Avis du vol Luxair Paris Luxembourg en classe Economique

Compagnie Luxair
Vol LG8012
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 01:00
Décollage 10 Sep 19, 09:35
Arrivée à 10 Sep 19, 10:35
LG   #27 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 48 avis
Porcepic
Par SILVER 1131
Publié le 5 janvier 2020

Bonjour à tous,

Bientôt la fin de ce routing de l'été dernier pour mes vacances en Australie. Bien que résidant en région parisienne, j'ai acheté ce billet avec un départ de LUX ce qui était financièrement bien plus avantageux qu'avec un départ de CDG (même en incluant les acheminements).

Je suis donc de retour à la maison… mais les vols ne sont pas encore tout à fait finis car il faut encore se post-acheminer ! ;o)



Correspondance 2E - 2G à CDG


Je vous avais laissé à la sortie de l'avion, devant les tableaux de correspondance à notre arrivée aux portes M du hall 2E. Pour nous, pas de surprise, le prochain vol sur Luxair est opéré depuis le terminal 2G.


photo img_5599-53454

Nous suivons le circuit de correspondance et devons passer un PIF, alors même que Singapour est censé être une provenance "sûre" mais CDG, contrairement à d'autres aéroports européens, n'est pas prévu pour gérer ce type de correspondances depuis des provenances sûres hors-Schengen, dommage.

Surprise pour moi : alors que je m'attendais à devoir revenir au hall K, le circuit de correspondances se fait sans quitter le hall M et donc sans nécessiter de prendre le LISA.


photo img_5600-75145

Le PIF est passé en cinq minutes environ, ce qui est un bon score, et nous continuons le circuit de correspondance vers la zone d'où nous pourrons prendre les navettes vers les autres terminaux.


photo img_5601

La navette pour le 2G sera la première à arriver, après une fois encore moins de cinq minutes d'attente. Je suis très agréablement surpris !


photo img_5602-66339

Une fois arrivé au 2G, il faudra ensuite passer la PAF sur place et nous pourrons alors nous diriger vers le salon AF.


Salon Airfrance du terminal 2G


Nous arrivons au salon à 6h35, soit environ une demie-heure après l'arrivée à notre point de stationnement en provenance de Singapour.

Je demande immédiatement en arrivant si une douche est disponible. L'agent me répond que oui, mais qu'il faudra utiliser la douche située dans les toilettes des femmes (on ne m'a pas dit pourquoi). Il me demande si cela me dérange, je lui dis que non mais que ça risque peut-être surtout de déranger celles qui sont censées utiliser lesdites toilettes !

L'agent prendra le soin, dans ces conditions, de m'accompagner jusqu'à la cabine de douche. C'est la première fois que j'utilise les douches du 2G, et je découvre un espace extrêmement spacieux. Et toujours propre, avec tout le nécessaire de toilettes (savons Clarins, brosse à dent, peigne, kit de rasage…). C'est toujours l'un des points forts des salons AF (et il n'y a pas que celui-ci !).


photo img_5603

Évidemment, l'agent n'attendra pas derrière la porte que j'ai fini, et donc une fois ma douche terminée, je devrais quand même traverser seul les toilettes des femmes pour en sortir. J'espère ne croiser personne pour éviter un quelconque moment gênant, ce qui fût heureusement le cas.

Après ces émotions, place au moment de douceur, avec un bon café espresso accompagné d'un croissant et d'une madeleine délicieusement croquante à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur.


photo img_5604

Embarquement


L'embarquement débute avec un peu de retard, et c'est vers 9h25 que nous quittons le salon pour rejoindre notre porte. Pour une fois, l'information est correctement indiquée sur les écrans du salon ce qui nous permet d'en profiter un maximum.

Les cheminements vitrés du 2G permettent toujours de jolis points de vue sur les opérations en cours. Ça se voit, on est ici chez Hop!


photo img_5605

L'embarquement se fait tout au bout de la jetée ouest, où nous attend notre tondeuse à gazon. Ici, comme le sait tout utilisateur du 2G, les prises de vue sont plus délicates du fait de la teinte colorée des vitres.


photo img_5606-91733

L'embarquement se fait évidemment à pied, et sous le soleil en cette presque-fin d'été parisien !


photo img_5607

Vu de la cabine, que je commence à bien connaître, pendant l'embarquement. Celle-ci est classiquement configurée en 2-2, avec des sièges plutôt confortables. Je n'ai plus une idée précise du remplissage, mais de mémoire ça semblait plutôt honnête quoi qu'aucun passager solo ne semblait devoir subir la présence d'un voisin.


photo img_5608-87976

Le pas est juste correct, mais rien de très grave pour un vol de quelques dizaines de minutes.


photo img_5609

Le dégagement de la vue permet de garder un œil sur l'état des opérations et en particulier l'avancement de l'embarquement.


photo img_5610-94820

En vol


Ça y est, vers 10h15 soit avec presque une demie-heure de retard, nous pouvons enfin partir !


photo img_5611

La collation est rapidement servie. Nous sommes en milieu de matinée, et une prestation unique composée d'une vraie bouteille d'eau de 33cl (et pas juste d'une capsule) ainsi que d'un muffin qualitatif. La photo ne lui rend pas forcément hommage, mais je n'ai pas souvenir que ça m'ait donné l'impression d'être si frugale que ça n'y paraît : le passage au salon avant y est peut-être pour quelque chose.

Quoi qu'il en soit, c'est un peu mieux que le sachet de snacks apéro type "salé La Navette" que j'avais eu à l'aller. Et c'est aussi un bon effort de la part de la compagnie de varier un peu le catering.


photo img_5612

Nous survolons ensuite les paysages vallonnés de la Meuse.


photo img_5613

Avant de débuter notre approche sur LUX, avec un atterrissage aux alentours de 10h45 soit presque à l'heure. Notre retard a évidemment été rattrapé par une durée de vol très sensiblement surévaluée (c'est presque si le roulage à CDG n'avait pas duré plus longtemps que le vol en lui-même !).


photo img_5617

La silhouette de notre appareil se dessine au sol à quelques secondes du touché des roues.


photo img_5618

Et nous apercevons furtivement ce 747 Corsair qui semblait se diriger vers des hangars de maintenance…


photo img_5619

Arrivée et débarquement


Le roulage est évidemment court sur cette plateforme de taille relativement modeste (mais qui accueille tout de même un trafic honorable).


photo img_5621

Une fois n'est pas coutume, c'est un débarquement au large et par bus. Les valises cabine qui n'avaient pu être embarquées avec les passagers sont rendues à leur propriétaire à ce moment.


photo img_5622

Tandis que les bagages en soute sont en cours de récupération dans le ventre de l'avion…


photo img_5623

Le trajet en bus est, à l'image du trajet en avion, rapide.


photo img_5624-69326

C'est à 11h05 soit 20 minutes après notre heure d'arrivée théorique que nous franchissons ces sas permettant de rejoindre la salle de livraison des bagages.


photo img_5625-62873

Bagages qui nous seront livrés dans des délais corrects, et avec un respect relatif des priorités, mais l'essentiel est qu'ils soient bien là !


photo img_5626-33311

Place ensuite… au retour (final, cette fois) à CDG ! :o)

Afficher la suite

Verdict

Luxair

8.8/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements10.0
Restauration7.5

Air France Lounge - 2G

9.2/10
Confort8.0
Restauration9.0
Divertissements10.0
Services10.0

Paris - CDG

9.4/10
Fluidité9.5
Accès10.0
Services8.0
Propreté10.0

Luxembourg - LUX

9.4/10
Fluidité7.5
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

= Note de LG =
- Cabine : RAS pour ce très court vol, même si le pas est juste correct rien de trop gênant.
- Équipage : difficile de faire quoi que ce soit de plus sur ce type de vol.
- Divertissements : RAS.
- Restauration : la prestation ne m'a pas choqué ; on pourrait s'attendre à un choix de boisson mais cela serait sans doute difficilement gérable vu la durée du vol lorsque la cabine est pleine. Un bon point toutefois pour la "vraie" bouteille d'eau.

= Note de CDG =
Très agréablement surpris par la fluidité de la correspondance 2E hall M - 2G, je m'attendais à moins facile. Je pénalise pour la forme, mais plus dans la note "services" du coup, l'absence de gestion de flux "provenances sûres hors Schengen" à CDG, alors que d'autres aéroports (AMS par exemple) le font.

= Note de LUX =
Rien de spécial à noter, mais le débarquement par bus n'a rien arrangé au retard et on pourrait s'attendre à mieux pour un aéroport de ce type.

= Note du salon Airfrance terminal 2G =
Petit hic sur le fait que j'ai dû utiliser les douches situées dans les toilettes des femmes, mais c'est toujours mieux que de ne pas avoir de douche à disposition me direz-vous ! Un bon point tout de même pour l'agent qui a pris la peine de m'accompagner.
Pour le reste, les passages dans ce salon sont toujours agréables et l'offre de restauration, notamment pour le petit-déjeuner, est tout à fait correcte.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Luxembourg (LUX)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Luxembourg (LUX).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Luxair avec 7.8/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.