ça, mais j’émets deux réserves : Tout d'abord, la "bigoudine" est déjà ce qui était proposé au salon AF… Pourquoi proposer la même chose au salon et à bord ? Il y a quand même de bonnes chances que le passager ai déjà consommé le même dessert quelques heures plus tôt…
Et ensuite, comme je le disais au début, un verre de vin liquoreux serait parfait pour accompagner le dessert…

Quant au sorbet, il est bon, rien à redire !

photo dsc_1174

Le repas prend fin à 23 heures, il s'est étiré sur 1h20, légèrement long à mon goût mais acceptable… Par contre, les quantités sont un peu trop importantes pour quelqu'un d'aussi peu habitué que moi à manger au salon puis en avion ! Je ne prendrais pas de digestif pour ne pas me rendre patraque !

Tout au long du repas, les hôtesses passent et repassent s'assurer que l'on ne manque de rien, et resservir en boisson. Très prévenant et, je dois l'avouer, même un peu trop pour moi, qui n'ai guère l'habitude d'être servi à ce point.

Nous commençons alors à survoler la Roumanie…

photo dsc_1176

Je pars faire un petit tour bien mérité aux sanitaires, qui sont propres…

photo dsc_1177

Quelques produits Clarins sont à disposition également, mais ne sachant guère à quoi peut bien servir une "Eau dynamisante", je me garderai bien de les utiliser.

photo dsc_1178

Les hublots sont fermés à la fin du service repas, tandis que je me mets à saigner du nez… La première hôtesse qui passe par là s'en aperçoit, et revient aussitôt avec une pile énorme de mouchoirs.

photo dsc_1180

Je consulte l'IFE pour m'occuper un peu pendant que mon estomac tente de digérer… Je trouve le choix de séries TV bien pauvre (il est plus complet sur le 787 de mémoire), par contre le choix de films est très bon ! C'est donc avec Le grand blond avec une chaussure noire que je poursuis ce vol !

photo dsc_1179

Je m'occupe un peu ensuite en écoutant un peu de musique… Petit passage sur l'IFE pour illustrer le proche survol d'un illustre contributeur !

photo dsc_1184

Ce ne sont pas les lumières de Téhéran, mais sans doute plutôt de Qazvin, à 150km à l'ouest de la capitale iranienne.

photo dsc_1186

Je ne sais pas si c'est la digestion ou le survol de mogoy qui me perturbe, mais j'ai bien du mal à trouver le sommeil…

Je pars me promener dans le galley, où 3 PNC sont présents, dont un qui discute avec un passager éveillé, devant le bar qui est bien dressé. Il me propose spontanément un verre, que je décline. Les deux autres PNC discutent entre eux tout en mangeant une cassolette de riz pilaf. Ils me proposent des nouilles sautées ou toute autre chose à manger (un petit bar de snacks est aussi disposé à proximité), et engagent la conversation avec moi…
L'hôtesse me dit que j'ai bien fait de me faire plaisir en me surclassant sur ce vol, un premier long-courrier n'arrivant qu'une fois dans une vie… Elle rejoint là un de mes arguments de tout à l'heure ! Mais elle ajoute que le retour en économie sera sans doute bien moins agréable, j'en conviens aisément ! Le steward me donne son conseil pour réussir à s'endormir : Lancer une émission de Christophe Hondelatte… Pas certain que ça marche chez moi, et surtout pas certain d'en trouver sur l'IFE, mais je testerai un de ces jours !

Après quelques minutes de discussion, je retourne faire un petit tour aux WC, qui sont propres toujours. Le steward vient même de les laver (je l'ai vu en sortir quand j'arrivais dans le galley), et il est soigneux : Des serviettes pour s'essuyer les mains sont méticuleusement déposées, et les bouts des rouleaux de papier toilette sont pliés en triangle.

Votre serviteur, aussi maniaque que ce PNC, remettra bien évidemment une serviette exactement à la même place après s'être essuyé les mains !

photo dsc_1187

Petite photo-hommage pour trouver le sommeil… Je retourne ensuite à ma place, les PNC me souhaitent une bonne nuit, tout comme une hôtesse qui passe dans la rangée quand je me glisse à nouveau sous ma couette…

photo dsc_1188

Une des inconnues de ce voyage qui me perturbait le plus était : Est-ce que je dormirai aussi bien en avion qu'en train ? La réponse est claire : Non ! Quand je peux passer des heures sans me réveiller dans un train en position assise (dans une couchette je peux dormir dix heures d'une traite…), je ne ferai pendant ce vol que des siestes successives, entrecoupées de réveil en sursaut… Le gros repas juste avant de dormir n'aide sans doute pas. La seule solution que je trouve est d'écouter Nina Simone sur l'IFE pour me détendre en position semi-assise, pour m'endormir plus facilement ensuite… Mais ça n'est pas non plus la panacée…

De nombreuses mini-siestes plus tard, c'est le rallumage très progressif de la cabine qui m'éveille doucement… Nous voguons au large de l'Indonésie.

photo dsc_1189

L'arrivée est prévue dans 1h35, il est déjà presque 14h à destination ! Et 8h à Paris. Au final, même si je n'ai pas réussi à dormir plus de deux heures d'affilée, j'ai tout de même dû me reposer 5 ou 6 heures, c'est raisonnable.

photo dsc_1190

Les hublots peuvent être rouverts… Nous fendons les nuages d'altitude en pleine lumière.

photo dsc_1191

Le service reprend rapidement, une nappe est disposée sur la tablette et un jus d'orange est proposé à chaque passager. Jus d'orange plutôt bon !

photo dsc_1192

Le service est réalisé par deux hôtesses autour d'un trolley paré (ce qui ne m'émeut guère).

photo dsc_1193

Je n'ai jamais faim le matin, et après cette difficile nuit, encore moins… Je refuse donc les plateaux (crêpes œufs brouillés, pain perdu ou assiette froide), mais ne saurait pas dire non à quelques viennoiseries face à l'insistance des hôtesses ! J'accompagne cela d'un thé.

Le thé est bon, mais les viennoiseries ne sont pas les meilleures que j'ai mangé, elles tombent en morceaux… Dommage, on aurait pu s'arrêter dans une boulangerie faire un ravitaillement pour le petit-déjeuner avant de reprendre le vol pour Singapour !

photo dsc_1195

Je finis le tout rapidement, et je regarde un peu mon guide de Singapour en écoutant un peu de Chopin… Un oshibori est distribué à la fin du petit-déjeuner (la fin de celui des autres voyageurs, vu ce que j'ai mangé, j'ai fini bien plus tôt !).

photo dsc_1196

Une cinquantaine de minutes avant l'atterrissage, la fiche d'immigration est distribuée, l'occasion de mettre au travail le stylo Air France fourni dans la trousse de confort !

photo dsc_1197

Mon cœur de métier est le test informatique, et heureusement pour moi, ça n'est pas passible de la peine de mort à Singapour, contrairement aux personnes travaillant dans le légèrement plus lucratif trafic de drogue.

photo dsc_1198

On vient de passer Kuala Lumpur, et on survole le détroit de Malacca, plus précisément ici une baie à côté de Port Dickson.

photo dsc_1200

La chef de cabine J passe prendre l'avis d'un passager (sélectionné au hasard je suppose), puis… reviendra discuter avec le passager derrière moi. Grr.

photo dsc_1201

Le commandant prend la parole vers 14h50 pour annoncer le début de la descente dans 5 minutes, et un atterrissage prévu vers 15h30, le parking 5 minutes plus tard. Risque d'orage à l'arrivée, mais de ce que j'ai cru comprendre, c'est un peu un pléonasme à Singapour… 32° annoncés, voilà qui va s'avérer… chaud !

On s'est un peu rapprochés des terres, avec le district de Batu Pahat.

photo dsc_1202

On tourne longuement vers tribord…

photo dsc_1206

Effectivement, d'après l'IFE, nous faisons un petit tour de circuit d'attente à l'ouest de Singapour.

photo dsc_1207

Flight Report enlève la surprise de voir tous ces navires mouiller en arrivant au large de la cité-état, mais ça reste bigrement impressionnant à voir… Ça réveille en moi l'envie de faire un tour du monde à bord d'un porte-conteneurs (en cabine, pas dans un conteneur…) !

photo dsc_1209

J'allais presque oublier de vous présenter la documentation de bord !

photo dsc_1212

Mais je ne la consulterai pas, l'IFE naturel est beaucoup plus intéressant à voir… Au premier plan, l'archipel de Riau, vers la ville de Batam. Au fond, Singapour, avec l'aéroport de Changi au centre !

photo dsc_1213

On arrive maintenant au-dessus du Pengerang Integrated Petroleum Complex, en Malaisie… Je pense que le nom et la photo suffisent pour permettre de comprendre l'utilité de ce complexe !

photo dsc_1218

On continue de survoler la pointe de la Malaisie, avec ici la rivière Sungai Lebam, qui semble notamment connue pour être un bon endroit pour observer des lucioles le soir venu (vous pouvez toujours tenter d'en observer en plein jour cela dit, mais pas certain que le résultat soit à la hauteur de vos espérances !)…

photo dsc_1221

On vire sur la gauche pour s'aligner sur Changi… L'approche parait bien longue, mais les paysages que je découvre valent le coup !

photo dsc_1222

Ce bras de mer marque la frontière entre la Malaisie, à gauche, et Singapour, à droite, plus précisément l'île de Pulau Tekong.

photo dsc_1223

Voilà justement un ferry qui part du terminal de Changi pour cette île ! Quant à nous, je pense pouvoir avancer, sans trop de risque de me tromper, que notre atterrissage est imminent.

photo dsc_1226

Vu les couleurs qui dominent sur le tarmac, peu de chance que les pilotes se soient égarés !

photo dsc_1227

On touche le sol singapourien à 15h35…

photo dsc_1229

Les reverses sont de sortie, on sent que la distance de freinage est plus longue que pour un appareil moyen-courrier !

photo dsc_1230

On quitte la piste… Finalement pas d'orage pour nous accueillir, mais plutôt un peu de ciel bleu !

photo dsc_1232

On vient se parquer aux côtés d'un A380 Emirates, après 4 petites minutes de roulage, avec cinq minutes d'avance donc. Derrière lui, un A320 Jetstar, première fois que j'en vois un ! (Guère étonnant, cela dit)

photo dsc_1233

Cet A380 a transporté dans son ventre une Lamborghini (on en voit l'arrière dans la soute). Le sens des priorités de nos amis émiratis m'étonnera toujours !

photo dsc_1234

Pas de passage de l'équipage pour prendre congé individuellement des passagers… La passerelle est connectée plus ou moins rapidement, et nous sommes prêts à sortir, talonnés par les passagers de Premium Eco et d'Eco.

photo dsc_1235

A l'heure prévue d'arrivée en porte, je suis déjà dans la passerelle climatisée, voilà qui est agréable.

photo dsc_1236

Je manque de me faire avoir ici… En effet, ces incivilisés roulent, et donc marchent, à gauche ! J'aurais eu l'air fin tiens, à prendre le trottoir roulant à l'envers…

photo dsc_1238

Je suis mes co-pax vers la sortie…

photo dsc_1240

N'ayant pas, contrairement à cette dame, de valise à tirer dessus, j'adore la moquette de l'aéroport ! Ça absorbe bien les sons, et je ne trouve pas ça laid…

photo dsc_1242

Les arrivées, c'est par là ! L'immigration est vide, voilà qui est plutôt agréable… Le sol est très propre, voire même… trop ! C'en est presque perturbant.

photo dsc_1243

Quelques minutes plus tard, me voilà de l'autre côté de l'obstacle. La policière n'était guère causante (voire pas du tout), mais c'est efficace. Les derniers passagers à être descendus de mon vol auront toutefois un peu plus d'attente, la procédure n'étant pas non plus des plus rapides face à un afflux de 300 personnes.

photo dsc_1244

Après un passage aux WC, très propres (je trouve d'ailleurs quasiment gênant d'avoir un employé affecté au nettoyage qui attend assis dans un coin… Je plains ces personnes qui doivent s'ennuyer ferme toute la journée pour un salaire qui ne doit pas voler très haut), direction la sortie, via un duty-free

photo dsc_1246

La douane ne s'intéresse guère à moi, je peux donc filer directement au bout de ce couloir vers la zone publique.

photo dsc_1247

Après un petit coup de fil passé à Madame pour lui annoncer mon arrivée sain et sauf, direction la station taxi au bas de ces tapis roulants…

photo dsc_1248

Et me voilà quelques dizaines de minutes après l'atterrissage dans un taxi qui m'amènera à mon hôtel, le Mercure Bugis, qui sera atteint en une vingtaine de minutes et de dollars !
Le chauffeur me parlera des deux fois où il a visité Paris… Mais il m'avouera que ce n'est pas vraiment la plus belle ville qu'il ait vu en Europe, et je ne puis qu'être d'accord avec lui (amis flight-reporters parisiens, pas tous en même temps, prenez un ticket pour me donner des coups de fouet s'il vous plait !).

photo dsc_1250

Merci de m'avoir suivi jusqu'à la fin de ce récit de mon premier vol long-courrier, en espérant qu'il vous aura plu ! On se retrouve bientôt pour les vols du retour, avec probablement un petit bonus… Mon avis final résumé se trouve dans la conclusion, ne la zappez pas maintenant que vous êtes arrivés jusque là, ça serait dommage !

Pour ceux que ça intéresse, la trace radar du vol :

photo 2018-06-07 22_35_38-air france flight af256 - flightradar24

À bientôt, n'hésitez pas à commenter ! :)
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.1/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Air france Lounge - 2E, Hall K

7.8/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services7.0

Paris - CDG

8.6/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté9.0

Singapore - SIN

8.9/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Premier vol long-courrier, et en Affaires qui plus est ! Voilà qui ne pouvait qu'être exceptionnel... Et je n'ai pas été déçu ! La seule chose qui m'a gêné sur ce vol fut la CC Business mono-passager, qui semblait profiter de ce passager volubile pour laisser les autres faire le travail. Mon incapacité à dormir fut également gênante, mais ça n'est pas vraiment la faute d'Air France sur ce coup !

Le reste fut très bon, le repas, l'équipage... La cabine n'est pas la meilleure selon moi, mais pour les critères de la majorité des voyageurs elle est de qualité.

Mais d'un point de vue plus personnel, je n'ai pas non plus été aussi impressionné par ce voyage en Affaires que je ne l'aurais cru : Au final, le service est trop présent à mon goût, c'est agréable d'avoir un équipage ouvert à la discussion quand on a envie de parler au milieu de la nuit, mais avoir toutes les 5 minutes pendant le repas des interactions "forcées" pour savoir si tout va bien devient à la longue presque gênant... C'est là le petit jeune pas spécialement habitué à ce genre d'expérience qui parle ! J'aime être spectateur de ces signes d'attention plutôt qu'en être la cible...

J'aurais ainsi quasiment préféré avoir le service (catering + équipage) de Y, mais le "hard product" de J. Mon avis ne sera très certainement pas partagé par la plupart d'entre-vous, mais ça aura au moins le mérite d'être original (et franc !) :)

Pour le reste...

Roissy fut impressionnant de fluidité à la PAF, et au service client, dommage d'avoir un paxbus pour embarquer toutefois...

Singapour, propre et fluide, du moins en sortant dans les premiers de l'appareil, mais je n'ai pas non plus eu une impression si "géniale" que ça de l'aéroport... Pas certain qu'il mérite sa réputation de meilleur aéroport du monde. Mais on verra ça plus en détail au retour !

Le salon Air France est agréable, assez calme à l'étage supérieur. On aimerait avoir un buffet un peu plus varié, notamment en plats chauds et fromages, mais ça reste tout à fait suffisant.

Détail de la notation :

Air France :
Cabine : Le siège est confortable, même si quelques détails seraient à revoir (un rangement en plus et des boutons à replacer)... Je n'aime pas cette position et cette coque par contre, trop enfermé et trop loin du hublot. 7,5.
Équipage : L'équipage était aux petits soins (trop pour moi, mais c'est le niveau attendu en J je pense), très professionnels et disponibles en dehors du service. Dommage que la CC vienne descendre un peu la note. 9.
Divertissements : De la presse disponible (à l'embarquement, je n'ai pas souvenir d'un passage avec le chariot en cabine, mais j'ai peut-être oublié), et l'IFE est de bonne qualité, et complet en ce qui concerne les films. La musique est à un bon niveau aussi, mais les séries TV sont peu nombreuses... Géolocalisation et caméra embarquée, rien à redire. La télécommande est pratique pour le double écran. 8.
Restauration : Le repas est très bon, même si le fait de ne pas avoir eu mon premier choix est dommage. L'entrée m'a moins convaincu, un peu simple, et surtout pas totalement à mon goût. Le seul "vrai" reproche vient du fromage, un peu ridicule pour une compagnie française, et des desserts, bons, mais je préfèrerais avoir un seul gâteau de meilleure qualité. Pas pu tester le petit-déjeuner, faute d'estomac en quantité suffisante, les viennoiseries étaient un peu moyennes... Mais je ne sais pas s'il est possible de faire mieux au bout d'une demie-journée dans l'atmosphère d'un avion. 8.

Salon AF 2E - Hall K :
Confort : Le salon est à priori suffisamment vaste pour loger tous les passagers lors de la pointe du soir, tout en proposant encore des places libres. Les sièges sont confortables, mais ça manque un peu de "variété" d'assise et d'espaces. 8.
Restauration : L'offre est amplement suffisante tant en nourriture qu'en boissons pour satisfaire tout le monde, toutefois, ça manque de variétés... 8.
Services : Le Wifi marche bien, mais les sanitaires sont un peu petits, et proposer des explications sur le salon serait un plus pour les non habitués. 7.
Divertissements : Bonne offre de presse, mais n'étant pas vraiment intéressé, je n'ai pas fait plus attention que ça aux titres proposés. 8.

CDG :
Fluidité : PAF ultra fluide, cheminement rapide... Seule ombre au tableau, ce satané embarquement par bus ! 9.
Accès : En correspondance donc moyenne des autres notes. 8,5.
Services : Assez bon, même si cette fois-ci, il n'y avait pas de personnel pour indiquer le cheminement à suivre pour les portes du 2E. Il y avait par contre du personnel en nombre à la PAF, et souriant ! 8.
Propreté : Pas grand chose à redire, Roissy faisait bonne impression lors de mon passage. 9.

SIN :
Fluidité : Le parcours d'arrivée est rapide, pas trop de marche pour un des plus grands aéroports mondiaux, et peu d'attente à la PAF. 9.
Accès : La rupture de charge et le trajet assez long en métro ne font pas de SIN un exemple en matière d'accessibilité en transports en communs, mais il reste dans le haut du panier. 8,5.
Services : Il y a tout ce qu'on veut ici... Mais voir des employés s'ennuyer ferme dans des sanitaires toute la journée me gêne un peu. Il n'y a pas besoin de ça pour que ça soit propre... 8.
Propreté : Très propre. Trop, même ! 10.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Singapore (SIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 74 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Singapore (SIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

55 Commentaires

  • Comment 449414 by
    thomas00 76 Commentaires

    Merci pour le FR. Les tarifs de surclassement etaient exorbitants tandis que pour un vol de 14 heures avec air france le surclassement de l’eco a la buisness etait de 62000 miles ou 439€.

  • Comment 449417 by
    scorph GOLD 1172 Commentaires

    Bonjour Kethu, très beau report une nouvelle fois, mais là c'est une entrée en matière de haut niveau pour du long courrier ! Craquage pour le vol, craquage pour le surclassement mais après tout on a qu'une vie ! Toutefois votre hôtesse a sans doute raison l’atterrissage en éco vas être dur ! Si l'on reste dans le Fr pur, la crevette un produit très correct pour une J même si le maître de Changi semble toujours avoir une belle longueur d'avance.

    Bon séjour et bon vols !

    • Comment 449458 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Bonjour Hugo, merci pour le commentaire !

      S'il y avait bien un vol pour lequel je devais craquer, c'était bien mon premier long-courrier ! Surtout vu le temps de vol, ça valait le coup...
      Le retour en Y, sans vouloir "spoiler", fut en effet plus dur... Surtout au niveau du sommeil !
      AF a un bon produit à mon goût, pas exceptionnel certes, mais tout à fait suffisant...

      A bientôt !

  • Comment 449420 by
    Beleg 77 Commentaires

    Merci pour le FR ! Quand on y a goûté... il est facile de monter en gamme, redescendre est cruel ! Vous aimez bien raconter votre vie -;) Belle expérience ! AF n'est pas connue pour faciliter les surclassements, même pour les Platinum. Parfois, il arrive une surprise à l'enregistrement. Je suis d'accord sur les vins, il y a peu de choix même si d'ordinaire ils sont bons. Il faudrait une plus grande variété et un renouvellement plus fréquent. Il en est de même pour les repas. Voyageant souvent depuis les US, j'en ai marre du homard et des fromages plastiques. Il y a du progrès à faire... mais bon on ne peut pas faire grève et améliorer les produits. Je me fais un AR la semaine prochaine en France depuis les US Aller en Affaires et retour en F. Je dois aussi en faire un autre fin août mais là j'hésite avec AF : les grèves me font peur et je ne peux rater mon rdv.
    En toucas, bravo et félicitations pour ce récit d'une expérience qui je l'espère ne sera qu'un début.

    • Comment 449460 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci pour le commentaire ;)

      Malheureusement, il va bien falloir que je redescende en Y, je n'ai malheureusement pas les moyens pour le moment de me surclasser à chaque vol ^^
      "Vous aimez bien raconter votre vie -;)" => Je plaide coupable ! ^^

      La cave est bien choisie, mais, comme pour le fromage, la France est quand même un des (voire le) pays du vin, la sélection est bien trop petite... Dommage de devoir voyager sur des compagnies étrangères pour avoir plus de vins français...
      Depuis que je lis FR, j'entends parler de ce homard toujours à la carte... Ca me dépasse de ne pas être capable de renouveler un minimum la carte ! En plus ce n'est pas non plus une modification qui aurait un coût très important. AF choisit un peu la solution de facilité (comme pour l'offre au salon qui varie bien peu visiblement).
      Les possibles grèves cet été risquent en effet fort de faire perdre des clients fidèles dans les classes avant... En espérant qu'une solution soit trouvée avant d'en revenir là (même si c'est mal parti !).

      Pas de nouveau long-courrier prévu pour le moment, mais j'espère bien me débrouiller pour en faire un autre avant la fin de l'année !

      A bientôt ;)

  • Comment 449425 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci pour ce FR Robin,

    On ne vit qu'une fois et avec du recul, il est plus intéressant de se payer un upgrade à un prix intéressant pour un LONNNNNG courrier comme celui que tu prends que pour des petits vols. Du moins, cela permet d'en profiter à fond!

    Etonnant d'embarquer sur ce triple 7 au large!

    A bord, la prestation AF est de très bonne qualité et tu as visiblement passé un excellent long vol tout en confort!

    Bonne journée à toi et à bientôt

    • Comment 449461 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Hello Benoit, merci pour le commentaire !

      En effet, je ne regrette pas d'avoir claquer mes miles pour ce surclassement ! C'était une expérience unique (même si c'est quasiment le quotidien de certains membres de ce site ^^ ), et le vol restera inoubliable... J'avais un peu peur de tomber sur un équipage moyen, mais c'était parfait ou presque !

      Embarquement au large, curieux, et vraiment moyen (le passager de Première devant moi à l'embarquement était assez agaçé, ça peut se comprendre).

      A bientôt !

  • Comment 449433 by
    indianocean GOLD 6845 Commentaires

    Merci pour ce FR plaisant à lire, Robin.
    On sent l'excitation du premier vol long-courrier en Business. Mais comme le souligne la PNC, dur sera le retour.
    Ce qui ne changera pas par contre, ce sera le sentiment d'être enfermé tant en Cirus qu'en 3-4-3 ;-)

    Je crois savoir que le S4 ou hall M n'est plus opérationnel à partir du milieu de l'après-midi. Dommage alors de recourir au paxbus plutôt que de faire embarquer par jetbridge. Sur ce coup, le CDB a tout à fait raison

    Très intéressante cette variation de tarifs entre le OLCI et le départ. Certes, je n'aurais sans doute pas payé 1.600 euros pour un surclassement mais il est en effet judicieux proposer tout un choix de tarifs. Mieux vaut remplir des sièges vides par des passagers payants en monnaie sonnante et trébuchante ou en miles que de procéder à des upgrades sauvages.

    • Comment 449462 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Bonjour Bernard, merci pour la lecture et le commentaire !

      Excitation du premier long-courrier tout court, la Business rajoute juste une couche supplémentaire ! Le retour fut plus dur, mais pas non plus horrible... Et comme ça j'ai pu découvrir un autre protocole !
      Certes, mais en 3-4-3, j'avais au moins le loisir de regarder mes voisins et ce qu'ils faisaient ! C'est parfois édifiant :P

      Il me semble avoir lu ça aussi sur le hall M... Paxbus difficilement compréhensible, sans doute que l'escale a choisi la solution de facilité, tant pis pour les passagers...

      J'aimerais bien savoir toutefois ce qui justifie la différence de prix des surclassements entre les différents canaux de vente... La possibilité de payer en Miles + cash est une très bonne idée, en effet, ça vaut mieux que de trimballer des sièges vides...

      A bientôt !

  • Comment 449435 by
    K2World 1894 Commentaires

    Merci pour ce FR et bravo pour ce 1er LC qui plus est en Business.
    Je pense que la difficulté à s'endormir devait être du à l’excitation d'être "à l'avant" ? ^^
    Bon, si le retour s'est fait en 1ère, la boucle sera bouclée :-) Mais j'ai des doutes lol
    A bientôt

    • Comment 449463 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut Kevin, merci pour le com' !

      Excitation qui joue un peu, et aussi un peu trop mangé ! Ca n'est pas encore pour tout de suite la Première malheureusement ^^
      Et puis je préfèrerais tester la Première au départ de Paris plutôt qu'à l'arrivée, ça serait dommage de louper le salon... :)

      A bientôt !

  • Comment 449440 by
    opoman GOLD 1281 Commentaires

    Bonjour Robin et merci pour ce FR particulièrement enjoué.
    Je ne suis sans doute pas le mieux placé pour parler des prix des upgrades, ayant une sale tendance à y succomber... mais pour le coup, ce qui t'as été proposé lors le l'OCLI me semble trop élevé, quant au montant en miles, même constat, c'est quasiment le prix demandé directement pour un achat en miles.
    Bonne idée que d'avoir pensé au miles and cash. Les tarifs au comptoirs sont un peu moins exorbitants. Pour compléter ton solde de miles, tu aurais pu acheter le reliquat; en ce moment 5600 miles pour 110€; l’inconvénient dans ton cas, c'est que le crédit n'est pas automatique :)
    Le K est effectivement désormais le "moins bon" des salons du terminal E mais il reste très correct, pour peu que l'on applique les conseils glanés ici, il devient presqu'agréable.
    D'expérience, et de mémoire, l'offre est souvent un peu plus étoffée en bas, notamment sur la partie sucrée.
    La une du jour est d'autant plus illisible que t'es sur la page de Sconnie83 :)
    Pas génial cet embarquement par bus pour ce vol, remarque inintéressante du cdb !
    Je valide tes pré-remarques sur les menus, carte des vins bien faible ce mois-ci, la terrine pas géniale (pour ne pas dire plus) en entrée... en revanche, sur cette ligne, les plats asiatiques m'ont toujours très agréablement surpris.
    Normalement pas de trolley avec ce service ultra business (ou dégroupé si l'on suit la terminologie des PNC) et un service en moins d'une heure trente pour cette cabine sur ce protocole, ce n'est pas mal du tout. J'ai eu, surtout lors du lancement de ce service, des durées plus proches des deux heures!
    Pour les vins de desserts, on m'a déjà répondu qu'il y avait le porto... sinon, on peut toujours essayer d'user de ses charmes pour grappiller un verre de Sauternes, servi devant, en Première :)
    L'approche sur Changi est toujours belle et la première fois est particulière!
    Bon courage pour le retour en Y (ou pas... ^^)

    • Comment 449464 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Bonjour Mathieu, merci pour ton commentaire !
      Le tarif en €uros me semble un peu élevé mais quand même correct, par contre je te rejoins sur le prix en Miles, qui est trop élevé. Le complément est une bonne solution de dépannage, mais pas très rentable vu le tarif, et pas possible en dernier moment effectivement... Et au final, le tarif que j'ai pris me convenait bien.

      Même si c'est le moins bon, comme tu dis, ça reste plus que suffisant pour un voyageur occasionnel comme moi, qui a plus pour habitude d'attendre assis sur un siège devant la porte... Je n'ai pas vérifié l'offre à l'étage inférieur, possible donc qu'il y ai eu des opéras en bas ^^
      Bien vu... J'ai corrigé le texte, à défaut de pouvoir refaire la photo ^^

      Même si je ne recherche pas spécialement les produits "nobles", une terrine de lotte est un peu décevante face au foie gras que l'on a assez souvent... Il me semblait bien ne pas avoir vu de trolley, sans certitude.
      Au final, 1h20 c'est raisonnable, mais après une journée de vols, et en commençant le service à une heure où je vais me coucher habituellement, j'avais envie que ça aille légèrement plus vite ! En vol de jour, j'aurais sans doute été moins impatient :)

      Je n'ai pas pensé à demander pour le Sauternes, je me note ça pour l'éventuelle prochaine fois !

      L'approche est magique, surtout quand on n'a jamais quitté l'Europe... Dépaysant avant même de toucher le sol !

      Merci, j'ai survécu au retour ^^

  • Comment 449442 by
    NicoWK 1728 Commentaires

    Merci pour ce FR et d'avoir partagé l'excitation du premier LC!

    J'ai beaucoup aimé les excuses lol, ça me rappel moi il y a quelques années, bon et même dès fois maintenant avec la banque! Bon de toute façon il faut savoir se faire plaisir quand on aime ;-) Quoi de mieux que Singapour pour inaugurer son LC?!

    Un bon vol avec un bon plat, dommage pour le manque de pintades.

    J'espère que le séjour à l'autre bout du monde était bien et que ça donne goût à aller voir plus loin ce qui s'y passe!

    à bientôt pour le vol retour!

    • Comment 449467 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut Nico, merci pour le commentaire !
      Il faut bien essayer de se justifier, surtout une fois rentré quand on voit l'état de son compte en banque... ^^
      Mais je ne regrette absolument pas la folie, c'est le principal ! Certains ici me diraient que Hong-Kong est encore mieux que Singapour (et j'ai hésité entre ces deux cités) :P
      Bon vol, je me doutais à moitié que la pintade serait déjà en rupture de stock, en étant en fond de cabine avec principalement des passagers au profil "homme d'affaires" qui va donc plus vers le classique que la découverte... Au final je ne regrette pas, le plat asiatique était une jolie découverte !

      Le séjour était très agréable, ça donne envie d'aller voir ailleurs... Prochaine destination LC, sans doute l'Amérique du Nord !

      A bientôt :)

  • Comment 449445 by
    nicobcn TEAM GOLD 4636 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Une belle façon que de célébrer son premier LC, même si à choisir entre l'aller et le retour, j'aurais plutôt choisi le retour en J vu les horaires.

    C'est top que vous ayez suivi ma combine, je confirme que le 49B en éco est vraiment pas mal du tout :)

    Sinon un reportage très agréable à lire, ne voyageant jamais en J je comprends tout à fait votre vision vis à vis des interactions avec les PNC, j'aurai pensé la même chose à mon avis !

    SIN à l'arrivée n'a rien d'incroyable si ce n'est l'accessibilité et la fluidité surtout pour les bagages. Par contre pour le départ, vous allez être impressionné !

    En espérant que vous ayez été séduit par cette île qui me manque tant !

    A bientôt !

    • Comment 449455 by
      Frednyon SILVER 2385 Commentaires

      Nico... reviens viiiiite !!!!

    • Comment 449471 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut, deuxième Nico ^^ Merci pour le commentaire !

      J'ai voulu faire de mon premier long-courrier un vol "inoubliable", c'est réussi je pense ! Je préférais l'aller moi, pour profiter un peu du hublot en plein jour et de l'arrivée à Singapour (préférant pour mon confort le couloir en voyageant en Y)... Et comme je le disais, le retour était complet en J, donc ça réglait le problème ^^
      Au final je n'ai pas pu tester ce 49B, il n'était pas disponible au retour... Mais je le garde en mémoire pour un éventuel futur long-courrier !

      La différence entre les protocoles J et Y sur le long-courrier est vraiment beaucoup plus grande qu'en moyen-courrier européen... Ca ne m'avait pas gêné en MC, mais là j'étais presque mal à l'aise par moment.

      Au départ, SIN est effectivement un peu plus impressionnant d'efficacité, mais je n'ai pas non plus été totalement conquis... Enfin, j'y reviendrai !

      J'ai beaucoup aimé Singapour, surtout le multiculturalisme... Malheureusement, 4 jours sur place ne sont pas assez pour tout voir !

      A bientôt ;)

  • Comment 449451 by
    Numero_2 GOLD 9935 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Tarif du surclassement plutôt intéressant je trouve, surtout avec toutes ces alternatives.
    D'autant que le vol est assez long.

    On sent la lecture assidue de FR.com qui te guide dans la visite du salon !

    Concernant les passagers bruyants avec leur téléphone, j'ai pour projet de collectionner les oreillettes distribuées en Y LX, SQ, TK… pour les tendre à ces malappris qui sont malheureusement présents dans nombre de salons…

    Embarquement au large plutôt moyen : Je donne raison au commandant !

    Quoi, tu n'as pas encore l'habitude d'avaler tes cachets avec du champagne comme seul breuvage ? ^^
    Parce qu'il a y eu pire que le Taittinger sur la carte, que personnellement je préfère au Moët&Chandon et la feue Veuve Cliquot.

    "Une patère est disposée sur l'écran, pratique tant que le vêtement suspendu n'est pas trop gros (un slip par exemple)." -> Voilà une idée pour indianocean ! :D

    "La rangée centrale est au 3/4 vide en deuxième cabine sur ce vol, le taux de remplissage en J doit atteindre seulement 60% sur ce vol." -> D'où le prix raisonnable du surclassement je présume.

    "En tendant l'oreille, j'apprendrai ainsi que l'équipage passe plus de deux jours sur place, puisque nous arrivons jeudi à 16h, et qu'ils repartent sur le vol de samedi soir à 22h30." -> Ce qui est aussi le cas des équipages LX sur cette destination.

    Ah voilà donc le fameux, le désiré, le célèbrissime service Ultra Business de retour sur FR !
    Mise en bouche en ramequins, service sans plateau… Mais fromages toujours et encore servis avec l'entrée, sous couvercle plastique.

    "Le repas prend fin à 23 heures, il s'est étiré sur 1h20, légèrement long à mon goût mais acceptable…" -> What ? Et moi qui aime que ça dure encore et encore… lol

    "Je ne prendrais pas de digestif pour ne pas me rendre patraque !" -> C'est juste pour aider à trouver le sommeil. ;)
    "Je ne sais pas si c'est la digestion ou le survol de mogoy qui me perturbe, mais j'ai bien du mal à trouver le sommeil…" -> Le manque de digestif, si si.

    Arrivée plutôt en douceur au T1 : L'avantage de débarquer en premier et que l'A380 EK soit déjà arrivé depuis un moment…

    "La seule chose qui m'a gêné sur ce vol fut la CC Business mono-passager, qui semblait profiter de ce passager volubile pour laisser les autres faire le travail." -> J'ai récemment lu ici que les CCP AF ne participent pas obligatoirement au service en cabine…

    "Pas certain qu'il mérite sa réputation de meilleur aéroport du monde." -> Nous sommes d'accord !

    Bon, aussi je ne suis pas d'accord avec la majorité des commentateurs : Quand on aime voyager il est très aisé de revoler en Y, même après un vol en First !

    A bientôt.

    • Comment 449472 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Bonjour Clément, merci pour le commentaire !

      Les options Miles&Cash sont vraiment pratiques, et comme le disais Bernard plus haut, c'est "gagnant gagnant", la compagnie remplit sa classe avant, et le passager intéressé par un surclassement peut y accéder plus facilement.
      C'est également à cause de flight-report que je me suis laissé tenter par le surclassement, sinon je n'aurais pas été aussi intéressé et n'aurais sans doute pas craqué !
      Très bon projet... Je peux contribuer si besoin ^^
      Étonnamment, je trouve ça assez peu distingué de boire le champagne à grande gorgée pour faire passer un cachet :P

      La cabine pas trop remplie est agréable et calme, mais ça doit être un peu l'usine pour le service quand elle est complète...

      Avoir le fromage au début du repas ne me gêne pas, au moins je sais qu'il ne sera pas servi directement sorti du réfrigérateur. Pour la durée du repas, que ça dure ne me gênerait pas sur un vol de jour, au contraire même ! Mais là, en étant fatigué et avec un repas qui commence à l'heure où je me couche habituellement, j'avais du mal à ne pas comater doucement...

      J'étais déjà un peu patraque en fin de repas, pas certain qu'un digestif aurait arrangé les choses ! Je me suis contenté d'un peu d'eau ^^

      Un des avantages de la cabine avant en effet, à défaut d'avoir un coupe-file à l'arrivée on devance la foule.

      Ca fait tout de même un peu "mauvaise impression", de voir les PNC trimer, surtout pour ce protocole plus exigeant que sur les autres lignes, alors que la CCP discute depuis une demie-heure sans se soucier de ses collègues.

      Le vol retour en Y fut assez peu agréable, mais pas non plus insupportable ! C'est surtout le décalage horaire qui m'a laissé une impression plus mitigée, une fois arrivé !

      A bientôt :)

  • Comment 449454 by
    Frednyon SILVER 2385 Commentaires

    Bonsoir Robin,
    Merci pour cet excellent FR très plaisant à lire.
    Upgrade qui se justifie pleinement.
    Dommage ce paxbus pour un 777... bof-bof.
    Pour ce vol, le catering ne m’impressionne pas vraiment (ni la carte, ni les couverts ou la vaiselle, et encore moins les vins et alcools).
    La cabine semble confortable. Dommage que vous n’ayez pu dormir, même un peu.
    Pour le même prix, cependant, la prestation de SQ est clairement dans une autre classe que ce que vous avez eu sur AF (sur tous les compartiments du voyage).
    « SIN: Pas certain qu'il mérite sa réputation de meilleur aéroport du monde « —-> il faudra encore quelques vols LC pour se faire une opinion et pouvoir benchmarker, me semble t’il. Juste un retour d’expérience qui permet de situer Changi: j’avais un jour un vol SQ CDG-SIN qui connectait sur un SIN-SYD. Le vol au départ de CDG eut presque deux heures de retard (devinez qui faisait grève à CDG ce jour là). J’avais peur pour la connection de mon bagage en soute. Je fus accueilli par une escorte à Changi, qui me conduisit à la porte de mon vol pour SYD. Je suis resté 18 minutes au sol à SIN en tout et pour tout. Mon bagage m’attendait pourtant à l’arrivée du vol à SYD, à mon grand soulagement. Ce jour là, j’ai compris que l’organisation à Changi était au top. Et tous les jours.
    A bientôt

    • Comment 449475 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Bonjour Frédéric, merci pour le commentaire !

      Et le principal, un upgrade que je ne regrette absolument pas ! :)
      Le catering m'a convaincu, mais j'ai des attentes sans doute bien plus faible que les habitués des vols LC en J, et les petits défauts que j'y ai vu (notamment la carte des vins très légère) doivent certainement devenir presque rédhibitoire quand on pratique beaucoup plus ce genre de vols.

      Vu le récent FR de Chevelan, SQ joue en effet dans une gamme supérieure à AF... Peut-être que les tarifs sont un poil plus élevés cela dit (je n'ai pas été vérifier mais c'est souvent ce que l'on lit au sujet de cette compagnie).

      C'est bien sûr un avis tout à fait incomplet que je donne sur SIN : C'est assurément le meilleur aéroport "international" (dans le sens accueillant des LC) que j'ai fait, mais j'y vois des axes d'amélioration. Mais il est sûr que par rapport à CDG ou AMS, on est bien au-dessus niveau organisation...

      A bientôt !

  • Comment 449481 by
    AK SILVER 831 Commentaires

    Merci pour le partage ! L'enthousiasme me rappelle ma première expérience en classe affaires long courrier. A l'époque, j'avais payé le surclassement, mais il était proposé à environ 350€. Et aussi, sans mes lectures de sites spécialisés ^^ je n'aurais sans doute jamais acheté le surclassement.... Merci et à bientôt !

  • Comment 449485 by
    wowote 1674 Commentaires

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour ce FR très détaillé et très drôle :) Vous avez bien fait de craquer, on n'a qu'une vie et c'est une expérience si agréable.
    Je vous en souhaite beaucoup d'autres.
    A bientôt et bonne soirée

    • Comment 449723 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci pour le commentaire, content qu'il vous ai plu ! :)

      Une expérience très agréable en effet, que je ne regrette pas une seule seconde ^^

      Je ne me fais pas trop de soucis sur le fait que j'en ferais beaucoup d'autres, connaissant mon penchant pour les voyages...

      A bientôt !

  • Comment 449524 by
    Esteban TEAM GOLD 12259 Commentaires

    Merci Robin pour le partage !

    Le surclassement miles and cash est une bonne alternative à un surclassement payant, je trouve le deal correct.

    A bord, le produit est vraiment bien, dommage pour la CCP qui passe son temps à chouchouter un seul et unique passager, pas très orienté clientèle.

    J'ai souris quand tu disais trouver le temps de service d'une heure vingt trop long, va chez KLM, c'est trois heures pour le même service, au minimum :p :p

    A très bientôt !

    • Comment 449725 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci Stephan pour le commentaire !
      Je trouve aussi le tarif €uros/Miles plutôt correct (même si on a vu mieux)... Les différentes solutions de paiement sont vraiment très pratiques et, comme je le disais plus haut, gagnante tant pour la compagnie qui ne trimballe pas des sièges avants vides que pour le passager qui peut se faire plaisir pour pas très cher...

      Le produit est bon oui, en omettant un peu mon absence d'habitude à un service aussi présent des PNC, j'ai peu de critiques (juste un catering trop survendu).

      Trois heures, même en vol de jour, c'est très long ! ^^ Mon estomac n'aurait pas la patience d'attendre si longtemps x)

      A bientôt ! :)

  • Comment 449536 by
    FFlyerCDG 3051 Commentaires

    Voilà - enfin - cette publication que je guettais avec impatience mais il faut bien reconnaître que l'attente en valait la peine !
    Il est inutile de préciser que le récit d'un vol "Made by Kethu" est la garantie d'une lecture particulièrement agréable et divertissante car tes talents de conteurs sont flagrants d'autant plus que c'est une remarque qui revient de façon presque constante dans les commentaires de ceux qui m'ont précédés et je ne vais donc pas ajouter mes félicitations et mes remerciements à tous ceux que tu as reçus précédemment d'autant plus que tu sais qu'ils te sont déjà acquis :-)
    Je vais donc me "contenter" de revenir sur certaines de tes impressions au cours de ce vol L.C. qui restera unique puisqu'il s'agit du premier d'une série que je te souhaite longue, très longue...
    J'espère, très égoïstement, que tu auras l'occasion un jour prochain de voyager en Y+ car je serais extrêmement curieux de connaître ton ressenti à propos de ce "siège confortable à coque fixe" qui, s'il est incontestable qu'il offre plus d'espace qu'un siège Y, est, à mon sens, beaucoup moins confortable en mode sommeil et dont le seul avantage est le gain substantiel de Miles qu'il représente !
    Bref... Revenons à nos moutons et à cette cabine Business offrant "Service, cuisine et vins d'exception" puisque le "fauteuil spacieux avec position lit" n'est malheureusement jamais garanti avec ces multitudes de versions diverses et variées qui sont l'apanage de notre chère compagnie nationale qui a fait le choix malheureux et tout à fait regrettable d'harmoniser ses tarifs Business mais pas ses produits^^
    Avant d'entrer plus avant dans le détail, force est de constater que je ne vais pas, loin de là, pousser des cris d'orfraie devant certaines de tes affirmations et constatations pour le moins iconoclastes qui ont certainement fait se retourner quelques uns des AVGeeks de ce site sur leur siège car, le moins que l'on puisse dire, est que je les partage dans leur ensemble !!
    Pour être tout à fait honnête, je dois avouer que je n'ai gardé aucun souvenir particulier de mes premières expériences de voyage en classe Business et je serais totalement incapable de dire si j'avais été, à l'époque, beaucoup plus bluffé que tu ne l'as été mais, pour ma défense, il faut reconnaître que c'était il y a bien longtemps puisque tu n'étais même pas né et qu'on était loin, très loin, des marqueurs d'une Business classe telle que tu l'as découverte sur ce vol.

    • Comment 449744 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Et bien, si tu as eu autant de difficultés que moi à écrire ce très long, et agréable, commentaire, que j'en ai à te répondre, je félicite ta persévérance ! C'est la troisième fois que je réécris ce début de réponse donc, tu pardonneras si elle est un peu moins longue donc... (Si un admin du site me lit : Si vous avez une idée d'où vient le bug qui fait que l'on tombe sur une erreur 404 assez souvent quand on poste des commentaires un peu long, mais de moins de 3000 caractères...)

      Je disais donc : Merci pour ce très long commentaire, sans doute signe que mon récit t'a plus, ce qui me réjouit tout particulièrement ! Même si je pense qu'il y a meilleur conteur que moi sur ce site :)

      La série devrait sans nul doute être bien longue, je ne peux pas vivre sans voyager (je vis pour voyager plutôt, même !)... Le prochain LC sera peut-être dès novembre si je réussis à trouver les sous pour :P

      J'espère tout autant tester ce siège de Premium AF... Dormant particulièrement bien assis dans les sièges de TGV (je n'ai pas réussi à faire un trajet en TGV sans m'endormir depuis des années !), peut-être que ce siège me conviendrait bien...
      Et un autre des avantages de cette cabine est de pouvoir être assis au hublot tout en pouvant se lever quand on veut, il est nettement plus simple d'enjamber un passager, qui plus est avec une coque fixe devant, que deux pax Y... Et je pense que le calme d'une petite cabine doit être appréciable.

      Heureusement, il est assez rare de ne pas avoir le siège-lit sur Singapour... (je dis heureusement en parlant de manière générale, pas spécialement pour moi ^^ ).
      Et au moins, AF permet encore aux couples de voyager en pouvant se voir, et d'observer la cabine, pour peu que l'on vole en NEV4 !
      Je ne pense pas que nous soyons les seuls à préférer des cabines moins fermées et intimistes... Mais nous sommes loin d'être la majorité malheureusement !

      Je pense que tu as du être plus bluffé que moi lors de ton premier vol en J, tout simplement parce que grâce (ou à cause) de Flight Report, je m'étais "spoilé" toute surprise, je savais exactement à quoi m'attendre... Même si le vivre est très différent, ça casse l'effet de surprise !
      Quel dommage que tu n'aies pas pris de notes et de photos, j'aurais adoré voir à quoi ressemblait en détail un vol Business il y a plusieurs dizaines d'années !

      Je pensais en effet aux salons NZ en disant cela, qui semblent nettement plus agréables (du moins lorsque l'on lit tes récits !)... Et j'espérais aussi avoir ainsi ton avis sur le salon AF grâce à cette petite mention, c'est donc réussi ! J'ai aussi été un peu déçu par l'offre que je pensais un peu plus conséquente (même si elle est plus que suffisante), par rapport à ce que j'avais pu lire...

  • Comment 449544 by
    FFlyerCDG 3051 Commentaires

    .../...
    En revanche, je ne suis pas du tout d'accord lorsque tu me fais bondir de mon siège devant le qualificatif que tu emploies pour décrire le salon des Portes K et, surtout sa mezzanine car, s'il est vrai que je n'ai jamais eu l'occasion de m'exprimer sur le sujet sur ce site, j'apprécie beaucoup les salons parisiens de notre chère compagnie nationale exception faite de celui du 2G dont l'offre alimentaire est devenue carrément médiocre ainsi que j'ai eu l'occasion de le montrer récemment sur mon compte Oiseau Bleu et le seul bémol que je pourrais faire concerne l'absence totale de variété dans l'offre mais, hormis les salons NZ, c'est malheureusement une constante dans le monde entier.
    Je réfute donc totalement ton affirmation et je peux simplement regretter que les choix disponibles lors de ton passage aient été relativement réduits en raison de l'horaire un peu tardif !
    Mais on va dire qu'il s'agit là d'une exploitation "en bon père de famille" chère au code civil et la preuve qu'Air France n'aime pas gâcher même si c'est au détriment de ses passagers :-)
    D'ailleurs, En ce qui concerne le bien-être des passagers, je suis extrêmement étonné du remplacement de l'habituel jus d'orange par du jus de tomate, beaucoup plus clivant, en boisson d'accueil car il probable que cette offre n'a pas dû rencontrer beaucoup de succès... Air France ne cessera jamais de m'étonner :-)
    Ta remarques concernant les interactions "forcées" et les salutations "Platinesques" qui semblent remplir d'aise les passagers en mal de reconnaissance m'a particulièrement amusé et je la partage entièrement !
    Je ne bénéficie pas de ces salutations sur le vols ST car mon statut est trop modeste pour cela mais lorsque cela m'arrive sur les deux autres Alliances je suis toujours relativement mal à l'aise devant ces échanges manquant très souvent de naturel entre deux personnes n'ayant, en fait, rien à se dire et je plains régulièrement ces CCP/CC qui doivent faire le tour d'une cabine en débitant les mêmes banalités passager après passager d'autant plus qu'ils doivent se douter que ces derniers n'hésiteront pas à faire appel à eux en cas de besoin et qu'il est totalement inutile de le leur rappeler :-)
    Je partage également totalement tes remarques à propos de détails de service tels que l'utilisation, ou pas, de voiture, la mise en place de cache-misère sur ces mêmes véhicules ou la présence, ou non, d'une coupelle en aluminium...
    Je pense qu'il ne s'agit là que de préoccupations d'AVGeeks et que la très grande majorité des passagers fréquents y sont totalement insensibles si je fais référence auxx réactions de mes clients lorsque je leur pose la question :-)

    • Comment 449754 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      J'ai été très étonné de voir ce jus de tomate également, et déçu, moi qui espérais me prendre un petit jus d'orange ! Cela dit, quand l'hôtesse est revenue une fois le service des boissons de bienvenue terminé, j'ai noté qu'il manquait quelques verres de jus de tomate sur le plateau, comme quoi, ça a conquis au moins quelques voyageurs !

      Les salutations de ce genre me mettraient tout autant mal à l'aise que toi... Si les compagnies veulent à ce point faire comprendre aux voyageurs les plus fidèles qu'ils sont spécialement pris en considération, autant le faire avec un petit "+" dans le service, un chocolat, ou que sais-je encore... Le résultat serait le même ("on sait que vous êtes là"), sans avoir le petit moment "mal à l'aise"...

      J'avais bien envie d'avoir des avis sur des voyageurs de classe avant "normaux" au sujet de ces détails du service qui ne change strictement rien à la qualité du service, merci pour ce petit retour donc.

      Tout est affaire de goûts en effet, mais quitte à proposer du fromage ou du vin, autant avoir quelque chose d'un chouilla plus complet !

      Dommage de ne pas toujours avoir son choix en effet, ça peut être rageant... Mais d'un autre côté, ça force à découvrir de nouvelles choses, comme le plat que j'ai pris ! Aucun doute que c'est en réalité bien là la volonté d'Air France, de faire découvrir de nouvelles saveurs :P
      Plus sérieusement, si AA y arrive, AF devrait pouvoir le faire aussi...

      J'ai été assez déçu (enfin, "assez", tout est relatif, ça reste bon)... Manger deux fois le même dessert, industriel qui plus est, c'est blasant. Comme pour le fromage ou le vin, il me semble qu'on a la chance d'avoir une gastronomie suffisamment vaste en France pour proposer des choses différentes...

      Il est effectivement quasiment certain que j'aurais beaucoup mieux dormi sans ce repas ! Mais cela dit, je serai assez déçu de ne pas avoir pu profiter du repas à bord... Manger à 10.000m d'altitude est vraiment très spécial à mon goût, et je ne voudrais pas louper un seul repas de ce genre (sauf le petit-déjeuner ^^ ) ! Ca me fait d'ailleurs penser que je dois réserver mon repas Austrian sur mon prochain vol tiens ^^

      La Première me fait rêver, mais vu mon incapacité à économiser, c'est quelque chose de très lointain pour le moment... Et déjà que le protocole Business me gêne presque, je n'ose imaginer comment doit être la F !

      L'année prochaine, mes voyages en Y devraient être moins répétitifs, puisque Madame sera à Paris, et que nous voyagerons ensemble vers toute l'Europe, et pas seulement vers les pays baltes...

      A bientôt donc ! (Et j'espère pouvoir enfin te croiser "en vrai" un jour à un évènement FR ou autre !)

  • Comment 449546 by
    flodu55 379 Commentaires

    Bonjour et merci pour le FR. Quel dommage d'avoir un paxbus en partant de CDG avec un un vol AF, j'avoue que j'ai du mal à comprendre. Choix limité pour la catering, perso j'aurais préféré la pintade, étant plus volaille que riz ! Dommage de ne pas avoir plus dormi sur ce vol en J qui restera quand même dans votre mémoire je pense !
    Cordialement Florent

    • Comment 449755 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci Florent pour le com' !

      Le paxbus vient sans doute d'une certaine "flemme" de l'escale de faire tracter l'appareil en porte, vu les commentaires du commandant ça n'était pas une maintenance tardive ou autre qui aurait pu expliquer un parking éloigné...
      La pintade me tentait plus également, mais au final, découvrir un plat plus original, ça n'est pas plus mal (surtout sur un vol vacances !).
      Il est sûr que je m'en souviendrais longtemps de ce vol... L'excitation du premier vol LC a d'ailleurs sans doute un peu joué dans mon incapacité à mieux dormir !

      A bientôt :)

  • Comment 449547 by
    FFlyerCDG 3051 Commentaires

    .../...
    En ce qui concerne la carte disponible à bord, je n'y reviendrai pas car tout est affaire de goûts !
    En revanche, quel dommage qu'il n'y ait pas plus de compagnies qui suivent la procédure mise en place il y a de très nombreuses années par American Airlines voire de quelques autres et qui permet de choisir le plat qui sera consommé à bord parmi tous les choix proposés sur le menu disponible pendant le vol.
    AA offre cette possibilité non seulement sur tous ses vols internationaux mais également sur les plus obscures parcours domestiques pour peu qu'il y ait un repas proposé durant le vol et je suppose que si AA y parvient toutes devraient pouvoir le faire... Mais il est probable que cela représente une organisation à mettre en place trop complexe voire trop onéreuse pour notre pauvre compagnie nationale :-)
    En revanche, je me suis beaucoup amusé de voir que tu avais été le seul à noter, outre la relative indigence des desserts industriels proposés dans le cadre, je cite à nouveau Air France : "d'une cuisine d'exception", l'offre d'un dessert - lui aussi industriel - déjà présent au salon !
    Mais il semblerait que les AVGeeks soient plus "coupelle en aluminium" que desserts :-)))
    Un dernier point concerne la qualité assez moyenne de ton sommeil...
    Le "Vieux" que je suis ne saurait que te recommander, lors d'un prochain vol, qui plus est assez tardif, en Business, de faire l'impasse complète du dîner servi à bord au profit d'un repas au salon qui te garantira, très probablement, un sommeil de bien meilleure qualité^^
    Quoiqu'il en soit, je terminerais en te souhaitant beaucoup d'autres expériences en Business voire même en First en espérant profiter de nouvelles publications de ta part !
    Mais, quoiqu'il en soit, les récits de tes voyages fussent-ils un peu répétitifs en Y restent un véritable plaisir !
    A très bientôt pour de nouvelles aventures.

  • Comment 449648 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8243 Commentaires

    Merci de ce récit Robin. Un long courrier et en J : que tu bonheur !
    Equipage pro et sympathique, siège confortable ( tu as raison pour les commandes ca m'est arrivé plusieurs fois de poser mon coude et d'actionner mon siège par hasard). En ce qui concernes les intercations , j'ai toujours trouvé que les équipages AF savaient justement être présents sans être obséquieux ( ce que je desteste) et respecter de manière visible un protocole imposé. Content que tu ais passé un bon moment à bord sur ce long vol !
    Un Pax bus permet de bien voir son appareil et docn fait plutot le bonheur des avgeek mais clairement embarquer au large pour un 777 et un si long vol n'est pas top !

    • Comment 449757 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci Christophe pour le commentaire :)

      Effectivement, malgré les petits impairs remarqués (principalement à cause de FR qui rend plus exigeant, mine de rien ^^ ), que du bonheur sur toute la ligne !
      L'équipage était prévenant, je n'ai pas l'habitude donc je n'étais pas nécessairement toujours à l'aise, mais c'était fait en discrétion sans devenir, comme tu le dis, obséquieux, comme on peut le voir dans d'autres récits sur d'autres compagnies. C'était d'autant plus flagrant lors de ma petite discussion dans le galley au milieu de la nuit, où la conversation ressemblait plus à une discussion dans un bar avec des inconnus autour d'une bière qu'à une relation client/employé (donc très amical mais pas familier)...
      Ca m'a certes permis d'avoir une belle photo de couverture, et de voir le réacteur de près, mais j'aurais préféré la passerelle et un embarquement plus "classique", ne serait-ce que pour avoir tout le protocole J, y compris le Sky Priority.

      A bientôt !

  • Comment 449747 by
    jules67500 GOLD 4958 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR très attendu !

    Tu as eu raison d'être tenace. Le surclassement est bienvenu sur un vol aussi long. Moi aussi je n'avais pas eu le courage de le faire en Y, j'ai pris la Y+ ^^

    Salon à l'offre classique mais pas très variée.

    L'embarquement par bus d'un 777 devrait être à proscrire... C'est vraiment une plaie pour un si gros avion.

    Pour arroser son premier vol LC en J, il fallait bien du champagne ^^

    La CCP ne participe pas au service, ça m'a été confirmé par une amie CCP chez AF. C'est bien dommage je trouve.

    Mais sinon, c'est un très bon vol. Le siège est confortable, mettons que tu n'as pas pu dormir à cause de l'excitation (same here :p).

    Repas convaincant mais pas exceptionnel. C'est bien dommage que la carte ne soit pas plus fournie, c'est quand même navrant que la compagnie nationale n'ait pas de vins liquoreux en J alors que OS, SQ ou TG en ont...

    A très vite pour le retour certainement moins plaisant ^^

    • Comment 449763 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut Jules ! Merci pour ton commentaire :)

      Heureusement que j'ai appelé Flying Blue avant mon vol AMS CDG, c'est l'agent au téléphone qui m'a susurré l'idée de demander du Miles&Cash ! Je ne saurais trop le remercier pour ça ^^
      La Y+ me tentait bien aussi, si le prix avait été plus raisonnable j'aurais pris ça plutôt que la J...
      Peu de variété au salon, heureusement que je n'y passe que rarement pour le moment... Pour les passagers très fréquents, ça doit être lassant !
      La seule raison valable pour un embarquement par bus à CDG serait une maintenance de dernière minute, mais vu ce que disait le commandant, ça n'était pas le cas... Et j'ai entendu plusieurs passagers de J se plaindre de cet embarquement. Dommage en ces périodes troublées !
      J'aurais préféré un verre de vin ou de jus de fruit, mais je ne vais pas le dire trop fort sur ce site ^^

      C'est dommage oui, l'impression que l'on en a est qu'elle ne fait rien (et là pour le coup... C'était un peu le cas, tout au moins pendant le service, je ne doute pas qu'elle a d'autres tâches invisibles aux yeux des passagers).

      L'excitation du premier long-courrier, et aussi de mes premiers pas à 11.000km de chez moi, ça fait bizarre mine de rien !

      Le repas n'avait rien d'exceptionnel, mais c'était bon et bien présenté, c'est tout ce que j'en attendais... Sauf pour les fromages et les vins, c'est effectivement très dommage que les deux facettes les plus connues à l'étranger de la gastronomie française soient si mal représentées à bord de la compagnie nationale. Incompréhensible même !

      A bientôt, sans doute le week-end prochain pour la suite !

  • Comment 449922 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7249 Commentaires

    Bonjour Robin
    Cette fois ci c’est à mon tour d’être en retard pour commenter ce FR.
    L’appel de la business à été le plus fort, faiblesse qui est commune à beaucoup d’entre nous.
    1636€ en borne !! Heureusement qu’il y a le mix miles and cb^^, à la défaveur du fisc qui je doute soit conciliant.
    Pour l’audimat je confirme : 2350 vues à ce jour (ou alors c’est le personnel de Bercy qui te surveille^^)
    je vois FFlyerCDG bondir sur son siège : ce n’est pas bien de vouloir faire souffrir Joël.
    Un vrai caviar : on n’est pas au salon « la première ».
    Dommage l’embarquement en bus pour un LC.
    Jolie trousse (j’ai gagné la même lors du quizz au Meet up d’AMS).
    Une patère est disposée sur l'écran, pratique tant que le vêtement suspendu n'est pas trop gros (un slip par exemple) => alors là j’attends le FR avec.
    La siège en espace clos : bien pour dormir, pour un vol de jour je suis pareil, je suis curieuse de ce qui se passe.
    A bientôt pour le choc retour.

    • Comment 450024 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci Valérie pour ton commentaire !
      4 jours, ça reste raisonnable comme retard, surtout que c'était pour une bonne raison ^^
      Déjà qu'il m'est arrivé de craquer pour de la J européenne, alors sur du LC, c'était quasiment mission impossible de résister à la tentation :)
      Ca n'est pas la première fois que je vois un tarif bien plus élevé en borne, je ne sais pas s'il y a vraiment des gens qui achètent à ces prix là... Je suppose que oui, sinon ça ne serait pas proposé, mais c'est pour le moins étonnant !
      Aucun doute que le fisc saura me rappeler l'existence de ce FR en septembre... En espérant toutefois qu'ils aient appréciés le récit ^^
      Même au salon La Première, pas certain qu'ils en proposent, du vrai caviar !
      Effectivement, j'aime bien la trousse, d'ailleurs elle a remplacé mon ancienne trousse de toilette quand je voyage... Mais maintenant me voilà forcé de reprendre AF en J pour compléter la collection ! Et bravo pour ta victoire au quiz au passage (entre ça et ton prix en février, ça te réussit les rencontres FR !)
      "alors là j’attends le FR avec." => Voilà qui me donne une deuxième bonne raison de reprendre AF en J !
      C'est bien pour dormir effectivement, la "bulle" qui coupe la vue sur le reste de la cabine a le mérite de couper aussi les sons, et comme je n'arrive pas à dormir avec des boules Quies, c'était le bienvenu)

      A bientôt pour le retour, un peu moins agréable en effet :)

  • Comment 449985 by
    Chevelan GOLD 13961 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR

    Une première expérience qui fera date, premier LC et en classe avant... Il faut se faire plaisir, je ne le répéterais jamais assez !

    Je ne vais pas la faire à la Joël... Un vol enthousiasmant !

    Plus dur sera le retour... ^^

    Merci pour cette publication, à bientôt !

    • Comment 450025 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut Hervé, merci pour le commentaire !

      C'est ce que je me tue à répéter à Madame quand elle ergote sur mes surclassements ou chambres d'hôtel de catégorie supérieure ! Faisons-nous plaisir, on n'a qu'une vie :P
      Joël a en effet été quasiment plus volubile en commentaire que moi dans le report ! ^^
      Même si c'était nettement moins bien au niveau du confort, le retour fut tout aussi enthousiasmant... :)
      J'essaierai de publier ça avant ce week-end, mais ça me semble bien compromis !

      A bientôt, en espérant te croiser samedi à Lyon :)

  • Comment 450048 by
    mogoy GOLD 10368 Commentaires

    Merci Robin pour ce report. Tu as eu raison de te faire plaisir !

    Une PAF fluide à CDG, un première en LC pour toi et certainement une dernière au rythme où vont les choses !

    « je vais faire bien plus de vues si je suis en J » avec plus de 2400 vue et près de 50 coms, pari gagné !
    « Edinburgh » « Skypriority » , voilà des approximations qui ne donnent pas une bonne image.
    L’ennui de la seconde cabine, c’est qu’on choisit en dernier ses plats …
    « Petit passage sur l'IFE pour illustrer » relevé ! Merci !
    « Qazvin » bellle ville à visiter, mais pas de liaison aérienne… j’essaierai tout de même !

    Si tu n’arrives pas à dormir en J, voilà de nmbreuses épreuves devant toi !
    Maintenant l’objectif c’est de voyager en Y pour voir si tout le tralala de la J valait ces miles et euros !

    • Comment 450097 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Salut Quentin, merci pour ton commentaire !

      La PAF fluide était inespérée, surtout avec tous les Parafes fonctionnels !
      Effectivement, je me disais que faire 1000 vues en une semaine serait bien (même si dans le fond ça m'importe peu), là ça dépasse toutes mes espérances ^^
      Oui, ces petits détails sont dommages, déjà qu'en embarquant par bus, ça donne une mauvaise image avant même le début du vol, donc ce genre de choses facilement corrigeables devraient être corrigées, justement.
      Et cette deuxième cabine doit un peu faire "usine" lors du service si elle est complète, avec 40 sièges... Mais la cabine avant était full depuis plusieurs jours déjà !
      Mais de rien ! J'ai malheureusement loupé les lumières de Téhéran, j'ai somnolé un peu et je n'y ai repensé que trop tard...
      Qazvin serait donc l'occasion de tester le chemin de fer en Iran ! :P
      Il faudrait que je refasse d'autres vols en J pour m'assurer de ça... Car ça m'étonne, d'habitude je peux dormir partout, même dans le métro...
      C'est déjà fait pour le retour le voyage en Y ! Juste pas encore écrit ni publié... Et tout le "tralala" ne vaut pas ce prix de manière objective, mais ce genre d'achats de surclassement répondent rarement à des critères d'objectivité... En plus clair : Je ne regrette ni mon surclassement à l'aller, ni l'absence de surclassement au retour ^^

  • Comment 450335 by
    phileas75 181 Commentaires

    Bonjour!
    Merci pour ce FR très intéressant - j'étais particulièrement intéressé par ton point de vue tant que ce vol LC que sur la J d'Air France! Comme tout le monde sur ce site, tu as eu raison de te faire plaisir car on ne vit qu'une fois! :) En plus lorsqu'on utilise ses miles ou achète un surclassement, on fait attention à la durée du vol, à son horaire de départ et au service proposé sur l'avion afin de bien s'assurer qu'on profite à fond de cette expérience! :) Personnellement, je préfère être surclassé sur des vols de jours de plus de 6 heures, ou sur un vol de nuit qui me permette à la fois de diner et de bien dormir (peu intéressant d'être surclassé sur un vol de nuit de 6h par exemple...).
    Je comprends tout à fait ton impression générale sur le ton de "c'est bien mais ce n'est pas non plus le bonheur absolu"... d'ailleurs en tant que vrai AVGeek, voyager en Y me convient tout autant... surtout pour le côté "on voit du monde" ! En effet, je trouve que voyager en J, avec des sièges de plus en plus cloisonnées, rend presque l'expérience solitaire - certes les places du mileu existent, mais c'est une hérésie pour un AVGeek je trouve :)
    Concernant le salon du hall K je te trouve un peu dur :) en effet AF a fait pas mal d'efforts pour le moderniser et le faire sur 2 étages... il est quand même bien meilleur que le hall F - ou pire... le G!!!
    Sinon, je suis complètement d'accord avec toi sur le côté "too much" des salutations platinesques... cela ne sert à rien sauf à faire plaisir à l'égo de certains... sur EK par exemple sur les vols à destination de Dubaï, ils profitent de ces salutations pour te donner un fast-track pour l’immigration... au moins ils ont une excuse pour te dire bonjour :) je me souviens d'un vol avec AF vers JFK où ils venaient toutes les heures... c'en était gênant...
    Sinon, rien à dire de plus sur le catering, qui est le même sur la plupart des vols LC (la pintate est passée chez Joon avec les mêmes desserts et entrée)...
    A ta lecture, je reste un peu surpris que tu n'ai pas pu dormir malgré un siège full flat qui n'est pas si mal! Trop mangé dans le salon et dans l'avion? :)
    J'ai hâte de lire ton vol retour... ainsi que le bonus touristique!!! :)

    • Comment 450879 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci pour le commentaire enthousiaste ! :)

      C'était une occasion parfaite pour utiliser mes Miles, avec effectivement un vol assez long pour faire "jour et nuit", histoire de profiter du service comme du siège... J'aurais moins apprécié le surclassement sur le retour, vol entièrement de nuit (puisqu'un des avantages de la J est d'offrir un hublot, que je n'aurais pas eu en Y puisque je privilégie ma liberté de déplacement à bord)...
      Je ne le dis pas trop fort, mais, mis à part sur la qualité du siège, j'ai trouvé plus agréable le vol retour en Y, bien plus intéressante pour ce "on voit du monde", comme tu dis ! Comme j'ai du mal à dormir dans les deux classes, la Y me permet au moins de m'occuper en regardant mes congénères :)

      J'ai tenté d'être impartial dans mes notes et avis, mais sur le salon j'ai effectivement été peut-être un peu trop "dur". Après, j'avais lu les FR sur les nouveaux salons (notamment du hall L), donc l'offre du K est quand même en dessous... Mais c'est sûr que c'est très bien, et que, mis à part pour le fromage, on a tout ce qui faut, et plus encore...

      Ces salutations devraient en effet être réalisées dans le cadre du service (à la distribution de l'oshibori par exemple), ça serait déjà moins "ridicule" et gênant... Toutes les heures, ça devient vraiment trop ^^

      Le catering était bien bon, mais quand on sait que des plats restent à la carte de longs mois, je pense que les habitués doivent être lassés !

      Trop mangé, et surtout, l'excitation/stress pour mon premier voyage à l'autre bout du monde... :)

      Le FR du retour prend du retard, mais il va arriver bientôt ! ;)

      A bientôt !

  • Comment 465340 by
    LGaddict 1281 Commentaires

    Merci Robin que ce 1er FR en vol long-courrier et en Business par-dessus le marché (et le compte en banque^^^

    Pour aller en Asie quand on est de culture Française et en recherche d'exotisme, AF, même en service Best, est assez classique. Certes, il y a du Lit Plat, de l'Accès Indépendant et une Intimité Garantie.

    Les viennoiseries sur un long vol sont en général à éviter, l'air de la cabine leur étant fatal, et plus encore si elles sont à l'huile de palme et non au beurre.

    La cabine correspond aux attentes de la clientèle affaires, majoritairement pro, qui souhaite pour voir se détendre mais aussi travailler à l'abri des regards indiscrets.

    Vu ton ressenti, je pense que tu te serais davantage plu dans la classe Affaires des vols aujourd'hui disparus que Air Asia X exploitait entre ORY et KUL au début de cette décennie. Cabine J en configuration classique 2-2-2 (avec des sièges lie-flat dans le dessus du panier) mais service simplifié, le tout pour des tarifs qui commençaient à 990€ A/R. Tu y aurais sans doute mieux dormi aussi, les 330 étant notoirement plus silencieux que les 777.

    "Le steward me donne son conseil pour réussir à s'endormir : Lancer une émission de Christophe Hondelatte… Pas certain que ça marche chez moi"

    => Perso, en cas d'insomnie, je me rabats sur un épisode de l'Inspecteur Derrick ou une vidéo-fleuve de François Asselineau^^^^

    • Comment 465349 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1909 Commentaires

      Merci Philippe pour le commentaire ! Il fallait bien marquer le coup de ce premier LC !

      J'ai déjà trouvé une bonne dose d'exotisme à l'arrivée, le classicisme d'AF permet de ne pas plonger de suite dans le grand bain ! Au moins on a droit à un plat moins classique... Le full flat, full access, et full intimacy est en effet tout ce que recherche la clientèle de la ligne (je n'ai vu que de la clientèle affaires, mis à part un père et sa fille).

      La J que tu décris est en effet plus dans ce que je recherche niveau rapport qualité-prix ! Dommage que ça ait disparu... Je me retrouverais aussi mieux dans ce que propose Lot de nos jours (cf les récents FR de Gaetan), avec une cabine en 2-2-2 et un catering bon mais moins chichiteux.

      Le bruit n'était pas le plus gênant pour réussir à dormir, c'était surtout l'excitation de ce premier vol (et le stress de rencontrer un soucis à l'arrivée à 13000km de chez moi également) !

      Il va falloir qu'AF ai une offre vraiment diversifiée pour proposer des vidéos d'Asselineau :P

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.